... © Elise Fossard
Actualité - 11.01.2023

Le salon des étalons du Lion Une transdisciplinarité réussie

Ce samedi, le Salon des Étalons du Lion-d'Angers lancera la saison de l'élevage 2023. Premier rendez-vous du genre du début d'année, il a aussi la particularité d'être transdisciplinaire et de réunir sur le même site en présentiel des étalons de trot et de galop. La manifestation est déjà un succès en amont avec des demandes d'exposants supérieures à l'offre des organisateurs. Le salon mettra en scène un total de 65 étalons (un record) dont 11 trotteurs (là aussi un record). Présentation et programme.

En fait, le Salon des Étalons du Lion-d'Angers commence non pas samedi mais vendredi. Comme lors des précédentes éditions, une session de quatre conférences est en effet proposée à partir de 18 heures sur des thèmes alimentaire, juridique et de santé équine. Reste que le salon en tant que tel, avec exposants et présentation des étalons, se tiendra bien samedi prochain, à partir de 9 heures 30. Co-organisée par trois partenaires, dont deux du galop, l'Asselco (Association des Éleveurs de l'Ouest) et l'association AQPS Ouest, et le SEPT (Syndicat des Étalonniers Particuliers de Trotteurs) pour le trot, la manifestation a trouvé son public. Plus de 1.000 personnes y ont été comptabilisées l'an dernier. En première ligne dans son organisation, Nelly de la Guillonnière (Haras de la Rousselière) nous apprend : "L’an dernier, nous avions comptabilisé plus 1.200 personnes. C’était sans doute un cran en dessous des années hors Covid mais cette affluence avait été très bonne compte tenu du contexte sanitaire qui nous contraignait. En fait, 2023 sera la première édition réellement post-covid pour nous les organisateurs. On sait déjà qu’on a manqué de stands ; les dernières demandes n’ont pu être honorées."

PROGRAMME OFFICIEL DU SALON DES ÉTALONS SAMEDI 14 JANVIER 2023
9h30 : Accueil des éleveurs
10h00 : Galopeurs : Passage des étalons 1 à 14
10h45 : Vin Chaud offert par le Haras du Saz
11h15 : Galopeurs : Passage des étalons 15 à 29
12h00 : Ouverture du restaurant de l’Hippodrome (sur réservation stand AQPS Ouest) ou restauration rapide dans l’inter-hall ainsi que le Bar à huîtres
14h00 : Galopeurs : Passage des étalons 30 à 41
Trotteurs : Passage des étalons 42 à 51
15h30 : Vente de l’affiche de couverture du salon (dessin original de Joyeux)
Galopeurs : Passage des étalons 52 à 65

Voilà de légitimes motifs de satisfaction pour l’ensemble des organisateurs parmi lesquels Nelly de la Guillonnière qui ajoute : "Nous avons évolué et appris au fur et à mesure des éditions. Nous gardons par exemple cette année l’espace bar et restauration à emporter dans le sas entre les deux deux halls occupés par les exposants du galop et du trot."
Fidèle à son principe, le salon proposera différentes offres de restauration dont une assise par un traiteur et d’autres à emporter incluant un bar à huîtres.

8 HARAS ET 11 ETALONS TROTTEURS

Secrétaire du SEPT, partenaire du Salon, Cathy Mary coordonne l’univers trot du salon. Elle répond à nos questions.

24h au Trot.- Comme co-organisatrice, comment abordez-vous cette nouvelle édition ?
Cathy Mary.- Avec une grande satisfaction. Tous ceux qui ont participé lors de la précédente édition ont renouvelé et nous avons même deux nouveaux haras trotteurs cette année qui participent au rendez-vous. Notre approche au niveau du SEPT est de rester dans une logique régionale, contrairement au galop, qui prospecte sur d’autres régions. Au trot, il y a par exemple le Salon de Saint-Lô qui réunit les acteurs de la Normandie. Pour nous, ce salon est aussi le moment de rappeler l’importance des étalons régionaux et de leur utilisation dans une conjoncture difficile où la pression économique se fait toujours plus forte.

