... ©ScoopDyga
En bref - 17.11.2020

Icone de Castelle conserve son invincibilité au millimètre

Il a fallu recourir à la photo finish pour déclarer la lauréate de l'épreuve de 2 ans, ce mardi soir à Vincennes. Icone de Castelle (Rocklyn) s'est tout simplement allongée plus que sa rivale sur Ivresse de Blary (Carat Williams) au bon moment, celui de passer la ligne finale.
La première avait pris le meilleur à l'entrée de la ligne d'arrivée, poursuivie dans son effort par Icone de Castelle. Au terme d'un mano a mano ô combien indécis, c'est la fille de la classique Miss Castelle qui remporte sa troisième course en autant de sorties. Son pilote Alexandre Abrivard nous a appris sur Equidia Racing : Alexandre Abrivard : « Sur le sulky, j’ai félicité Damien [Bonne, driver d’Ivresse de Blary] mais ma pouliche n’avait pas d’enrênement et a pu s’allonger plus l’autre. À cent mètres du poteau, ma pouliche en avait marre mais cela ne fait que quinze jours qu’on commence à la retrouver. Après ses deux victoires [NDLR : en août et septembre], elle était complètement passée de forme. On l’avait même arrêtée. Elle devait être juste en condition aujourd’hui pour s’aligner sur 2850 mètres. Cette fois, après deux premières courses où elle était allée devant, j’ai voulu lui apprendre à attendre. C’est prometteur car elle prouve qu’elle est jument de course déjà. »

PRIX D'AMÉRIQUE RACES ZETURF QUALIF #1 : avec Fakir du Lorault

L'entourage de Fakir du Lorault (Vaillant Cash) a fait son choix en fin de semaine dernière. Le 5 ans qui pointe à la troisième place du classement général du Grand National du Trot, avant l'étape de ce mercredi à Mauquenchy, ne sera pas dans le GNT mais bien à Vincennes dimanche au départ du Prix de Bretagne (Gr.2). Dans la Qualif#1 du Prix d'Amérique Races ZEturf, le pensionnaire de Mickaël Charuel s'élancera en tête alors qu'il aurait dû rendre 25 mètres dans l'étape du GNT.

Carnaval du Vivier a fait le grand 8 en 2020

En remportant le Prix de Provence, ce mardi à Lyon-Parilly, Carnaval du Vivier (Ni Ho Ped d'Ombrée) a enregistré son huitième succès de l'année. Il ne s'est produit que dix fois cette saison, ses deux seuls "échecs" s'étant soldés par une quatrième place lors de sa rentrée à Cherbourg en mars et une troisième place au Croisé-Laroche en septembre. Toutes ses victoires de l'année ont été obtenues avec Clément Duvaldestin aux commandes. Au total, le représentant de Philippe Beauvisage en est à présent à 26 titres et approche des 300 000 € de gains. Rien que cette année, il a ajouté 104 200 € à son compte en banque.

A voir aussi :
...
du côté du galop : une plateforme
ouverte sur le monde

Lancée dans la foulée d’un forum sur l’éducation organisé en 2019 par Godolphin à Newmarket, la plateforme « Together for Racing International » regroupe une palette d’informations pour faire connaître les courses de galop. À travers des informations, des é...

Lire la suite
...
Baron Daidou fait
frissonner Cyril Chenu

Cyril Chenu tient sa première victoire en tant que driver à Vincennes face aux professionnels. C'est avec Baron Daidou, le fer de lance de son écurie, qu'il a surpris tout son monde à la cote de 76/1.

Lire la suite
...
Douchka Wind a bien fait
de rester à l'entraînement

Promise au haras au printemps, Douchka Wind a poursuivi sa carrière de course cet été étant vide à la fin de la saison de monte. Métamorphosée depuis cette période, la pensionnaire de Thierry Duvaldestin s'est offert dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite