... © hippodrome de Laval
Résultat de course - 15.11.2020

Histoire d'Una ne fait qu'une bouchée d'Hasur Dairpet

La Finale nationale n’est pas un objectif.
Pierre-Edouard Mary

Dans cette finale du Trot Open des Régions Anjou-Maine réservée aux 3 ans, Histoire d'Una n'a pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour faire briller la casaque de David Cottin. Le grand favori Hasur Dairpet a dû e contenter de la deuxième place.

Le plus bel exercice de Peter Mary (entraîneur)
10 victoires avec 16 chevaux
25 % de réussite sur le podium
1re victoire à Laval

Disqualifiée à Laval le 1er novembre alors qu'elle était encore bien en course, Histoire d'Una (Boléro Love) aurait gagné ce jour-là aux dires de Pierre-Edouard Mary. Si Hasur Dairpet (Artiste de Joudes) semblait très difficile à devancer ce dimanche, Peter Mary ne partait pourtant pas battu d'avance avec sa pouliche : « Si elle a le dos d'Hasur Dairpet, j'ai hâte de voir la phase finale ! », avait-il déclaré sur Equidia avant la course. Le déroulement de cette épreuve s'est passé comme dans un rêve pour Histoire d'Una : « C’est une belle victoire qui compte pour moi d’autant plus que c’est mon premier titre d’entraîneur à Laval. Elle sait tout faire : elle est toutes distances et sait même aller devant s’il le faut maintenant qu’elle a pris de la maturité et de la force. Aujourd’hui, le style est bon : elle a doublé facilement le cheval de Jacques Bruneau, s’est remise devant et a presque tiré pour aller au poteau. La Finale nationale n’est pas un objectif. C’est contre les mâles, ce sont souvent des courses dures avec des concurrents de toute la France. Si je lui trouve une course pour les seules femelles, il se peut que je choisisse la course pour femelles. Je préfère gagner une telle course plutôt que de finir troisième ou quatrième dans une grosse course. J’ai envie de ménager ma pouliche. J’ai un petit effectif et on ne gagne pas souvent. Je préfère gagner une course plus facile que de lui faire prendre dur dans une course plus relevée. »
De son côté, Jacques Bruneau était satisfait de la prestation de son pensionnaire Hasur Dairpet : « Il s'est fait surprendre par l'accélération de la gagnante mais est bien reparti à la fin. Il manque encore d'expérience. S'il a une place dans la Finale nationale, je pense qu'il sera au départ. »

D'où vient-elle ?

Issue de la première année de production de Boléro Love 1'10'', Histoire d'Una est le premier produit d'une gagnante à Vincennes, Une Notte Galante (72 380 €). L'année suivante, celle-ci a eu un mâle par Ulf du Noyer. Dans cette souche maternelle, on trouve comme meilleurs éléments Viking Verderie (157 640 €) et Horse Galant (142 022 €).

4e | PRIX OXYGENE RADIO
Att - 2850 m - Course A - 29 000 €
HISTOIRE D'UNA 1'17"1
Bolero Love x Una Notte Galante (Nadaillac)
Driver : A. Barrier - Entraîneur : P. E. Mary
Propriétaire : D. Cottin - Eleveur : R. Madiot
2e Hasur Dairpet 1'17"2
3e Hisa du Margas 1'17"8
4e : Hold Up Pece - 5e : Hiver d'Authise - 6e : Happy Boy
A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite