... © Aprh
Résultat de course - 15.01.2023

Avec Ister Man, c'est le Centre-Est qui gagne

Je pense que l’histoire n’est pas finie.
Jonathan Cuoq

Le coup d'envoi de cette réunion dominicale a été donné avec un accent du Centre-Est par Ister Man. Une victoire pleine d'autorité, la première à Vincennes, dans le chrono de 1'11''8 (2 100m.-autostart) pour ce pensionnaire de Jonathan Cuoq qu'il drivait lui-même sous les yeux de l'éleveur-propriétaire du poulain, Christian Schandrin.

Ce n'est pas un cheval qui passe le poteau en tête très souvent comme le dit son entraîneur Jonathan Cuoq - "ce n’est pas un gros gagneur, même par chez nous où il est plus souvent deuxième" - mais quand Ister Man (Doberman) gagne, il ne fait pas dans la demi-mesure. Il fait en effet grosse impression dans cette course D pour sa quatrième venue à Vincennes quand bien même il a été la principale "victime" d'un faux départ, lui qui s'était élancé le plus vite derrière l'autostart. Tout aussi rapide au second essai, Ister Man est passé sur le pied de 1'07''8 aux 1 500 mètres et a dû contrer Ivrig Viking (Rocklyn) dans la montée. "Aujourd’hui, on a voulu prendre les devants, ce qui était un risque car il y a beaucoup de vent, revient Jonathan Cuoq. Il le fait bien, c’est super. Il a toujours été préservé. Ce n’est pas un cheval d’été et on le garde pour la période hivernale déjà. C’est pour ça qu’il a fait sa réapparition au mois d’octobre après avoir fait l’impasse sur les mois les plus chauds car il n’est pas encore venu musculairement." Bien aidé par le port des oeillères plates pour la première fois, Ister Man a fait preuve d'une très nette supériorité depuis la sortie du tournant final. "Et je pense que l'histoire n'est pas finie", ajoute l'entraîneur. Elle a commencé en tout cas ici pour Christian Schandrin quand il a acheté sur les conseils du regretté Yvan Berger la grand-mère du poulain, Intrigue, à la vente du Prix d'Amérique 2008. "Le jour où l'un de vos chevaux, qui plus est quand vous l'avez élevé, gagne à Vincennes, ce sont des émotions indescriptibles et incomparables", confie ce cardiologue de Clermont-Ferrand qui connaît cette joie pour la première fois.

D'où vient-il ?

Ce fils de Doberman est le cinquième produit d’Urmate (Insert Gédé) qui a très peu couru et qui compte un seul autre vainqueur avec Jaeger Man (Brillantissime), vainqueur en province. La grand-mère maternelle, Intrigue (Cygnus d’Odyssée) a donné de nombreux vainqueurs parmi lesquels les plus argentés sont Ask For You (Love You) qui a gagné plus de 173 000 € et Queen du Bouffey (Coktail Jet) qui a pris environ 150 000 €. C’est aussi la famille maternelle de Florine de Viette (Look de Star) dont le palmarès compte 12 victoires et plus de 261 000 €.

1ère | PRIX DE CAVAILLON
Att - 2100 m - Course D - 39 000 €
ISTER MAN 1'11"8
Doberman x Urmate (Insert Gede)
Driver : J. Cuoq - Entraîneur : J. Cuoq
Propriétaire : Ch. Schandrin - Eleveur : Ch. Schandrin
2e Iron d'Espoir 1'12"1 Tucson x Chance d'Espoir
3e Ivrig Viking 1'12"1 Rocklyn x Touna du Biwetz
4e : In En Vrie - 5e : Indigo Pierji - 6e : Irving de Bailly - 7e : Ice Tea
A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite
...
Kipling Iron
est aussi performant au monté

Après deux premières victoires à l'attelé en province, Kipling Iron conserve son invincibilité ce samedi en débutant au monté pour ses premiers pas à Vincennes. Son entraîneur Tony Le Beller ne cache pas des ambitions de niveau Groupe ...

Lire la suite
...
Karma Quick élu "pépite du mois"

Il réalise un début de carrière sans fausse note et est même invaincu à Vincennes en deux tentatives à Vincennes où il a enchaîné deux succès en janvier. Cette carte visite a permis à Karma Quick (Unique ...

Lire la suite
...
Exposition médiatique et note
parfaite pour Granvillaise Bleue

Les Cornulier Races entrent dans une nouvelle ère. Après le sommet du Prix de Cornulier, voilà l'heure de la revanche dans le Prix de l’Île-de-France. En l'absence de la reine de la grande épreuve, Flamme du Goutier, les ...

Lire la suite