... © Aprh
Actualité - 08.01.2023

Fantaisie : un record et des frayeurs

Suspense et record ont accompagné le Prix du Calvados - Cornulier Races Q3 (Groupe 2) ce dimanche à Vincennes. Le final a donné à voir une explication entre les deux derniers lauréats de l'épreuve, Fantaisie et Fado du Chêne, et c'est la jument qui l'a emporté aux termes d'une prestation tout en courage. Mais les allures des deux premiers ont motivé une enquête des commissaires qui a mis le temps en suspens pendant de longues minutes. Le verdict du maintien des deux a permis à la gagnante d'afficher la réduction kilométrique d'1'12''2. Nouveau record de l'épreuve depuis qu'elle se dispute sur 2.850 mètres.

La défense victorieuse de son titre dans le Prix du Calvados - Cornulier Races Q3 (Gr.2) permet à Fantaisie (Un Mec d'Héripré) de s'inscrire dans la lignée des multiples vainqueurs de l'épreuve. Elle rejoint ainsi Pinson (Baccarat du Pont), au palmarès en 2011 et 2013, et la référence des temps modernes Bilibili (Niky), trois fois titré de 2018 à 2020. Ils sont désormais trois avec Fantaisie à figurer plusieurs fois dans ce tableau d'honneur depuis 2000. Son succès s'est conclu aux termes d'une traversée de quelques moments difficiles. Son jockey François Lagadeuc nous parle de "douleur" et de "grosse performance" dans son analyse.


Trois moments clés dans la victoire de Fantaisie
Il y a eu trois moments clés ce dimanche dans la construction du bonheur dans le camp de Fantaisie. Le départ d'abord, où on a senti un François Lagadeuc prudent à l'extrême, ce qui n'a pas empêché sa partenaire de vite évoluer en tête de course et de se retrouver en position de chasse derrière l'animatrice Get Lovely Délo (Hulk des Champs) dont la performance a contribué à établir le chrono final d'1'12''2 pour la gagnante. Le jockey nous apprend sur ce point : "Elle est mieux à être vite dans la bataille parce qu’au milieu des autres, elle a tendance à s’éteindre. Elle a dû chasser aujourd’hui et fait une grosse performance."
Il y a ensuite la montée où Fantaisie sort au nez et à la barbe de Fado du Chêne (Singalo) qui emmène le wagon de deuxième épaisseur. Un mouvement sur lequel François Lagadeuc dira : "Je n’ai peut-être pas été très sport dans la montée car Fado du Chêne arrivait vite et je suis sorti un peu tard devant lui."
Il y a aussi et surtout le final où ses allures ont motivé une logique intervention des commissaires - tout comme sur celles de Fado du Chêne. Là encore, le jockey s'est exprimé : "La question avec elle est la souplesse. Quand c’est le cas, c’est un régal, c’est une crack. Aujourd’hui, elle n’était pas d’une grande souplesse mais elle est tellement courageuse qu’elle a su aller au bout, dans la douleur, et a su résister aux attaques. Elle a fait la différence en haut de la montée et a serré les dents pour finir. Elle est un peu souffreteuse mais c’est un roc."

1'12''2 : un top chrono
Exit le précédent record de l'épreuve sur le parcours (2.850m. GP) en 1'12''4 par Bilibili en 2019. 1'12''2, c'est tout près du record du parcours (1'11''9 par Clegs des Champs le 31 janvier 2021). Dans sa version sur 2.175m., le Prix du Calvados affiche un record d'1'11''1 par Västerbo Daylight (Spotlite Lobell) en 2005.

6e | PRIX DU CALVADOS - CORNULIER RACES Q3
M - 2850 m - Groupe 2 - 150 000 €
FANTAISIE 1'12"2
Achetée aux ventes Arqana Trot 8 500 € par LALOUM Simon
Un Mec d'Heripre x Quita d'Eronville (Quito de Talonay)
Jockey : F. Lagadeuc - Entraîneur : N. Bridault
Propriétaire : T. de la Bourdonnaye - Eleveur : S. El. Th. Levesque
2e Fado du Chene 1'12"3 Singalo x Star du Chene
3e Hirondelle du Rib 1'12"5 Rolling d'Heripre x Anemone du Rib
4e : Freeman de Houelle - 5e : Gladys des Plaines - 6e : Get Lovely Delo - 7e : Etoile de Bruyere

La fille d'une gagnante classique

Fantaisie est une élève du regretté Jean Levesque. Elle est passée par les ventes d’Arqana Trot, à Deauville, en l’occurrence la vacation mixte de septembre 2018 ; alors âgée de 3 ans, la fille d’Un Mec d’Héripré 1’09’’ était présentée qualifiée, inédite, dans le cadre d’une réduction d’effectif de l’Ecurie J.R.. Elle a fait tomber le marteau à 8.500 euros pour le compte de Simon Laloum, et en est, aujourd’hui, à près de 600.000 euros de gains... Fantaisie est une digne fille de Quita d’Eronville 1’13’’ m. (Quito de Talonay), une gagnante du Prix du Président de la République (Gr.1). Fantaisie est, de loin, son meilleur produit. La famille proche est celle de la classique Biche des Clos 1’12’’.

