... © JLL - LeTROT
Actualité - 09.02.2023

Une édition 2023 de la Legend Race à la hauteur de l’événement

Alors que le feuilleton des Prix d’Amérique Races ZEturf est en mode revanche avec le voile qui s’est levé ce jeudi sur la grille de départ du Prix de France Speed Race (Gr.1), sans Idao de Tillard [lire en pages 5 et 6], il est l’heure de dresser un debrief de la grande réunion du Prix d’Amérique Legend Race 2023. Notre consultation sur le sujet, lancée en début de semaine, avance un premier indicateur. 82 % des personnes qui y ont répondu expriment une impression globale bonne ou très bonne. Pour les équipes de LeTROT mais aussi d’Equidia sous sa casquette de ‘pôle multimédia des courses’, ce résultat est forcément une satisfaction d’autant qu’il découle d’une stratégie qu’on a cherché à comprendre et décrypter.

Dirigée par Valérie François, la Direction du Marketing et de la Communication fait bien sûr du Prix d’Amérique son sommet iconique annuel. Mais elle a aussi pour feuille de route depuis trois ans l’objectif de "transformer la course d’un jour en une saga de trois mois". Valérie François explique : "C’est tout le sujet de la création de la marque Prix d’Amérique Races ZEturf voulue par Jean-Pierre Barjon et le Conseil d’Administration de LeTROT. Après une première saison qui nous avait permis de définir la stratégie tout en lançant la marque et en créant la compétition, nous avons renforcé l’an passé la stratégie digitale, par la force des choses avec les restrictions dues au Covid mais aussi de façon totalement volontaire pour enfin arriver cette saison sur un renforcement de l’événementiel avec pour double but, faire venir du monde sur l’hippodrome et encourager le public (dans le sens large du terme) à parier. La montée en puissance a été programmée, respectée et mise en oeuvre. Les chiffres prouvent que nous réussissons à capter l’attention de nos clients sur la durée et nous le devons au super travail réalisé par toutes nos équipes que je tiens à féliciter ici."

© JLL - LeTROT
Que dit notre consultation : 82 % de satisfaction pour un événement suivi de chez soi
C’est la dimension sportive de l’événement Prix d'Amérique qui prime pour 46 % des répondants à notre consultation. Le côté sportif fait jeu égal à lui seul avec sa mise en scène (24 %) et le fait de voir Vincennes attirer 34.000 personnes dans ses tribunes. 76 % de ceux qui se sont exprimés ont suivi le Prix d’Amérique de chez eux et affichent une impression globale très bonne et bonne à hauteur de 82 %. L’ambiance vécue ou perçue par les répondants grimpe encore plus haut dans leurs réponses et est qualifiée à 95 % de très bonne ou bonne !

Les repères sur le digital
Levier principal de captation de toutes les attentions, le storytelling (ou l’art de raconter une histoire pour les réfractaires aux anglicismes) a joué un rôle central dans la stratégie digitale de LeTROT. Voici, comme des juges de paix, les chiffres principaux d’audience à retenir :
■ de 9 millions d’impressions cumulées,
■ d’1 million d’interactions sur les contenus en lien avec la compétition
■ + de 2 millions de minutes vues.

Une montée en puissance orchestrée très en amont
Les indicateurs sont bons et Thibaut Ceffrey, responsable du digital LeTROT, précise la stratégie mise en place : "Avec un taux d’engagement de 9 % par publication et surtout un taux de 4 personnes sur 10 touchées par publication en reach organique, nous atteignons des niveaux très conséquents sur notre media-phare Facebook. La stratégie digitale découlant de la stratégie de marque a donc porté ses fruits : en inscrivant la compétition dans la durée avec les qualifs et les Finales. Notre construction a été réfléchie et mise en place dès la rentrée en septembre. L’objectif global étant la digitalisation du produit courses, on a appliqué cette stratégie sur les Prix d’Amérique Races pour nos trois cibles : sociétaires, turfistes et fans des courses au trot. Grâce au concept de compétition, c’est-à-dire des six qualificatives plus les trois finales on parle du Prix d’Amérique pendant trois mois et non plus deux ou trois semaines avant la seule grande course. On a organisé une diffusion quotidienne de contenu selon le principe de l’alternance des semaines chaudes et semaines froides afin d’organiser une montée en puissance à la fois régulière et progressive."


© ScoopDyga
Que dit notre consultation : l’info digitale et les RS en tête
Comment les personnes qui ont répondu à notre consultation ont-ils suivi l’actualité du Prix d’Amérique ? D’abord par l’univers digital (les sites sur internet), à hauteur de 54 %, puis par les réseaux sociaux (RS), pour 22 % d’entre eux, et enfin par la voie de la presse écrite (22 % des réponses).

De la pégdaogie à destination d’un large public
Plus de 400 contenus et 70 articles ont ainsi été diffusés depuis le mois de novembre selon plusieurs typologies afin de capter toutes les attentions. Thibaut Ceffrey précise : "On a fait de la pédagogie pour un public le plus large, en expliquant notamment le système général de la compétition, de l’historique "rétro" et un série de Sulky Legends, du décalé avec des entretiens "La P’tite interview" utilisant des codes peu usité, du débat, de l’info, du débriefing, de l’animation avec des jeux, notamment des plaques et tapis de selle dédicacées qui ont fait un carton et de l’inside avec des caméras embarquées ou des images à l’entraînement."

