... © Aprh
Résultat de course - 05.01.2023

Jeegha Pride, digne héritière d'une grande lignée

Texte Verbatim ;/; Texte Verbatim ;/;

Lauréate lors du précédent meeting d'hiver, Jeegha Pride (Charly du Noyer) avait montré de la classe et de la vitesse. Le parcours des 2.700 mètres ne l'a pas dérangée dans le Prix de Coucy-le-Château, qui réunissait un excellent lot de pouliches. Certaines participantes pourraient d'ailleurs dans un avenir assez proche se frotter aux meilleures pouliches de la génération. Ce sera peut-être le cas de la pensionnaire de Thierry Duvaldestin, qui possède la panoplie d'une pouliche très intéressante.
Rapidement placée à proximité des animatrices par Théo Duvaldestin, elle va bénéficier d'un parcours favorable. Encore fallait-il trouver l'ouverture au moment opportun. Et ce ne fut le cas qu'à m-ligne droite. Dès lors Jeegha Pride a immédiatement accéléré pour ne laisser aucune chance à ses rivales. "J'ai trouvé le temps long, mais comme elle a beaucoup de vitesse, cela a été quand même", analyse Théo Duvaldestin. "On a été un peu opportuniste mais elle gagne bien. On va essayer d'aller plus haut et de prendre des places."

Dans les tribunes, Yvonnick Garandeau, son éleveur, a vécu un grand moment avec cette 4 ans qui a rapidement montré des moyens. "Cette pouliche s'est bien qualifiée et a toujours montré de la vitesse. Thierry (Duvaldestin) a effectué un travail remarquable car elle était nerveuse. On a accordé ensuite un long break à la pouliche chez Jean-Jacques Roulland à la mer, et elle a changé physiquement et mentalement. Il y avait des bonnes pouliches au départ et qui étaient déferrées en plus. On peut dire "Magic Théo" pour sa drive."
Et c'est avec une grande pensée pour sa maman que ce fidèle des travées de Vincennes a vécu cette victoire : "La grand-mère de Jeegha Pride, Genoa's Pride, défendait les couleurs de ma maman Yvonne, disparue paisiblement le 22 janvier dernier, un jour où Jeegha avait été justement disqualifiée. Elle l'avait vu gagner quelques jours avant, cela lui avait fait plaisir. Ma maman était peut-être devenue encore plus passionnée que moi au niveau des résultats. De son vivant, elle a transmis sa casaque à Catherine Richard, ma compagne. Donc, c'est forcément beaucoup d'émotions, d'autant que je suis bien entouré aujourd'hui en famille."
Très connu, l'élevage des "Pride" est la récompense d'un passionné. La souche de Taorestane Captain est à l'origine d'une multitudes de vainqueurs, parmi lesquels Rhéa Pride (Love You), lauréate de trois Groupes 2, Bugsy Malone (Ready Cash) et Elitloppa (Kimberland), lauréate à Solvalla. "J'ai trois poulinières, et je suis éleveur sans sol. J'ai commencé avec un ami Christian Simon, qui est toujours à nos côtés. J'essaye de transmettre la passion à mes enfants. Nos chevaux font partie de la famille. Elitloppa justement, une de nos juments de cœur, qui va avoir 31 ans, est toujours là, en retraite chez une dame qui s'en occupe. Les femelles ont beaucoup brillé dans notre élevage. C'est un véritable Girl Power ! Parmi nos jeunes produits, mes filles ont d'ailleurs nommé une pouliche Lady's Pride en hommage."

7e | PRIX DE COUCY-LE-CHATEAU
Att - 2700 m - Course A - 61 000 €
JEEGHA PRIDE 1'14"1
Charly du Noyer x Bagheera Pride (Love You)
Driver : T. Duvaldestin - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : C. Richard - Eleveur : Y. Garandeau
2e Jerusalem 1'14"2 Diablo du Noyer x Anine
3e Jenny de Joudes 1'14"2 Saxo de Vandel x Vicky de Joudes
4e : June - 5e : Jeannette Priory - 6e : Joumba de Guez - 7e : Justine Vive
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Charly du Noyer 1'10''3 Kidea 1'18''2
Ornella Jet 1'18''4 Halimede 1'16''2
JEEGHA PRIDE Delmonica Jet 1'16''0
Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Bagheera Pride 1'13''7 Guilty Of Love 1'17''1
Genoa's Pride 1'15''1 Kimberland (US)
Taorestane Captain 1'19''7
A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite