... ©Scoopdyga
Résultat de course - 19.11.2020

Daida de Vandel ne manque pas sa cible

Il faut espérer que ses jambes tiennent tout au long de l'hiver.
Alexandre Abrivard

Jument aux jambes d'argile, Daida de Vandel a fait sien avec courage le Prix de l'Ile d'Oléron, son premier objectif du meeting. La représentante de Christain Germain épingle pour l'occasion son troisième groupe 3.

La famille Abrivard a toujours tenue en haute estime Daida de Vandel. Sans ses ennuis de santé, elle aurait très bien pu participer au Prix de Cornulier l'hiver dernier. Après trois courses de rentrée à l'attelage, cette fille de Réal de Lou est arrivée au mieux de sa forme pour ce Groupe 3 sous la selle : "La jument faisait face à son objectif, elle a gagné, c'est super. En classe pure, c'est une très bonne jument. Il faut espérer que ses jambes tiennent tout au long de l'hiver", nous a débriefé Alexandre Abrivard. Cette bonne jument va rester entre ses mains tout au long du meeting. "Ce qui est certain, c'est que ma jument, je ne la prête pas. Elle ne courra pas le Prix Yvonnick Bodin début janvier en apprentis. A mon sens, son meilleur engagement à venir, c'est le Prix Auguste François (16 décembre). Le Prix Paul Buquet, c'est face aux ténors, tout le monde au même poteau, donc ce n'est pas simple. La jument a un peu plus de 400 000€ de gains donc elle a des courses intermédiaire à son programme. Il y a notamment le Prix Djerid mi-janvier." Auteur d'une très belle fin de course avec Dayana Berry (Scipion du Goutier), Jean-Yann Ricart était lui aussi satisfait de la performance de sa partenaire : "Dans la montée, la jument a toujours un peu de mal. Quand elle est arrivée sur la partie plate, elle a repris un départ. J'ai pris du plaisir à la monter aujourd'hui. Aux Sables-d'Olonne, cet été, elle était froide pendant le parcours et m'avait déjà fait une très belle ligne droite. C'est une vraie "bagnolle" au monté.

D'où vient-elle ?

Fille de Real de Lou 1'11'' et, ce faisant, petite-fille du crack Jag de Bellouet 1'09'', Daïda de Vandel a pour mère Gallia de Vandel 1'16'' (Sancho Pança), dont la performance de pointe est une place de troisième dans le classique Prix de Vincennes. Au haras, Gallia de Vandel s'est avérée très prolifique, puisqu'elle a donné naissance à treize produits produits, parmi lesquels onze se sont qualifiés et sept ont vaincu. Dans les rangs de ceux-ci, les Tornade du Rib 1'11'' (482 170 €), Podium du Rib 1'12'' (dix-huit victoires et 400.880 €) et autres Rio du Rib (cinq victoires et 294.970 €). Ce "papier" est, évidemment, frappé du sceau de l'élevage Besnard, basé à La Tour de Vandel, près de Sées, dans l'Orne.

7e | PRIX DE L'ILE D'OLERON
M - 2850 m - Groupe 3 - 75 000 €
DAIDA DE VANDEL 1'13"4
Real de Lou x Gallia de Vandel (Sancho Panca)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : C. Germain - Eleveur : E. E. La Tour De Vandel
2e Dayana Berry 1'13"5
3e Diamant de Treabat 1'13"5
4e : Caban Prior - 5e : Colt des Essarts - 6e : Butch Cassidy - 7e : Carly
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite