...
En bref - 23.01.2023

Les qualifiés et le reste du monde

La configuration proposée ce lundi matin par la liste des engagés dans le Prix d'Amérique ZEturf Legend Race 2023 est particulièrement intéressante. Afin de commencer à dégager les dix-huit candidats possibles sur la ligne de départ dimanche, deux groupes se dégagent distinctement : les qualifiés et les autres. Rien d'incroyable comme cela a priori sauf que les proportions, deux tiers un tiers, nous mènent à définir ces deux familles par : "Les qualifiés et le reste du monde". Ils sont en effet douze à avoir leur place assurée grâce à leurs performances hivernales dans les courses qualificatives, à savoir Hip Hop Haufor (Up And Quick), Italiano Vero (Ready Cash), Ampia Mede Sm (Ganymède), Hooker Berry (Booster Winner), Hussard du Landret (Bird Parker), Étonnant (Timoko), Idao de Tillard (Severino), Horsy Dream (Scipion du Goutier), Délia du Pommereux (Niky), Flamme du Goutier (Ready Cash), Décoloration (Prince d'Espace) et Hohneck (Royal Dream). Et de l'autre côté donc les six chevaux qui entreraient grâce à leurs gains, lesquels ont tous en commun d'être des chevaux étrangers : Vivid Wise As (Yankee Glide), Vernissage Grif (Varenne), Moni Viking (Maharajah), Don Fanucci Zet (Hard Livin), Cokstile (Quite Easy) et Honey Mearas (Readly Express) qui bénéficie des 10 % de bonifications admises aux 6 ans pour entrer dans les dix-huit tout à fait provisoires. Premiers forfaits officiels et définitifs mercredi.

chiffres PMU dimanche Vincennes

Insérer texte

"Allez les verts" ou quand les parieurs apprécient leur week-end

On connaît tous la célèbre chanson "allez les verts" qui a longtemps accompagné les exploits de l'AS Saint-Étienne. Elle pourrait aussi être l'hymne des parieurs à en croire un post Facebook de l'Association Nationale des Turfistes relevant le grand chelem réalisé par les "verts" samedi à Vincennes : huit courses avec des émojis de confiance, huit courses avec un vainqueur vert. Mieux encore, les statistiques globales sont très bonnes pour finir en apothéose avec un trio de verts dans la huitième course (voir ci-dessous). Et l'association de rappeler donc tout l'intérêt du système et d'inciter ceux qui ne jouent pas encore le jeu de changer de dogme. Pour les en persuader, les bons résultats de la réunion de dimanche (lendemain de cette journée très verte) pourraient faire leur oeuvre : la journée du Prix de Cornulier a enregistré 18 ,3 millions d'euros d'enjeux (+3,5 % vs 2022) et la course phare fait mieux que l'an passé de 4 %. Soit autant de ressources pour la filière et donc les pros eux-mêmes. Ça vaut bien une petite chanson, non ?

A voir aussi :
...
Une double étoilée de 2 ans débute à Bréhal lundi

La sixième épreuve ouverte à la promotion née en 2022 se disputera ce lundi à Bréhal. Les cinq précédentes ont permis de couronner, dans l'ordre chronologiques : 1️⃣ Monzon Normand (Hohneck) à Bernay le 7 juillet pour l'entraînement de Philippe Allaire ; 2️⃣ ...

Lire la suite
...
Jason Ginyu confirme son retour au premier plan

Auteur d'un début de carrière presque sans accros, Jason Ginyu (Saxo de Vandel) avait ensuite connu une période un peu plus délicate. "Le cheval a été victime d'un virus à l'automne dernier étant forcément dimunué, ce ...

Lire la suite
...
Keengame enchaîne au trot monté

Arrivée dans l'écurie de Jean-Philippe Monclin le 19 avril dernier, Keengame (Express Jet) s'est montrée indélicate lors de ses deux premières sorties sous son nouvel entraînement avant d'enregistrer une première victoire sous la selle, ...

Lire la suite
...
Lovino Bello, le premier 3 ans
sous les 1'10 en France

C'est une performance qui restera dans l'histoire du trot hexagonal. On se souviendra que, dans le Prix Henri Cravoisier (Gr.3) 2024, Lovino Bello a été le premier 3 ans à passer sous la barre des 1'10 en France. Le partenaire d'Eric Raffin a ...

Lire la suite