...
Actualité - 27.01.2023

Compter sur les supporters pour mettre l’ambiance

À la levée du jour dimanche, des cars vont partir de Bretagne, de Normandie, du Centre ou encore de Mayenne pour converger vers Vincennes. Ces quelques heures de route pour les membres des clubs de supporters vont être l’occasion de répéter leurs chants d’encouragement à leurs champions, que ce soit Idao de Tillard et Flamme du Goutier, Horsy Dream, Hooker Berry, Hip Hop Haufor et Hussard du Landret. Avec près de 40 000 personnes attendues, Vincennes sera un stade prêt à s’enflammer aux exploits des champions sur la piste.

Vivre collectivement un évènement sportif comme l’est le Prix d’Amérique Legend Race est l’une des principales motivations des supporters indépendamment de leur champion et de leur région d’origine. "C’est très important de partager ces moments tous ensemble", témoigne ainsi Jean Daniel, l’éleveur de Hussard du Landret, qui n’a eu aucun mal à remplir un car au départ de Pipriac (Ille-et-Vilaine). "C’est du local ! Mais c’est important le terroir. Beaucoup n’ont jamais mis les pieds à Vincennes. Deux jours après la qualification du cheval, le bus était complet ! Plusieurs groupes de personnes qui ont l’habitude d’aller aux courses ensemble dans la région m’avaient déjà sollicité." Le rapport au terroir, qu’il soit breton donc, normand, berrichon ou encore mayennais est une composante importante dans la démarche des clubs de supporters. "Dans notre terroir auquel je suis très attaché, en partie aussi en raison de mon travail, le Prix d’Amérique est encore très ancré, témoigne Yann Pottier, co-propriétaire de Horsy Dream avec les frères François, installé dans la région de Valognes. Je dois avouer que cela m’a même surpris." Alors que certains clubs ont vu le jour au fil des résultats des qualifications, celui qui regroupe les supporters de Hooker Berry existait déjà à Vicq Exemplet, petit village de l'Indre qui s'est paré depuis plusieurs jours des couleurs de la casaque de Michel Aladenise, qui est ici sur ses terres berrichonnes. "Nous nous retrouvons au moins une fois par un an chez Martine qui tient le bar-restaurant du village, raconte Thierry Simon à l'initiative du club. Dès la qualification du cheval, nous n'avons eu aucun mal à remplir un car. C'est tout le village qui est intéressé. Le maire et deux de ses adjoints font partie des supporters. Le car partira de Montluçon et fera deux haltes sur la route pour rejoindre Vincennes." Pour les supporters des deux partants dont les entraîneurs sont basés en Mayenne, Hip Hop Haufor et Hussard du Landret, le Conseil départemental, à la fibre très sportive, a mis en place un jeu via ses réseaux sociaux afin de faire gagner le voyage en car à Vincennes.
Deux chevaux à encourager, c'est aussi la particularité des supporters qui quitteront La Ferté-Frênel au petit matin dimanche. C'est en effet dans ce petit village de l'Orne que l'écurie de Thierry Duvaldestin est installée. "Nous sommes un petit bourg de 650 habitants et l’écurie Duvaldestin fait partie intégrante de la vie du village, souligne Nicolas Masse à l'origine de la mobilisation locale. Elle a notamment un rôle économique car elle emploie du personnel qui fait travailler les commerces du village." Un village qui vit au rythme des exploits des deux stars locales, encore plus depuis dimanche dernier avec la victoire de Flamme du Goutier dans le Prix de Cornulier (Gr.1) pour la deuxième année consécutive. "On sent qu’il y a quelque chose qui se passe dans le village, poursuit-il. Parmi les gens qui ont réservé leur place, il y a des turfistes mais aussi des personnes qui vont aller à Vincennes pour la première et des néophytes qui découvrent l’importance du Prix d’Amérique. On a peut-être un champion du monde à côté de chez nous !" Ils sont d'autant plus sensibilisés que les commerçants du village s'affichent avec les pancartes aux couleurs des casaques d'Idao de Tillard et Flamme du Goutier.

A voir aussi :
...
Kel Air d'Eole : le souffle des progrès

Déjà bon vainqueur à Enghien fin mars, KEL AIR D'EOLE (Canadien d'Am) monte d'un cran en remportant ce Prix Miriam (course C). D'autant qu'il le fait à la manière des forts, lui qui a toujours été au contact des premiers ...

Lire la suite
...
Les 4 et 5 ans dans les Etriers Qualifs 1 vendredi

Les meilleurs 4 et 5 ans seront en piste vendredi à Vincennes, dans le cadre du Prix René Palyart - Etrier 4 Ans Q1 (Gr.2) et du Prix Louis Forcinal - Etrier 5 Ans Q1 (Gr.2). Ils seront 10 dans l'épreuve des 4 ans qui permettra ...

Lire la suite
...
Lerika du Chêne en pensant à Elea Madrik

Dans nos radars depuis sa qualification (1 étoile), LERIKA DU CHENE (Follow You) confirme ses débuts victorieux au Croisé-Laroche en s'imposant ici pour ses premiers pas parisiens. Dans une course qui aurait pu être piège, la pouliche d'Yvonne ...

Lire la suite
...
Rémi Boucret,
l'éleveur pas comme les autres

En l’espace de trois décennies, il a construit un élevage impressionnant. Les Bello et Bella de Rémi Boucret sont partout et brillent avec une rare constance. L’éleveur sarthois a accédé au podium national en 2020, à la ...

Lire la suite