... © ScoopDyga
Résultat de course - 22.01.2023

Le Héraut d'Armes que l'on préfère

Texte Verbatim ;/; Il était placide, super à l'écoute, discret même. Il n'a jamais été comme ça de l'hiver. (Jean-Michel Bazire) ;/;

De l'hiver, on n'avait pas vu pour ainsi dire Héraut d'Armes (Ready Cash) comme il l'a été ce dimanche dans un Prix Michel-Marcel Gougeon sur lequel s'était rabattu par pragmatisme Jean-Michel Bazire après la nouvelle faute de son pensionnaire dans la Qualif#5 des Prix d'Amérique Races ZEturf, le 1er janvier. "Faute de grives, on mange des merles" dit le proverbe. Jean-Michel Bazire n'a que faire de ces considérations et n'est pas du genre à regarder derrière lui. "Il ne faut pas avoir de regret vis-à-vis de ce qui s'est passé avant cet hiver. Si tu as des regrets dans la vie, tu n'avances à rien", lâche-t-il. Idéalement engagé dans ce Groupe 3, le cheval de la famille Wildenstein a en tout cas donné l'impression d'être dans de meilleures dispositions, beaucoup moins tendu en tout cas, que lors de ses précédentes courses dans une épreuve où les chevaux de tête ne sont pourtant passés que sur le pied de 1'14''6 au poteau des mille cinq cents derniers mètres emmenés par Horchestro (Sam Bourbon), alors que Héraut d'Armes patientait en avant-dernière position. Le rythme va cependant quelque peu se décanter dans les hectomètres suivants avant que Jean-Michel Bazire ne se décide à lancer son partenaire.

On a alors assisté à un bout de classe de celui-ci sur le pied de '1'04'' en pleine montée. "Quand il a fait cette grosse accélération, il allait vraiment très vite et j'ai pris vraiment beaucoup de plaisir, revient le Sarthois. Aujourd'hui (lire dimanche), le cheval était placide, super à l'écoute, discret même. Il n'a jamais été comme ça de l'hiver." À chaud, Jean-Michel Bazire disait ne pas connaître la suite du programme du vainqueur du Championnat Européen des 4 Ans (Groupe 1).
La deuxième place de Horchestro satisfait son driver David Békaert même s'il n'a pas eu un instant toutes les coudées franches dans la phase finale : "On aurait signé avant le coup pour la deuxième place mais on venait confiants car le cheval venait de bien courir. On sait qu'il a le niveau pour figurer dans une épreuve de ce style. Il préfère les courses plus sélectives mais je n'ai pas voulu aller à la guerre aux tribunes. Il finit avec des ressources mais je n'aurais pas battu Héraut d'Armes." Bon finisseur en dehors, Howdy Partner (Repeat Love) échoue de peu pour la deuxième place. "La course a été un peu sans rythme si bien qu'on a tous fini très vite. Mais il fait toutes ses courses mais tombe toujours sur de gros morceaux", constate Adrien Lamy, le partenaire du cheval entraîné par Tomas Malmqvist.

6e | PRIX MICHEL MARCEL GOUGEON
Att - 2700 m - Groupe 3 - 90 000 €
HERAUT D'ARMES 1'13"5
Ready Cash x Statue Of Liberty (Goetmals Wood)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : New Blue 1 Llc - Eleveur : New Blue 1 Llc
2e Horchestro 1'13"6 Sam Bourbon x Alisma du Corta
3e Howdy Partner 1'13"7 Repeat Love x Action Replay
4e : Help Me Win - 5e : Huwaga - 6e : Happy Pacha - 7e : Have A Dream
A voir aussi :
...
Indigo de Fontaine sait tout faire

Irréprochable cet hiver à Vincennes à l'attelé en deux courses où il s'est imposé en cheval en retard de gains, Indigo de Fontaine (Niky) découvre le monté avec autant de réussite ce samedi. "Nous avons changé de spécialité ...

Lire la suite
...
Kipling Iron
est aussi performant au monté

Après deux premières victoires à l'attelé en province, Kipling Iron conserve son invincibilité ce samedi en débutant au monté pour ses premiers pas à Vincennes. Son entraîneur Tony Le Beller ne cache pas des ambitions de niveau Groupe ...

Lire la suite
...
Karma Quick élu "pépite du mois"

Il réalise un début de carrière sans fausse note et est même invaincu à Vincennes en deux tentatives à Vincennes où il a enchaîné deux succès en janvier. Cette carte visite a permis à Karma Quick (Unique ...

Lire la suite
...
Exposition médiatique et note
parfaite pour Granvillaise Bleue

Les Cornulier Races entrent dans une nouvelle ère. Après le sommet du Prix de Cornulier, voilà l'heure de la revanche dans le Prix de l’Île-de-France. En l'absence de la reine de la grande épreuve, Flamme du Goutier, les ...

Lire la suite