... ©Aprh
En bref - 06.01.2023

Calgary Games : ça ne tient plus qu'à un fil

Un fil ou plus précisément à un cheval. Calgary Games (Readly Express), le champion suédois aux dix victoires dont deux Gr.1 et encore proposé par certains bookmakers favori du Prix d'Amérique ZEturf Legend Race 2023 est à ce jour le 18ème sur une liste de candidats potentiels au Prix d'Amérique Races ZEturf Q6 - Prix de Belgique (15 janvier). Pour être certain d'être sur la grille de départ le dernier dimanche de janvier, il lui faudra absolument finir dans les trois premiers de cette course, à laquelle il n'est en fait pas totalement certain de pouvoir participer. Ça passe encore en étant 18ème et ceci en incluant donc les chevaux plus riches que lui et les qualifiés d'office pour la Q6. Parmi ceux-là, peut-être y'aura-t-il des forfaits mais des candidatures de trotteurs plus argentés ne sont pas non plus à exclure. C'est dire si le suspense est total. La suite au prochain épisode et surtout d'ici lundi 9 janvier, date de la clôture des engagements.

Une propre sœur de Bold Eagle découvrira Vincennes dimanche

Propre sœur de Bold Eagle (Ready Cash), It's A Girl évolue en Suède pour le compte d'un propriétaire national et sous la coupe d'Adrian Kolgjini. Titulaire de trois victoires en 18 sorties jusqu'alors, elle se présentera en piste à Vincennes dimanche. Il s'agit d'une première à la fois en France et sur la distance de 2.850 mètres. La jument n'a pour l'instant jamais excéder 2.160 mètres (avec départ autostart). Elle sera confiée à Dominik Locqueneux et aura la particularité de rester ferrée. Elles ne sont que trois dans ce cas, sur un peloton de 12 partantes parmi lesquelles deux candidates restent sur un succès à Vincennes : Isernia (Atlas de Joudes) et Isa Catz (Nil du Rib).

Les stats du meeting d'hiver à mi-chemin

Débuté le jeudi 3 novembre, le meeting d'hiver de Vincennes 2022-2023 en est à mi-chemin en cette première semaine du mois de janvier, puisque le clap final sera donné le samedi 4 mars. Forcément après deux mois de compétition, les tendances s'affirment. Chez les hommes, on peut ainsi dégager un trio composé de Jean-Michel Bazire chez les entraîneurs, Alexandre Abrivard chez les pilotes et Philippe Allaire chez les propriétaires. Évidemment, les prochaines semaines, avec la perspective des grandes échéances qui vont se succéder quasiment semaine après semaine, sont susceptibles d'apporter des changements majeurs dans ces classements après deux mois.
Cet état des lieux à mi-chemin est aussi l'occasion de s'attarder sur le bilan provisoire des courses ouvertes aux trotteurs étrangers. Depuis le début du meeting, 84 courses européennes et internationales se sont disputées, dont 62 sont revenues à des "TF" et donc 22 pour les trotteurs étrangers.
Voir les tops dans nos pages suivantes

Une minute de silence en mémoire à Thierry Chupin à Pontchâteau

La réunion de ce vendredi 6 janvier sur l'hippodrome de Pontchâteau a débuté par une minute de silence observée par les socio-professionnnels et les spectateurs à la mémoire de Thierry Chupin, entraîneur installé dans le département voisin du Maine-et-Loire. Décédé en début de semaine, ses obsèques ont lieu eu en début d'après-midi ce vendredi dans la commune de La Poitevinière dont il était originaire.

A voir aussi :
...
Un Tonnac-Villeneuve pesant 5 Groupes 1

Avec les présences des deux doubles vainqueurs au plus haut niveau KRACK TIME ATOUT (Face Time Bourbon) et KOCTEL DU DAIN (Boccador de Simm), ainsi que du classique monté KALIF LANDIA (Un Charme Fou), le peloton du Prix de ...

Lire la suite
...
Forte affluence sur la liste des engagés à Cordemais

La 4ème étape du GNT 2024 à Cordemais (44) mercredi prochain attire les candidatures. Ce vendredi matin, on comptait quelques 59 chevaux engagés ! Parmi eux le leader du classement général HORCHESTRO (Sam Bourbon) qui pourrait donc se lancer dans un grand ...

Lire la suite
...
Koala confirme ses dispositions montées

Aucun doute possible avec KOALA (Carat Williams). Le 4 ans de l'Ecurie MIP, partagé en association avec Mickaël et Martin CORMY, est fait pour évoluer sous la selle. Incapable de s'imposer lors de douze tentatives antérieures à à l'attelé, il avait ...

Lire la suite
...
Kamélia de Jean : après Vincennes, au tour d'Enghien !

C'est à une nouvelle leçon de course en tête qu'a mis en scène Yoann LEBOURGEOIS sur le sulky de KAMELIA DE JEAN (Réal de Lou). Le couple n'a jamais été vraiment inquiété faisant dire au driver ...

Lire la suite