... © ScoopDyga
Actualité - 25.02.2023

Alexandre Abrivard, tout en haut et tout seul

Comme si c’était pour mieux savourer encore et peut-être surtout pour prendre conscience de la portée de l’exploit qu’il réalise depuis le 3 novembre, Alexandre Abrivard a dû attendre six jours et pratiquement quatre réunions complètes, autant dire une éternité au rythme où il a enfilé les succès tout au long des derniers mois, pour porter à 94 victoires le nouveau record d’un pilote au cours du meeting d’hiver. Plus qu’un symbole c’est au sulky de Jicomte, un cheval entraîné par Laurent, son père, qu’il a battu ce record vendredi soir.

Comment ? Alexandre Abrivard allait boucler vendredi une nouvelle réunion sans passer le poteau en tête ? Une incongruité presque alors qu'il avait rejoint dans le Livre d'Or de l'histoire du meeting d'hiver de Vincennes Éric Raffin le dimanche précédant en égalant le record du Vendéen qu'il avait établi lors de l'édition 2019-2020 avec 93 victoires. Depuis, pas un jour, pas une course presque sans qu'on lui en parle. La "délivrance" est donc venue sur les coups de 20h45 vendredi quand Jicomte (Ni Ho Ped d'Ombrée) - un nom prédestiné - a gagné aisément le Prix de Joncy. "Cette victoire est aussi un soulagement pour finir le meeting sereinement", nous a-t-il d'ailleurs confié après ce succès. C'est dire si celui qui fêtera ses 30 ans au mois de juillet prochain avait hâte intérieurement de passer ce cap même s'il n'en démontrait rien ou presque. Après tant d'efforts depuis le premier jour du meeting, lui qui a été le plus souvent en piste avec 478 courses au compteur, soit une moyenne de 5,5 courses par réunion, il aurait sûrement été frustrant à ses yeux de ne pas réussir à atteindre ce cap en étant si près du but. "J’écris ma petite histoire qui, j’espère, sera la plus longue possible, et une page de l’histoire des courses", disait-il encore vendredi soir à propos de ce record.

Son meeting d'hiver mois après mois
Mois - courses - victoires - places - % réussite
Novembre - 104 c. - 22 vict. - 22 pl. - 42,3 %
Décembre - 152 c. - 26 vict. - 28 pl. - 35,5 %
Janvier - 129 c. - 27 vict. - 28 pl. - 42,6 %
Février (au 24/02) - 93 c. - 19 vict. - 21 pl. - 32,2 %
Total (au 24/02) - 478 c. - 94 vict. - 99 pl. - 40,3 %
Dans la continuité d'une saison 2022 qui lui a apporté son troisième Étrier d'Or, son premier Sulky d'Argent, son premier titre au Combiné et un record annuel de victoires (335), Alexandre Abrivard s'est découvert de nouveaux horizons. Évidemment pour les conquérir, il peut compter sur les chevaux de l'écurie de son père, Laurent, avec lesquels il s'est imposé à 38 reprises, soit 40 % de son total de victoires. "Mon père travaille très dur, plus que moi encore je pense. Une partie de mes 94 victoires revient à toute l'équipe qui l'entoure", a-t-il commenté après l'établissement de ce record. Parmi ces victoires familiales, les trois obtenues dans des Groupes 1 - Hanna des Molles (Village Mystic) par deux fois et Just Love You (Love You) - comptent tout particulièrement d'autant qu'elles font aussi de lui le numéro 1 au classement des pilotes à ce niveau en attendant les trois derniers Groupes 1. Au total, ce sont 35 entraîneurs pour lesquels il a gagné cet hiver.

La marque des 100
Il ne reste plus que quatre réunions d'ici samedi prochain où le rideau tombera sur le meeting d'hiver 2022-2023. Est-ce suffisant pour qu'Alexandre Abrivard atteigne la barre plus que symbolique des 100 vainqueurs dans l'hiver ? Sachant qu'il tourne à une moyenne d'un peu plus d'une victoire par réunion, le défi ne sera pas simple mais pas inconcevable.

A voir aussi :
...
Un Tonnac-Villeneuve pesant 5 Groupes 1

Avec les présences des deux doubles vainqueurs au plus haut niveau KRACK TIME ATOUT (Face Time Bourbon) et KOCTEL DU DAIN (Boccador de Simm), ainsi que du classique monté KALIF LANDIA (Un Charme Fou), le peloton du Prix de ...

Lire la suite
...
Forte affluence sur la liste des engagés à Cordemais

La 4ème étape du GNT 2024 à Cordemais (44) mercredi prochain attire les candidatures. Ce vendredi matin, on comptait quelques 59 chevaux engagés ! Parmi eux le leader du classement général HORCHESTRO (Sam Bourbon) qui pourrait donc se lancer dans un grand ...

Lire la suite
...
Koala confirme ses dispositions montées

Aucun doute possible avec KOALA (Carat Williams). Le 4 ans de l'Ecurie MIP, partagé en association avec Mickaël et Martin CORMY, est fait pour évoluer sous la selle. Incapable de s'imposer lors de douze tentatives antérieures à à l'attelé, il avait ...

Lire la suite
...
Kamélia de Jean : après Vincennes, au tour d'Enghien !

C'est à une nouvelle leçon de course en tête qu'a mis en scène Yoann LEBOURGEOIS sur le sulky de KAMELIA DE JEAN (Réal de Lou). Le couple n'a jamais été vraiment inquiété faisant dire au driver ...

Lire la suite