... © Aprh
Résultat de course - 14.01.2023

Cette "Emeraude" est une perle

Texte Verbatim ;/; Texte Verbatim ;/;

Il est rare de voir Franck Nivard, le vainqueur de cinq Prix d'Amérique Legend Race, manifester sa joie en levant le bras au passage du poteau à l'arrivée d'un Groupe 3. Mais cette victoire d'Emeraude de Bais (Repeat Love) dans le Prix du Forez, la première pour elle à ce niveau, a une valeur toute particulière, qui plus est obtenue aux dépens de Gentle de Muze (Perlando), le vainqueur de la Finale du GNT ParisTurf. "C’est une jument que nous avons achetée à réclamer qui gagne Groupe 3 ! C’est quand même beau, explique-t-il. Je n’aurais pas pensé gagner à ce niveau avec un cheval acheté à réclamer il y a deux ans (N.D.L.R. : avec bulletin à 23 501 € pour un taux de réclamation de 22 000 €), même si je savais qu’Emeraude de Bais était bonne. Je suis associé avec Hervé Carlus, chez qui j'allais monter des galops le main quand j'étais gamin." Installé à l'époque dans la baie du Mont-Saint-Michel avant de rejoindre le Sud-Ouest, Hervé Carlus est revenu en Normandie à l'heure de la retraite. "J’ai alors demandé à Franck de me trouver un petit cheval, raconte-t-il. C’est moins compliqué qu’au galop où il faut mettre beaucoup, beaucoup d’argent et on a beaucoup plus de chances de s’en sortir au trot, surtout

avec quelqu’un comme Franck. Un jour, il m’a appelé pour me dire qu’il avait réclamé une jument, Emeraude donc, qui restait sur plusieurs disqualifications de suite. Elle a d’ailleurs continué à galoper ensuite. On a tout changé, Franck l’a mise chez Benjamin (Goetz) qui la baigne, ce qui a tout changé." Franck Nivard revient d'ailleurs sur cette évolution : "Elle a bien progressé et fait toutes courses depuis un an. Elle progresse aussi dans ses allures. Elle est beaucoup plus souple, elle s’allonge beaucoup mieux pour finir. Avant, on avait du mal à la lâcher. Elle ne tire pas non plus. En fait, elle s’est améliorée avec le temps".
Dans les faits, Emeraude Bais a ainsi gagné six courses l'an dernier et commence donc cette nouvelle saison de la meilleure des manières en battant Gentle de Muze qui l'avait devancée le mois dernier. "J’ai été obligé de venir un peu de loin, commente encore le driver lauréat. Surtout j’avais le cheval de Jean-Michel (Bazire) dans mon dos si bien que je pensais que c’était mort. Elle a vraiment été très, très bonne." Ce n'est pas Jean-Michel Bazire qui dira le contraire : "Il est battu par meilleur. Il a un super parcours mais a fait preuve de caractère pour finir". Pas plus d'ailleurs que son entraîneur Benjamin Goetz. "Elle avait repris un peu de fraîcheur depuis sa dernière course, note-t-il. Elle a été forte car elle est venue en face où le vent est vif. Elle a un bon programme avec des courses tous les quinze jours."

8e | PRIX DU FOREZ
Att - 2700 m - Groupe 3 - 90 000 €
EMERAUDE DE BAIS 1'13"5
Repeat Love x Haute Tension (Biesolo)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : B. Goetz
Propriétaire : H. Carlus - Eleveur : A. Christel
2e Gently de Muze 1'13"6 Perlando x Obade Mancellerie
3e Fifty Five Bond 1'13"6 Sam Bourbon x Kelly Charm
4e : Denicheur du Vif - 5e : Echo de Chanlecy - 6e : Falco d'Havaroche - 7e : Elite de Jiel
Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
Repeat Love 1'13''3 Armbro Glamour (US)
Guilty Of Love 1'17''1 And Arifant 1'16''5
EMERAUDE DE BAIS Amour d'Aunou (US) 1'15''3
Biesolo 1'16''3 Sharif Di Iesolo (IT)
Haute Tension Ossarie 1'18''5
Regle d'Or 1'18''1 Duc de Vrie
Nera
A voir aussi :
...
Kezura Lorraine en bonne pouliche

Lauréate pour ses débuts l'an dernier à 3 ans puis lors de sa rentrée à nouveau Chatelaillon - La Rochelle, KEZURA LORRAINE(Royal Dream) reste invaincue en 2024 et valide l'espoir de la team Chavatte de briller à Vichy cet été. Grâ...

Lire la suite
...
Pascal Boey annonce sa démission de la Présidence SNPT

C'est par voie de communiqué, en fin de journée, que Pascal Boey a fait savoir sa décision de démissionner de la Présidence du Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs. Nous vous proposons le communiqué dans ...

Lire la suite
...
Stéphane Bourlier,
la valeur du travail

Depuis bientôt trente ans qu’il s’est installé à son compte dans un haut lieu de l’élevage sarthois, celui des « Ludois », Stéphane Bourlier s’est tracé un parcours professionnel qu’il ne doit qu’à lui-même, avec ...

Lire la suite
...
Loubiana du Bourg avec autorité

Étoilée lors de son passage aux qualifications à Laval le 26 septembre 2023 en 1'18''6, LOUBIANA DU BOURG (Real de Lou) a confirmé la bonne impression visuelle dès ses premiers pas en compétition le 10 mars, sur l'hippodrome du Mont-Saint-Michel. ...

Lire la suite