... ©Scoopdyga
Résultat de course - 21.01.2023

Jubilé Prior : le meilleur est à venir encore

C'est bien car il fait le dernier kilomètre tout seul et en finissant bien
Jean-Michel Bazire

Fort de références à bon niveau aussi bien à l'attelé qu'au monté, Jubilé Prior (Prince de Montfort) s'affirme toujours plus et remporte une deuxième victoire consécutive.

Après les 2700m du Prix Léon Tacquet qui, a priori, lui allaient comme un gant, les 2175m de ce Prix de Pardieu, distance qu'il abordait pour la première fois au monté, constituait un des rares points d'interrogation autour de la candidature de Jubilé Prior (Prince de Montfort). Mais au gré d'une course rythmée et surtout de progrès permanents, l'élève de la famille Desmarres désormais entraîné par Jean-Michel Bazire n'en a fait qu'un détail, s'imposant avec style comme nous l'a confirmé son jockey attitré Aurélien Desmarres : "Mon cheval a fait deux accélérations comme un bon cheval après avoir assuré le début de course. Il ne fait que progresser avec les courses. Quand je rabats les oeillères avec un adversaire un point de mire, il adore ça. Je sens bien qu'il devient complet. Avec Jean-Michel on essaie de nouvelles choses et on redécouvre le cheval avec les mises au point de Jean-Michel. Il commence à ressembler à Caban Prior qui était un vrai bon cheval." Cela fait maintenant une 2ème place de Groupe I suivie d'une victoire de Groupe III et un succès de Groupe II en trois courses sous la houlette de la maison "JMB" à l'actif d'un Jubilé Prior qui ne nous a peut-être pas encore tout montré.

D'où vient-il ?

Jubilé Prior est frappé du sceau de l’élevage Desmarres, basé en Anjou. Ses trois premières mères sont, pareillement, des « Desmarres », ainsi que l’un de ses pères de mères, Ultra Prior 1’17’’. Son pedigree n’est pas dans l’air du temps, puisqu’il est presque exclusivement « franco-français », seul Granit 1’14’’, fils d’américain, mais aussi de la française Roquépine 1’15’’, s’immisçant, à la cinquième génération. Le poulain tient sûrement son aptitude montée de son père, Prince de Montfort 1’10’’ m., classique dans la discipline, mais il en est sûrement redevable aussi à son ascendance maternelle, car sa grand-mère, Senora Prior 1’19’’ (1983-Ténor de Baune), est la sœur utérine du tout bon hongre sous la selle Caban Prior 1’10’’ m. (vingt et une victoires et 610.000 euros de gains).

5e | PRIX DE PARDIEU
M - 2175 m - Groupe 2 - 120 000 €
JUBILE PRIOR 1'12"7
Prince de Montfort x Dotation Prior (Osiris de Corbery)
Jockey : A. Desmarres - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : Ec. S. Desmarres - Eleveur : S. Desmarres
2e j'Adore 1'12"9 Goetmals Wood x Rangelie
3e Junon 1'12"9 Bold Eagle x Divine Jet
4e : Jaguar du Goutier - 5e : Jodanne Dieschoot - 6e : Judy Blue Eyes - 7e : Joyful Diva
A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite