... ©APRH
Résultat de course - 22.11.2020

Ferrari, Sobel, Victor : 1, 2, 3, Bazire

Avec Ferrari B.R., on a intensifié le travail. C’était déjà mieux du coup les dernières fois le matin.
Jean-Michel Bazire

Jean-Michel Bazire présentait trois partants dans le Prix Reverdy. Son trio a tout simplement composé le podium dans un ordre qui n'était pas celui attendu.

Le contingent de chevaux étrangers de Jean-Michel Bazire joue bien son rôle attendu. Celui de pourvoyeur de succès durant l'hiver dans les épreuves européennes et internationales. Le numéro 1 français compte quatorze "étrangers" actuellement déclarés dans son effectif. Et quand l'un d'entre eux vient à décevoir - on peut mettre dans ce cas la performance de Valzer di Poggio dans le Prix de Bretagne ce dimanche -, d'autres le suppléent immédiatement. Dans le Prix Reverdy, son trio de partants s'est transformé en trio sur le podium. Installé au sulky du favori Victor Ferm (Nad Al Sheba), qu'il a rapidement installé en position d'animateur, le "boss" a dû voir passer à la fin ses deux autres pensionnaires. Ferrari B.R. (Muscles Yankee), drivé par Alexandre Abrivard, a eu le parcours le plus favorable, toujours à portée de sabot de la tête. Jean-Michel Bazire nous explique à son sujet : « Avec Ferrari B.R., on a intensifié le travail. C’était déjà mieux du coup les dernières fois le matin. En plus, aujourd’hui, il était sur sa distance et a eu le bon parcours. » Excellent finisseur après avoir connu des ennuis de trafic en plaine, Sobel Conway (Conway Hall) appelle ce commentaire : « Il a réalisé une très belle fin de course. Dommage qu’il ait été embêté en plaine. Nicolas [Bazire, aux commandes du cheval] m’a dit qu'il aurait pu aussi bien gagner. Il est très gentil et va faire un bel hiver. » Quant à son propre partenaire, Victor Ferm, JMB nous apprend : « Sa performance est bonne. Il a fallu démarrer et contrer Junior [au sulky d’Altea de Piencourt]. J’avais besoin de le tester en course car, le matin, on ne sait pas trop quoi dire de lui. »

D'où vient-il ?

Issu de l'élevage norvégien, Ferrari B.R. est un fils du crack américain Muscles Yankee 1'09'', qui fut, en 1998, le premier vainqueur de l'Hambletonian à trotter sous la barre des 1'10'' et qui a engendré l'étalon phénomène Muscle Hill 1'08'', aujourd'hui grand rival de Ready Cash à l'échelle internationale. Muscles Yankee est un fils de Valley Victory 1'11'', autre fameux nom du trotting standardbred, que l'on retrouve dans le pedigree maternel de Ferrari B.R., d'où un bel inbreeding (2x4). Soeur aînée de Ferrari B.R., Diadora B.R. 1'09'' (Ken Warkentin) compte plus de 300.000 € de gains et a pareillement bien fait en France, s'imposant à Enghien et figurant utilement dans plusieurs Groupes II sur piste plate, notamment dans le Grand Prix du Sud-Ouest, à Beaumont-de-Lomagne, et dans le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes, à Cagnes-sur-Mer.

6e | PRIX REVERDY (PRIX DE COSSE LE VIVIEN)
Att - 2100 m - Course C - 49 000 €
FERRARI B.R. 1'10"9
x ()
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : Team Ferrari - Eleveur : Fonds de Courses
2e Sobel Conway 1'11" Conway Hall x Jasmine Broline
3e Victor Ferm 1'11" Nad Al Sheba x
4e : Confidence (den) - 5e : Altea de Piencourt - 6e : Ce Retour d'Oscar - 7e : Canular
A voir aussi :
...
Ventes des Critériums Arqana Trot : quel est le concept ?

Nouvelle arrivée sur le calendrier des ventes 2022 et venant clore la toute nouvelle journée des Critériums le 18 septembre, la vente du même nom organisée par Arqana Trot se veut d'un nouveau genre. Explications avec Hugues ...

Lire la suite
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite