... ©Scoopdyga
Résultat de course - 19.11.2020

Italiano Véro décroche un nouveau record

Au même âge, Italiano Véro fait ce que faisait Face Time Bourbon en début de carrière.
David Thomain

Une des attractions de la journée sur la cendrée parisienne, Italiano Véro a enchaîné une troisième victoire consécutive avec un style qui en dit long sur son potentiel. Les meilleurs mâles de 2 ans du moment ont du soucis à se faire...

Philippe Allaire a sans aucun doute un poulain de tout premier plan avec cet Italiano Véro. Après avoir pulvérisé le record des 2 ans à Enghien au mois d'octobre, le fils de Ready Cash et Baraka d'Henlou obtient cette fois-ci le chronomètre le plus rapide pour un 2 ans sur les 2100 mètres grande piste avec un départ à l'autostart (1'13''5). L'ancien record était détenu par Have A Dream à la fin de son année de 3 ans en 1'14''5. Ce nouveau record a laissé bouche bée son driver David Thomain. "Le poulain a tout d'un bon. Le mental a l'air de suivre. Il a une très bonne allure, très coulante. Il n'y a pas eu de problème derrière l'autostart. Il avait déjà vu "la voiture" le matin au travail. La course a démarré très vite. J'ai laissé faire et après ce fût très facile. A l'entrée de la ligne droite, c'était déjà gagné. Le chrono est très bon car il y a du vent dans la montée. Il va faire une très belle carrière s'il ne lui arrive rien, c'est certain". A la question de savoir si David Thomain a déjà drivé un tel poulain à l'âge de 2 ans. Voici sa réponse : "Face Time Bourbon (rires). Face Time était déjà très doué à cet âge là. Il m'avait impressionné quand je l'avais découvert à Enghien. Face Time Bourbon était aussi capable de faire ses derniers 500 mètres en 1'10/1'11. Je ne sais pas si Italiano Vero fera la carrière de Face Time Bourbon. En ce moment, le poulain est exemplaire".
Autre baromètre pour qualifier la performance du jour d'Italiano Vero : la 2ème place de l'estimé Indy Josselyn, irréprochable mais jamais en mesure d'accrocher le brillant lauréat.

D'où vient-il ?

Objet d'une copropriété entre ses éleveurs, Gildo Carnesecca et Philippe Allaire, Italiano Vero est le premier produit de la bonne Baraka d'Henlou 1'12'' (neuf victoires et 348.100 €), de niveau semi-classique à l'attelage et classique sous la selle, comme troisième du Prix de Normandie, après un succès dans le Groupe II Prix Hervé Céran-Maillard. Baraka d'Henlou était déjà entraînée par Philippe Allaire et est une soeur de Viking d'Henlou 1'13'' (sept succès et 218.610 €). Elle est par Diamant Gédé 1'15'' et a eu son premier produit en Italiano Vero. Le deuxième est une pouliche de Brillantissime, dont elle était suitée en 2020, où elle a "coulé" de Ready Cash, auquel elle devrait être à nouveau présentée cette année.

4e | PRIX DES BIGNONES
Att - 2100 m - Course B - 30 000 €
ITALIANO VERO 1'13"5
Ready Cash x Baraka d'Henlou (Diamant Gede)
Driver : D. Thomain - Entraîneur : P. Allaire
Propriétaire : P. Allaire - Eleveur : G. Carnesecca
2e Indy Josselyn 1'13"8
3e Incroyable Black 1'15"6
4e : Is A Dream Louise - 5e : Imbrogliu Mag - 6e : Imperial de l'Etre - 7e : Iquito du Leard
A voir aussi :
...
Gamisaka, les progrès
d'une fille fière de sa mère

Et de quatre. Gamisaka a remporté sa quatrième victoire consécutive ce jeudi dans le Prix de Tignes. Cette jument a été longue à se déclencher mais est actuellement irréprochable. Et commence à rappeler avec elle une certaine Hirosaka, ...

Lire la suite
...
Sobel Conway,
le réveil à grande vitesse

Les derniers titres et la théorie pure ne sont pas toujours suffisants en fin de meeting. La fatigue peut aussi jouer des tours. Ce jeudi, Fire Cracker a joué sa partition habituelle en grand animateur mais n'a pu contenir ...

Lire la suite
...
1'11''8 sur 2700m :
record pour Hokkaïdo Jiel

Aucun élément de sa promotion née en 2017 n'a été aussi vite sur le parcours le plus classique de Vincennes, celui des 2 700 mètres de la grande piste. En bouclant son exercice en 1'11''8, Hokkaïdo Jiel établit ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite