... ©JLL-LeTROT
Présentation de course - 13.01.2023

Idao de Tillard, à chacun son chemin

Et si le vainqueur du prochain Prix d'Amérique Legend Race était en piste samedi et non pas dimanche dans la sixième et dernière qualification ? Plus encore après sa dernière démonstration dans le Critérium Continental et la validation par son entraîneur de sa présence sur la ligne de départ le 29 janvier, Idao de Tillard concentre tous les regards, quelque soit le chemin qui est le sien.

Non seulement, Idao de Tillard (Severino) est l’adversaire numéro un de ses 14 rivaux et contemporains, dans la Sulky World Cup 5 Ans Qualif#4-Prix de Croix (Gr. 2), samedi, encore plus après sa démonstration de force du Critérium Continental. Mais il va aussi concentrer sur lui toutes les attentions de ceux qui disputeront le lendemain du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif#6-Prix de Belgique. Depuis sa victoire du 24 décembre, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin a pris en quelque sorte des airs de statue du Commandeur pour tous ceux qui s’aligneront à ses côtés le 29 janvier.
Objectivement, quand bien même il affronte notamment quatre autres vainqueurs de Groupe 1 mais sans Italiano Vero (Ready Cash) au départ de la Qualif#6, on se demande pour quelles raisons et comment réellement la "statue" pourrait vaciller dans un Prix de Croix devenu pour lui ultime étape avant l’Amérique. En cela, il reproduit un schéma que Hohneck (Royal Dream) a emprunté avec réussite au cours du précédent meeting d’hiver, se présentant au départ du Prix d’Amérique Legend Race, dont il allait prendre la cinquième place, dans la peau d’un double vainqueur de Critérium Continental et de Prix de Croix. Le chemin avait aussi été tracé par Un Mec d’Héripré près de dix ans plus tôt.
Oui, bien sûr, le Prix de Croix ne peut être un objectif en lui-même à quinze jours de la course qui peut changer une vie. Thierry Duvaldestin le répète régulièrement : Idao de Tillard ne gagnera pas toutes les courses dont il prendra le départ. Le dernier exemple en date remonte au 10 décembre. Et s'il fallait remporter une de ses deux prochaines tentatives, le choix ne rimerait pas croix... Reste que son statut de nouvelle icône du trot tricolore confère forcément beaucoup d'attentes et presque des obligations. Comme devancer de nouveau ceux qu'il vient de battre lors de son envolée dans le Critérium Continental.

PARTANTS VINCENNES - Samedi 14 Janvier
4 SWC 5 ANS Q4 - PX DE CROIX - (15H15)
Premium - Att. - (2) - Internationale - 120 000 € - 2 850m
1. MISTER INVICTUSM. Mottier
2. CALLISTO (ITY)F. Lagadeuc
3. CASH BANK BIGIB. Rochard
4. CHANCE EKG. Gelormini
5. I LOVE MEY. Lebourgeois
6. CARLOMAGNO D'ESIA. Abrivard
7. IDEAL LIGNERIESF. Nivard
8. IMHATRA AMM. Abrivard
9. IDYLLE SPEEDJ-M Bazire
10. INMAROSAL. Abrivard
11. INES DES RIOULTSJ. F. Senet
12. INOUBLIABLEE. Raffin
13. CHARMANT DE ZACKA. Gocciadoro
14. IDAO DE TILLARDC. Duvaldestin
15. CALLMETHEBREEZEA. Guzzinati
A voir aussi :
...
Idao de Tillard, à chacun son chemin

Non seulement, Idao de Tillard (Severino) est l’adversaire numéro un de ses 14 rivaux et contemporains, dans la Sulky World Cup 5 Ans Qualif#4-Prix de Croix (Gr. 2), samedi, encore plus après sa démonstration de force du Crité...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite
...
Lucky Jackson hausse le ton

Une heure après le succès de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) dans le Prix Ozo (Gr.2), c'est un nouveau produit de READY CASH (Indy de Vive) qui s'adjuge le pendant pour les mâles, le Prix Kalmia (Gr.2) avec ...

Lire la suite