Une audience de letrot.com au diapason
Une partie des contenus précisés par Thibaut Ceffrey se retrouve sur le site letrot.com qui a une connu entre le 1er novembre et le 31 janvier des scores également très élevés :
■ près de 6 millions de sessions,
■ 47,8 millions de pages vues,
■ 8 pages/session en moyenne,
■ Durée moyenne des sessions : 7 mn.


UNE "CONSOMMATION" MÉDIATIQUE AU TOP

Que ce soit pour Equidia ou pour M6, les chiffres d’audience du Prix d’Amérique Legend Race 2023 atteignent des très hauts niveaux.

Equidia.fr
◊ Meilleure performance historique sur une semaine pour equidia.fr, avec 6,145 millions de pages vues ; et une progression de +46% par rapport à l’édition 2022.
◊ Meilleure performance historique sur un dimanche pour equidia.fr, avec 1,048 millions de pages vues ; et une progression de +25% par rapport à l’édition 2022.

Le Live Equidia
◊ 290 000 utilisateurs du Live sur l’ensemble des players avec un pic de 100.000 personnes connectées pour la course.
◊ + 58 200 utilisateurs sur le FacebookLive.
◊ 1,5 millions de minutes visionnées sur equidia.fr, FB Live et Twitch.

M6
829.000 téléspectateurs, avec un pic à 930 000 téléspectateurs +4% par rapport à 2022.
◊ Sur le public des moins de 50 ans : record historique de M6 sur les 18 courses diffusées depuis que le partenariat existe.
◊ 3e meilleur score historique global pour des courses hippiques à la télévision sur cette même cible.


Que dit notre consultation : une mise en spectacle appréciée dans tous ses contenus
La succession de séquences spectaculaires autour du Prix d’Amérique Legend Race n’a pu être départagée par les personnes qui ont répondu à notre consultation. L’arrivée des Trophées par les airs (18%) , le show de présentation des drivers (28%), le défilé des légendes (29%) et le podium des vainqueurs (21%) se finalisent par un partage quasi équilibré des avis. Le moment de retrouvailles avec d’anciens grands vainqueurs du Prix d’Amérique, lors du défilé des champions, a visiblement fait revivre de grandes sensations à certain(e)s. On notera que plusieurs réponses citent aussi de manière spontanée la présence de Jean-Pierre Dubois lors de la réception des Trophées comme un moment fort de la journée. De manière générale, l’organisation a été plébiscitée (à hauteur de 94 % des réponses).

Vincennes très show !
Si la majorité de nos lecteurs consultés retiendront avant tout la dimension sportive, pour un quart d’entre eux, la mise en scène globale du spectacle aura été le fait marquant de cette édition 2023. À la baguette, Vanessa Girardin en charge de la production audiovisuelle attachée à la Direction Marketing et Communication. Les enjeux ont été multiples pour elle et les équipes sur lesquelles elle s’est appuyée. "Le grand défi fut de produire en réalité augmentée (RA) le cheval virtuel trottant sur les tribunes de Vincennes. C’est tout simplement un petit exploit d’avoir réussi à sortir ce que nous avons proposé en l’espace de quelques semaines. Nous nous étions inspirés d’une RA réalisée aux États-Unis avec une panthère de l’équipe de football américain de Caroline. L’effet a parfaitement fonctionné et on en est très heureux. C’était un des très nombreux éléments constituant la théâtralisation de la journée avec notamment l’arrivée du trophée par les airs (hélicoptère et parachute) et la présentation des drivers qui fut un show à part entière. Reprenant les codes des sports médiatisés jusqu’à la captation en steady-cam, nous avons créé un spectacle assez unique mettant en scène les drivers : avec la ferveur du public en plus cette année, l’effet et l’ambiance étaient top. Le tout a été conclu par un spectacle pyrotechnique qu’il a fallu installer et désinstaller dans un temps record, la piste appartenant avant tout et encore plus un jour comme celui-ci aux chevaux. Car avant le show et après le show, il y avait des courses. Enfin précisons que les différents contenus créés ont pu se retrouver en diffusion sur tous les canaux, à savoir le digital, sur l’hippodrome, sur Equidia, sur M6, validant ainsi notre stratégie à 360°."
© Equidia/ScoopDyga

A voir aussi :
...
Futur du Chêne brise un écart de plus de deux ans !

Arrivé dans le Sud-Ouest, chez Simon Laloum, lors de l'été 2023, Futur du Chêne (Milord du Chêne) n’avait, depuis lors, pas encore vraiment réussi à s’illustrer. Tout au mieux, lui trouvait-on deux quatrièmes et une ...

Lire la suite
...
À l'ombre d'Idao de Tillard
ils ont réussi leur meeting

Le meeting d'hiver tire ses dernières cartouches. Il ne reste que six réunions, sur les 91 qui composent la plus grande offre mondiale au trot sur un même hippodrome pendant quatre mois. Il ne faut pas être grand ...

Lire la suite
...
Contrôle des médications - bilan de janvier 2024

Comme chaque mois, la SETF a publié son communiqué sur le suivi du contrôle des médications. Au cours du mois de janvier 2024, un total de 1.118 prélèvements ont été effectués et les contrôles suivants ont é...

Lire la suite
...
Look de Valailles ouvre son palmarès avec brio

Poulain noir élégant, Look de Valailles (Earl Simon) a largement dominé le Prix du Pays de Bray ce mercredi à Mauquenchy. Le 3 ans entraîné par Amaury Tessandier a pris le meilleur à l'entrée de la ligne d'arrivée sur ...

Lire la suite