... © ScoopDyga
Actualité - 18.02.2023

La guerre des sexes aura bien lieu

Faut-il classer cette assertion dans le domaine des légendes fabriquées de toute pièce dans l'inconscient collectif ? Les pouliches ne luttent pas à armes égales avec leurs homologues masculins en début de carrière et à cette période de l'année, au prélude du printemps. Le palmarès du Critérium des Jeunes (Gr.1), avant qu'il ne soit rebaptisé Prix Comte Pierre de Montesson, est d'ailleurs la meilleure démonstration par les résultats de l'idée de base. Antérieurement aux vingt dernières éditions, les femelles n'avaient décroché que cinq des trente-sept opus. Oui mais depuis, la légende en a pris pour son grade avec la parité parfaire lors des vingt dernières années, à dix contre dix.

C'est la ligne de force qui traverse l'étude du Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes (Gr.1). La bataille des sexes est l'éternel du Critérium des Jeunes avec une réécriture moderne en faveur de l'équité parfaite. Les exploits épars et inattendus de Bluette d'Hilly (Bellouet), en 1992, ou de Iatka Bocain (Renoso), en 1999, ne sont plus des soubresauts de l'histoire de la course. Les titres de Folelli (Timoko), de Green Grass (Bold Eagle) ou d'Havana d'Aurcy (Royal Dream) les ont pérennisés et démultipliés. Cette année, elles ne seront que cinq contre neuf mâles. Le nombre ne fait pas tout. Au crédit des pouliches donc, les deux éléments les plus riches de l'épreuve, Kana de Beylev (Express Jet) et Kalamity d'Héripré (Un Mec d'Héripré).

Des chronos 2023 en amont du Critérium meilleurs que lors des précédentes années
L'an dernier, à l'abord du premier Groupe 1 du programme, les leaders mâles Just A Gigolo (Boccador de Simm) et Juninho Dry (Carat Williams) n'avaient pas encore produit le même niveau de performance que Kanada, Kompostel et Koctel du Dain sur les 2.700 mètres. Just A Gigolo affichait 1'14''9 et Juninho Dry 1'15''3. Le premier s'imposera dans le Critérium des Jeunes en 1'14''5. Du côté des pouliches, la leader Jazzy Perrine (Django Riff) ne pouvait annoncer mieux qu'1'15''4. Même constat en 2021 quand In The Money (Cristal Money), le futur lauréat, proposait un record d'1'15''3 sur les 2.700 mètres. Il s'imposera pourtant dans le Groupe 1 en 1'13''4 (le record de l'épreuve).

Avantage aux femelles par le curriculum
À elles deux, Kana de Beylev et Kalamity d'Héripré cumulent tous les titres des Groupes 2 qui ont mené à ce Critérium : les Prix Une de Mai (Gr.2) et Gélinotte (Gr.2) pour la seconde, le Prix Roquépine (Gr.2) pour la première. Le panier des mâles n'est pas aussi garni car les messieurs ont laissé partir la dernière étape, le Prix Paul Viel (Gr.2), aux mains étrangères, en l'occurrence celles d'Elton Wise (Maharajah). Kaméhaméha (Uniclove) apporte avec lui le Prix Emmanuel Margouty Gr.2) et Koctel du Dain (Boccador de Simm) le Prix Maurice de Gheest (Gr.2). Trois à deux donc ici pour les pouliches, sous l'égide de leurs deux représentantes les plus titrées.

Avantage aux mâles par les chronos
Ce sont Kanada (Earl Simon) et Kompostel (Face Time Bourbon) qui avancent la meilleure référence chronométrique à ce jour sur le parcours classique de Vincennes, celui des 2.700 mètres de la grande piste qui sera au menu du Critérium des Jeunes. Battus par Elton Wise dans le Prix Paul Viel (Gr.2) tout récemment, ils ont fait afficher 1'14''2 alors que Koctel du Dain et Kaméhaméha signaient respectivement 1'14''3 et 1'14''4. Les pouliches, le même jour, dans leur épreuve miroir, le Prix Roquépine, réalisaient 1'14''7 pour Kana de Beylev (1re) et 1'15''0 pour Kalamity d'Héripré (5e). Tous sexes confondus, c'est Kanada qui est l'auteur des meilleurs derniers 500 mètres (en 1'11''5). Dans une épreuve qui avait été un peu plus vite que celle des pouliches jusqu'à la marque des derniers 500 mètres (1'14''6 contre 1'14''9), il a fait un peu mieux que Kana de Beylev, auteure du meilleur final chez les femelles en 1'11''7. Dans cette rubrique chronométrique, l'avantage tourne aux mâles.

La confiance du côté des mâles
Celle qui faisait office de leader dans le tableau des pouliches avant de subir une nette défaite le 28 janvier dans le Prix Roquépine (Gr.2), Kalamity d'Héripré (Un Mec d'Héripré), a déçu son pilote Franck Nivard. Pour lui, la confiance n'a plus cours, notamment face aux mâles : "J’ai couru de manière un peu plus offensive la dernière fois et elle a coincé à la fin. Maintenant, il va falloir faire léger et ne réaliser que le petit parcours. On va courir pour être troisième ou quatrième. Elle sera plaquée, ce qui sera un plus, mais elle aura aussi moins de marge contre les mâles."

UNE GUERRE DES SEXES À L'AVANTAGE DES MÂLES
C'est bien le tableau des mâles qui semble sortir vainqueur d'une confrontation théorique avec les pouliches en amont du Critérium. Tant par son effectif supérieur que par les références de ses locomotives que sont Kanada, Koctel du Dain, Kaméhaméha, Ksar, Karma Quick (Unique Quick) et King Opéra (Ready Cash), la guerre des sexes semble promise à la victoire de la délégation masculine.

Un match dans le match : Philippe Allaire contre Thierry Duvaldestin
Ils sont les deux entraîneurs en activité les plus titrés dans le Critérium des Jeunes. Philippe Allaire et Thierry Duvaldestin comptabilisent quatre victoires chacun. Le premier présente Koctel du Dain et est le tenant du titre avec Just A Gigolo. Le second aura deux cartouches avec Kanada et Karma Quick. Les deux premiers protagonistes se partageront logiquement les honneurs du betting, alors que Karma Quick fait office de trouble-fête. Bref, il est très possible que Philippe Allaire ou Thierry Duvaldestin inscrive un nouveau grand titre à leur palmarès.

Une histoire de famille
Rarement, la prédisposition génétique n'a semblé aussi insistance que celle que porte dans ses bagages familiaux Kanada. Ce fils d'Avila (Ready Cash) est un frère d'Havana d'Aurcy (Royal Dream), toutes les deux au palmarès du Critérium des Jeunes. L'arrière grand-mère Encombevineuse (Workaholic) avait encore donné un autre vainqueur de l'épreuve en Kinder Jet (Full Account).

PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES CANDIDATS EN PAGES SUIVANTES

A voir aussi :
...
Louxor de Joub ouvre son palmarès avec Guillaume Martin

La première association entre LOUXOR DE JOUB (Vramdao) et Guillaume Martin a été couronnée de succès, ce mercredi en ouverture de programme sur l'hippodrome de Caen. Dans une épreuve très rythmée dès les premiers ...

Lire la suite
...
Louxor de Joub ouvre son palmarès avec Guillaume Martin

La première association entre LOUXOR DE JOUB (Vramdao) et Guillaume Martin a été couronnée de succès, ce mercredi en ouverture de programme sur l'hippodrome de Caen. Dans une épreuve très rythmée dès les premiers ...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite