Présentation de course - 14.01.2023

Les atouts de Dimo d'Occagnes

Contraint de supporter le poids de la course tout en étant sous la pression constante de Django du Bocage (Real de Lou) depuis la plaine, Dimo d'Occagnes (Timoko) a dû se contenter de la troisième place du Prix Yvonnick Bodin (Groupe 3) dont il était le favori le 31 décembre. Quinze jours plus tard, il retrouve dimanche dans ce Prix Djérid (Gr. 3) le parcours des 2 175 mètres, sur lequel il a signé son précédent succès dans le Prix Auguste François (Gr. 3). Un succès étincelant obtenu aux dépens de Dynasty Péji (Prodigious) excusez du peu. Ce jour-là, Adrien Lamy, qui le découvrait, avait été pour le moins séduit comme il nous le confiait à chaud : "J'ai essayé de pister au maximum Freeman de Houelle. Ce n'était pas évident. Il était content de doubler Freeman de Houelle. Quand je lui ai baissé les oeillères, mon cheval s'est un peu repris. Il a été très bon pour s'imposer". Parmi ses adversaires dont une grande majorité comme lui de hongres, Marcello Wibb (Raja Marchi) présente la particularité de débuter dans la spécialité, lui qui vient terminer à la quatrième place du récent Prix de Lille remporté par Elite de Jiel (Niky).

Jonathan Carré, le plus suédois des jockeys français

Si cela fait sept ans que Jonathan Carré n'a plus monté sur l'hippodrome de Vincennes, le jockey français a fait son retour ce samedi et sera à deux reprises en piste dimanche dans la peau du détenteur du nouveau record annuel du nombre de victoires au monté en Suède. Sacré pour la deuxième année consécutive dans sa catégorie en 2022, Jonathan Carré, qui travaille en Suède depuis 2016, a porté ce record à 66 victoires, alors que le précédent était de 61 succès établi par Sofia Adolfsson en 2018. "J’ai plus de 60 % de réussite sur le podium au monté. C’est un truc de fou, avait-il confié dans ces colonnes au mois de novembre. (...) Cela fait deux ans que je travaille avec un agent. Je l’ai pris pour me lancer pleinement en tant que jockey en Suède. Il me propose des défis et me pousse à toujours me surpasser." Dimanche, il sera notamment en selle sur Diamant de Larré (Magnificent Rodney) dans le Prix Djérid (Gr. 3), un pensionnaire Henk Grift, qui vient d'être devancé dans le Prix Auguste François (Gr. 3) par plusieurs adversaires qu'il retrouve.

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 15 Janvier
7 PX DJERID - (17H00)
Premium - Monté - (3) - Euro. - 90 000 € - 2 175m
1. GABIANOA. Barrier
2. BELKERN. Henry
3. DREAMER BOYD. Bonne
4. DORGALIM. Mottier
5. DISCO DES MOLANDSB. Rochard
6. DIGNE ET DROITY. Lebourgeois
7. EPSOM D'HERFRAIEE. Raffin
8. MARCELLO WIBBF. Desmigneux
9. DIAMANT DE LARREJ. Carre
10. DIMO D'OCCAGNESA. Lamy
11. CARIOCA DE LOUA. Abrivard
A voir aussi :
...
Le Prix des Centaures
en précieuse aide à la hiérarchie

La confrontation classique par excellence entre les 4, 5 et 6 ans, mise en scène dans le Prix des Centaures (Gr.1), jouera pleinement son rôle en terme de sélection. La confrontation réunit en effet les protagonistes de chaque gé...

Lire la suite
...
AG de la Société du Cheval Anglo-Normand

La Société du Cheval Anglo-Normand, association des éleveurs de Basse-Normandie, bien connue via ses ventes annuelles de yearlings et de foals à Caen, tenait ce vendredi son Assemblée Générale sur l'hippodrome de la Prairie. Devant une assemblé...

Lire la suite
...
Ino du Lupin dans une course sans concession

Dans une course au rythme très élevé sous l'impulsion d'Ibiki de Houelle (Love You), Ino du Lupin (Scipion du Goutier), la nouvelle pépite de l'écurie Marmion, domine de toute une classe dans la phase finale l'animateur de ...

Lire la suite
...
Le Trot
dans tous ses états

C’est déjà la fin. La 91ème réunion du meeting d’hiver, ce samedi, ferme une séquence commencée le jeudi 2 novembre 2023. L’affiche est belle, comme d’habitude, mais revêt pourtant cette année un ...

Lire la suite