La particularité de ce type de salon est la présentation des étalons. 11 étalons présentés, c’est plus que l’an dernier ?
Oui et c’est même notre record pour cette manifestation. Je tiens à remercier tous ceux qui jouent le jeu car ce n’est pas facile pour les acteurs du trot, à cette époque de l’année, de pouvoir faire du présentiel. Il y a en effet de la concurrence dans le versant courses samedi avec des réunions à Vincennes bien sûr mais aussi Angers, Mauquenchy et Argentan dans une zone rapprochée. La date est compliquée en plein meeting d’hiver mais nous n’avons pas vraiment le choix. Je tiens à citer en particulier le Haras du Rocher, animé par Charles-Antoine Mary, qui déplace quatre étalons.

Comment est organisée la partie trot de la manifestation ?
Comme l’an dernier, les exposants du trot seront dans un hall spécifique à notre taille. Nous aurons un espace ouvert, une sorte de salon, avec des écrans pour retransmettre la réunion de Vincennes et les autres Premium du jour. L’espace sera agrémenté de revues offertes gracieusement par LeTROT, comme la revue 360, et d’une galerie/exposition de photos du Prix d’Amérique.

Qui dit salon dit animations et opérations promotionnelles. Vous pouvez en citer pour tous les éleveurs et propriétaires qui feront le déplacement ?
On reconduit l’offre de saillies demi-tarif offertes par les haras exposants. Sur chaque stand, une urne permettra de participer à un tirage au sort pour gagner ces saillies remisées mises en jeu par les haras présents. Olivier Houdart offre également gracieusement deux exemplaires du beau livre qui vient de sortir sur Ready Cash. Il s’agit d’exemplaires numérotées à la main que l’on fera gagner par tirage au sort.

LES HARAS TROTTEURS PRÉSENTS
Les 11 étalons trotteurs seront présentés l'après-midi entre 14h et 15h30 avec les numéros 42 à 51.
■ Haras du Rocher (53)
Étalons présentés : Hatchet Man (n° 42), Infant Perrine (n°45), Gatsby Perrine (n°49), Invicible Cash (n°52)
■ Haras du Lion (49)
Étalons présentés : Garibaldi (n°43), Quinoa du Gers (n°48)
■ Haras de Vaiges (53)
Étalon présenté : Cash And Go (n°44)
■ Haras de la Potardière (72)
Étalons présentés : Ganay de Banville (n°46), Davidson du pont (n°51)
■ Haras de La Beunelière (53)
Étalons présentés : Dreamer Delo (n°47), Delfino (n°50)
■ Haras du Boulay (35)
■ Haras d’Audoirie (53)
■ Haras d’Haufor (53)

A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine force l'admiration

Grand par la taille, mais aussi par le talent ! Indigo de Fontaine (Niky) poursuit son ascension et sa série de succès : cinq, consécutivement, depuis les premiers jours de novembre. Il a été le héros de notre ...

Lire la suite
...
Gala d’Urfist surfe sur la vague

Impressionnant Gala d’Urfist (Un Charme Fou) ! Il signe sa cinquième victoire du meeting d’hiver, avec maestria : passant quasiment du dernier rang au premier, dans la partie montante du parcours, il se détache, dans la foulée, ...

Lire la suite
...
Hussard du Landret
sur le toit de Paris

Il avait été le premier grand vainqueur du meeting d'hiver en s'octroyant le Prix de Bretagne - Amérique Races PMU Q1, il est aussi le grand lauréat de l'épisode final du grand feuilleton hivernal. Hussard du Landret (...

Lire la suite
...
Un programme en forme de feu d'artifice

Les cracks du meeting d'hiver seront à Vincennes samedi prochain pour fermer le rideau sur quatre mois de compétitions de très haut niveau. Avec le meilleur d'entre eux dans le Prix de Sélection - Face Time Bourbon (Gr.1), ...

Lire la suite