... © Aprh
Résultat de course - 16.02.2023

Kifil de Bussy fait parler sa classe

Le matin, il a du moteur et n'est jamais fatigué.
Loris Garcia

Favori du premier Groupe dans la spécialité de l'Etrier pour les éléments de 3 ans, Kifil de Bussy s'est imposé facilement malgré le raccourcissement de la distance après un précédent succès sur 2.700 mètres. Comme son dauphin, Kimbo Berry, il a été maintenu après enquête.

Nous sommes passés près d'une course qu'il aurait fallu très rapidement oublier. Après une bonne poignée de disqualifications, les deux premiers ont fait l'objet d'une enquête, avant d'être maintenus et ce sont finalement trois chevaux qui ont été classés à l'arrivée. On gardera tout de même en mémoire l'impression laissée par le lauréat Kifil de Bussy (Boccador de Simm), perfectible et taillé pour porter l'homme. Dans ce Prix Edouard Marcillac, premier Groupe 3 dans cette spécialité pour cette génération, le représentant de José Davet l'a emporté en patron, restant invaincu en trois tentatives sous la selle. Vainqueur de son premier Groupe à Vincennes comme entraîneur (N.D.L.R. : après ceux offerts par Eclat de Gloire (Tiego d'Etang) à Cagnes-sur-Mer et à l'étranger), Loris Garcia a expliqué : "C'est un cheval qui manque encore de métier et qui prend confiance en lui. On est sur la bonne voie. Sans dénigrer ses précédentes oppositions, il s'agissait de couses faciles. Aujourd'hui, il a montré qu'il est très bon. Le matin, il a du moteur et n'est jamais fatigué."
Autre artisan du succès, Alexandre Abrivard, qui n'avait pas encore remporté cette épreuve, a confié : "Quand Paul (Ploquin) a attaqué dans le dernier tournant, mon cheval était bien mais il va falloir redescendre en pression. Il était tendu aujourd'hui. J'ai toujours senti un bon cheval et il a confirmé."
Alors qu'il revenait attaquer le lauréat, Kimbo Berry (Un Amour d'Haufor) a hésité, donnant des regrets à son pilote Paul Ploquin.

D'où vient-il ?

Troisième produit d'Umsara 1'15 (Kepler), dont le bilan en compétition s'est soldé par 11 victoires et 169.200 € de gains, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) est le premier qualifié de sa fratrie et, par conséquent, le premier vainqueur. Sous sa 2ème mère, on retrouve le meilleur élément de la famille : Speedo Graffiti (264.110 €) qui n'avait performé qu'à l'attelé. C'est la grande lignée maternelle de la famille Lecuyer qui passe par l'icône Ua Uka (Kerjarques), 6e mère de Kifil de Bussy.

2e | PRIX EDOUARD MARCILLAC
M - 2175 m - Groupe 3 - 60 000 €
KIFIL DE BUSSY 1'14"5
Boccador de Simm x Umsara (Kepler)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. Garcia
Propriétaire : J. Davet - Eleveur : J. P. Lemelletier
2e Kimbo Berry 1'14"9 Un Amour d'Haufor x Black Star Berry
3e Killer Victory 1'17"6 Vanishing Point x Escort Jagg
A voir aussi :
...
Leader de Joudes avec brio

Dans une course qui a vu son favori Lugano De Lou (Up And Quick) faire la faute à l’amorce du premier tournant et être disqualifié, c’est l’écurie de Thierry Duvaldestin et la casaque de Philippe Beauvisage qui se ...

Lire la suite
...
À la santé
d'Hurricane Carter !

Le boxeur Rubin Carter, surnommé Hurricane par Bob Dylan, avait gagné 27 de ses combats. Le trotteur Hurricane Carter (Niky) en est lui à 14 victoires consécutives ! Il est le cheval du moment et nous avons voulu savoir comment cette histoire s'est ...

Lire la suite
...
Fakir du Lorault n'est plus

Nous avons appris ce mercredi après-midi la disparition du champion français Fakir Du Lorault (Vaillant Cash) à l'âge de 9 ans. Il n'a pas survécu à une fracture consécutive à une accident à l'entraînement en Suisse, pays qu'il avait ...

Lire la suite
...
Victoire par KO pour Monzon Normand

Lauréat de la première course réservée à la génération de 2022 qui a eu lieu sur l’hippodrome de Bernay, devant sa compagne d'entrainement Melody Cool (Ready Cash) qui s'est ensuite imposée à Enghien, Monzon Normand (...

Lire la suite