... © Aprh
Résultat de course - 17.01.2023

Kelle Beauté, une belle promesse de l'élevage Abrivard

La pouliche est bien dans sa tête.
Alexandre Abrivard

Ses premiers pas à Vincennes ont été couronnées d'un succès. Après des débuts victorieux le 7 janvier à Argentan, Kelle Beauté s'est montrée séduisante pour rester invaincue en deux sorties publiques. Difficile de lui reprocher quoi que ce soit à l'heure actuelle.

Laurent Abrivard détient plusieurs bonnes pouliches de 3 ans au sein de son effectif. Si Kiara de Vandel (Charly du Noyer) est la meilleure pensionnaire de cet âge pour le moment de l'entraîneur sarthois (elle est engagée dans le Prix Roquepine (Gr.2) le 28 janvier prochain), Kelle Beauté (Uniclove) a de quoi séduire elle aussi. Sans puiser dans ses réserves, elle a facilement dicté sa loi face à plusieurs pouliches plus expérimentées. Aux commandes de cette sœur d'Inshore (Réal de Lou), Alexandre Abrivard apprécie à juste titre sa partenaire : "L'avant-course a été contrariée à cause d'un soucis de ferrure. La pouliche est bien dans sa tête et cela ne l'a pas dérangée. Nous avons eu un bon parcours. Kanaka de Busset a attaqué de bonne heure avant le tournant final. J'avais du gaz à ce moment là. Quand je l'ai déboitée à l'entrée de la ligne d'arrivée, elle est venue s'imposer facilement. Elle est très droitière pour le moment. Corde à gauche, elle tourne aussi en étant d'avantage aidée. Comme elle est très brave et très trotteuse, elle va s'adapter à toutes les situations. Elle suit tous les trains. Je pense qu'elle va faire une belle "petite" carrière. Sa mère est en train de devenir une bonne poulinière car, pour l'instant, elle a produit deux éléments de qualité." Qualifiée l'été dernier à Grosbois, Kelle Beauté a eu le droit à un break avant sa première course cet l'hiver. Cette belle pouliche alezane détient une certaine marge de progression et elle devrait être vite revue sur la cendrée parisienne.

D'où vient-elle ?

Elevée par ses propriétaires, Valérie et Laurent Abrivard, cette fille d'Uniclove est le troisième rejeton de Beauté Winner (2 victoires). Parmi eux, il y a le semi-classique Inshore (Réal de Lou). Beauté Winner a été saillie l'an dernier par Niky. Dans cette lignée maternelle, on retrouve deux chevaux de qualité : Royal Quito (357.250 € - 12 vict.) et Quel Hermes (540.640 € - 14 vict.).

3e | PRIX D'ABLEIGES
Att - 2850 m - Course C - 36 000 €
KELLE BEAUTE 1'16"6
Uniclove x Beaute Winner (Kesaco Phedo)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : Ec. L. Abrivard - Eleveur : L. Cl. Abrivard
2e Kaguya Jiel 1'16"7 Rancho Gede x Varovska Jiel
3e Kelina Josselyn 1'16"7 Face Time Bourbon x Felina Josselyn
4e : Keen Action - 5e : Kanaka de Busset - 6e : Kavale du Choquel - 7e : Keen Winner
A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite