... © ScoopDyga
Résultat de course - 28.01.2023

Kana de Beylev redistribue les cartes chez les femelles

Benjamin m’a dit qu’elle avait vraiment bien jailli et ne demandait qu’à foncer.
William Bigeon

Alors que Kalamity d'Héripré avait pris le leadership chez les femelles de 3 ans en remportant les deux premiers Groupes II de la génération, Kana de Beylev a redistribué les cartes en remportant le Prix Roquépine à trois semaines du Prix Comte Pierre de Montesson-Critérium des 3 Ans.

Ça s'est fait ! Placée des trois dernières épreuves de sélection réservée aux femelles de sa génération, Kana de Beylev (Express Jet) tient (enfin) sa victoire. À trois semaines du Prix du Comte Pierre de Montesson-Critérium des 3 Ans (Gr. 1), la pouliche achetée par Joël Séché à l'Écurie Hunter Valley à la fin de l'été a réussi à arracher un premier succès semi-classique. "Elle avait été un peu malheureuse ces derniers temps, avec des parcours pas faciles, revient William Bigeon, bien pourvu en bons élémets dans cette génération. La dernière fois, elle courait très bien en étant à deux le nez au vent et n’était pas battue de beaucoup. Aujourd’hui (lire samedi), elle a eu la bonne course et Benjamin (Rochard) m’a dit qu’elle avait vraiment bien jailli et ne demandait qu’à foncer." Appelé pour la première fois par William Bigeon, le driver mayennais n'a pas tremblé quand il a fallu lutter avec Kracovia (Ready Cash) et Jean-Michel Bazire, lequel regrettait d'être sorti trop tôt ("j'ai drivé comme un idiot"). "Il a fallu faire un effort avant d’être relayée et on a pu ressortir à mi-tournant final. À l’entrée de la ligne droite, elle a bien sprinté. Elle a pris l’avantage à mi-ligne droite assez facilement mais il n’a pas fallu qu’elle relâche son effort. Quand on la commande, elle repart mais il faut rester vigilant", ajoute le lauréat.

D'où vient-elle ?

Issue de la première année de production d’Express Jet, dont elle est le premier vainqueur semi-classique, Kana de Beylev est le troisième produit d’une fille de Ready Cash, placée en province, le second gagnant après Inès de Beylev (30 720 € - 3 victoires). La deuxième mère est Our Majesty Rodney (170 640 € - 7 victoires dont 2 à Vincennes), laquelle est une sœur utérine de la mère de Douxor de Guez (387 520 € - multiple gagnant à Vincennes).

5e | PRIX ROQUEPINE
Att - 2700 m - Groupe 2 - 150 000 €
KANA DE BEYLEV 1'14"7
Express Jet x Dina de Beylev (Ready Cash)
Driver : B. Rochard - Entraîneur : W. Bigeon
Propriétaire : J. Seche - Eleveur : Ec. du Hs. de L'epinay
2e Kracovia 1'14"7 Ready Cash x Alberta
3e Ete Jet 1'14"9 Maharajah x Love Me Tender(it)
4e : Esperia Cr - 5e : Kalamity d'Heripre - 6e : Kyrielle - 7e : Kabaka de Guez
A voir aussi :
...
Kanem, le parfum de la belle histoire signée Devouassoux

Au chapitre des effets visuels du jour, et toutes choses égales par ailleurs, il y aura eu Ibiki de Houelle, Locki du Fer et KANEM (Express Jet) lors de cette réunion nordiste. Très grosse impression laissée par ...

Lire la suite
...
Devs Definitif lance sa saison 2024

Une course de rentrée à l'attelé aura suffi à DEVS DEFINITIF (Infinitif) pour retrouver son bon niveau. Celui qui lui avait permis de réaliser une belle année 2023 marquée par six podiums et une victoire. Dès sa deuxiè...

Lire la suite
...
Locki du Fer en (très) bon poulain

S'il avait dû partager la victoire avec L'Arc la dernière fois à Amiens, faisant dire au driver de celui-ci, Thierry Duvaldestin, qu'il s'agissait là d'une pointure, LOCKI DU FER (Uriel Speed) confirme ses capacités en remportant un second succè...

Lire la suite
...
La totale pour
Ibiki de Houelle

La victoire d'étape devant le vainqueur en série Ino du Lupin. La tête du classement général. Et le record absolu départ volté au Croisé-Laroche. Auteur d'un grand numéro, IBIKI DE HOUELLE (Love ...

Lire la suite