Orlando Vici 1'12''7 Quadrophenio 1'13''9
Un Mec d'Heripre 1'09''4 Irlande du Nord
I Love You Darling 1'19''0 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
FANTAISIE Bye Bye Darling
Quito de Talonay 1'13''5 Florestan (US)
Quita d'Eronville 1'13''2 Dent Blanche
Bosseuse 1'17''0 Pan de La Vaudere 1'14''5
Ouvreuse 1'24''7
© Aprh
La question du temps de récupération pour Fantaisie
C'est maintenant la gestion des quinze jours qui conduisent au Prix de Cornulier (Gr.1) qui est au cœur des préoccupations de l'entourage de Fantaisie qui aurait préféré plus de temps. L'entraîneur Nicolas Bridault revient sur la course de sa représentante et nous parle de ce point : "Avec elle, c’est déjà stressant mais cette fois cela l’a encore été plus. Elle a donné son maximum et a été forte. Au travail, elle nous montre qu’elle en forme optimale. On espace ses sorties pour ses pieds car elle a besoin de confort. C’est le seul hic qu’on a dans son programme avec elle car on est à quinze jours du Prix de Cornulier. Elle ne devait pas disputer cette course initialement mais comme elle avait galopé au départ la dernière fois, il fallait qu’elle coure aujourd’hui. Maintenant, on va croiser les doigts et travailler dès demain matin avec son maréchal ferrant."
François Lagadeuc ajoute de son côté : "Quand on la voit aujourd’hui, elle n’est pas d’une grande souplesse. Il va falloir redéferrer dans quinze jours et cela ne va pas être évident. Il fallait gagner aujourd’hui et ce ne sera que du plus par la suite."

Une course qu'il faudra digérer
La lutte que se sont livré Fantaisie et Fado du Chêne ne laissera-t-elle pas des traces, à deux semaines du grand jour ? Si Paul Ploquin est ravi du retour réussi de son partenaire dans la discipline (en nous déclarant : "Sa prestation est bonne, notamment sur le plan de son comportement. Mes sensations étaient parfaites. Il a bien avalé la montée et s’est bien livré à la fin."), il n'est pas impossible que le duo de tête ait livré son Cornulier avant le Cornulier ce dimanche. Le retour en scène des absentes du jour Flamme du Goutier (Ready Cash), Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet) et autres Hanna des Molles (Village Mystic) compliquera évidemment énormément la tâche des protagonistes du jour, dont celle du duo de tête.

Les autres notes de la course
■ Troisième après avoir assuré sa mise en jambes et auteur du meilleur dernier kilomètre après Fado du Chêne (en 1'12''3 contre 1'12''2 à Fado), Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré) a bouclé un excellent parcours de remise en confiance. Son entraîneur Joël Hallais a réagi ces termes : "Elle nous a rassurés sur ses dernières courses. Je m’interroge encore si je vais la déferrer pour le Cornulier. Je pense que je le ferai. Elle avait besoin de cette course car elle soufflait aujourd’hui après la course."
■ Capable de se relancer après avoir perdu du temps dans le dernier tournant - mais moins que ces derniers temps -, Freeman de Houelle (Vigove) a conclu quatrième. Il découvrait un nouveau partenaire en Benjamin Rochard qui nous a confié : "J’ai eu des bonnes sensations. Il m’a plu d’un bout à l’autre et a bien conclu. J’ai voulu essayer les œillères descendantes mais il a été un peu surpris. Je pense qu’il ne faudra pas lui remettre."
■ Le grand retour sous la selle de Gladys des Plaines (Opus Viervil) s'est finalisé par une cinquième place. La jument a conclu en moins de 1'10'' ses derniers 200 mètres. Son entraîneur Gilles Curens est satisfait : "Gladys s’est retrouvée loin au départ. On lui avait laissé le lasso et on n’aurait peut-être pas dû car elle a du mal à entrer dans sa course. Elle a pris le mors pour finir et a réalisé une super ligne d’arrivée. Eric {Raffin} m’a confirmé qu’il l’a monterait dans le Cornulier car elle lui a laissé de bonnes sensations. Il faudra qu’on enlève la martingale et qu’on l’allège. C’était finalement sa première vraie course depuis longtemps et elle va arriver sur le Cornulier avec de la fraîcheur. On va rêver éveillés. Si on est quatrième ou cinquième, je signe des deux mains."

Le podium et les trois qualifiés pour le Prix de Cornulier

A voir aussi :
...
Fantaisie : un record et des frayeurs

La défense victorieuse de son titre dans le Prix du Calvados - Cornulier Races Q3 (Gr.2) permet à Fantaisie (Un Mec d'Héripré) de s'inscrire dans la lignée des multiples vainqueurs de l'épreuve. Elle rejoint ainsi Pinson (Baccarat ...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite
...
Lucky Jackson hausse le ton

Une heure après le succès de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) dans le Prix Ozo (Gr.2), c'est un nouveau produit de READY CASH (Indy de Vive) qui s'adjuge le pendant pour les mâles, le Prix Kalmia (Gr.2) avec ...

Lire la suite