...
Actualité - 01.03.2023

Des acteurs du meeting nous livrent leurs impressions

Deuxième et dernier volet de notre consultation des acteurs qui ont écrit quelques belles pages du meeting d'hiver de Vincennes. Après les pilotes dont la tête de liste Alexandre Abrivard, place ici aux entraîneurs ou à ceux qui sont dans différents tableaux dont l'inamovible numéro 1 du classement du meeting, Jean-Michel Bazire.

Comme dans notre précédente édition, nous avons posé à chacun et chacune les mêmes questions : qui sont à leurs yeux l'entraîneur, le driver, le jockey, le cheval du meeting ? Quel événement, quel coup de cœur voudraient-ils mettre en avant sur la période ? Et enfin, nous leur avons demandé ce qu'ils ont particulièrement réussi cet hiver et leur grande déception.
Si Ampia Mede Sm (Ganymède) est souvent saluée comme la jument de l'hiver, les professionnels, dont les jeunes du top-10 des entraîneurs Mathieu Mottier et Marc Sassier, évoquent la nouvelle mise en avant de la discipline du monté comme l'un des événements du meeting. Le Prix d'Amérique d'Hooker Berry (Booster Winner) est salué comme la réussite d'abord et avant tout d'un homme, Jean-Michel Bazire, lequel revient de son côté sur une journée par comme les autres.

De Jean-Michel Bazire, le n°1 de la catégorie des entraîneurs, à Michel Lenoir, qui a connu les meetings par dizaines, en passant par Mathieu Mottier et Marc Sassier, deux entraîneurs qui intègrent le top-10 (au 27 février) avec 12 victoires chacun, notre panel joue dans la diversité.

© Aprh

Jean-Michel Bazire : "Alexandre Abrivard nous surclasse tous"

Entraîneur du meeting : Sans aucun doute Laurent Abrivard ! C'est un immense travailleur, un perfectionniste qui se remet toujours en question. Il a gagné beaucoup de grandes courses. L'entraîneur du meeting, c'est lui !
Driver du meeting et Jockey du meeting : Si Laurent est l'entraîneur du meeting, son fils Alexandre est le pilote de ce meeting. Je suis navré pour les autres mais Alexandre nous surclasse tous à l'heure actuelle. Il n'y a rien à dire de plus.
Cheval du meeting : Ampia Médé Sm a répondu présent tout au long du meeting. Terminant juste derrière nous dans le Prix d'Amérique, elle a réussi le doublé Prix de France et de Paris. Elle a été exemplaire.
Évènement du meeting : La communication du Cheval Français a fait beaucoup d'efforts cet hiver pour mettre en avant le trot monté, une discipline du trot qui était en perte de vitesse. Je trouve ça plaisant même si je ne suis plus jockey.
Coup de Cœur du meeting : À part ma femme, pas grand chose !
Satisfaction du meeting : Le Prix d'Amérique d'Hooker Berry ! C'était un dimanche assez incroyable. J'étais bien toute la journée, pas fatigué, ce qui est important pour moi ! La matinée s'était bien déroulée à l'écurie, les copains qui passaient me voir étaient dans un bon état d'esprit. Tout était fluide, comme la course l'a été finalement. Nous nous sommes baladés, il n'y a pas d'autre mots. C'était cool !
Déception du meeting : LA déception vient d'Héraut d'Armes. Comme dit son propriétaire : "C'est une tête de mule !" Ce n'est pas un cheval stressé ou nerveux mais il a énormément de caractère et n'en fait qu'à sa tête. Il lui reste quatre ans de compétitions et j'espère qu'il va se mettre dans le droit chemin car c'est un cheval de classe comme l'atteste sa montée dans le Prix de Bourgogne où il a passé le peloton en revue.
Stats meeting de Jean-Michel Bazire (au 27/02/2023) : n°1 des entraîneurs 49 victoires (et 2.651.000 €) | n°2 des drivers en nombre de victoires avec 42 (et 2.034.025 €).
© ScoopDyga
Michel Lenoir à la tête de He And me

Michel Lenoir : "Idao de Tillard est le futur grand de Vincennes"

Entraîneur du meeting : Jean-Michel Bazire est vraiment un grand metteur au point. Il a prouvé une nouvelle fois dans le Prix d'Amérique avec Hooker Berry qu'il maîtrisait parfaitement la préparation de ses chevaux.
Driver du meeting : La drive de Jean-Michel Bazire dans le prix d'Amérique, entre autres, m'a fait bailler. Cela paraît tellement facile lorsqu'il est dans le sulky !
Jockey du meeting : Alexandre Abrivard a fait un meeting de toute beauté. Quand il a gagné les trois courses montées d'une même réunion, qui sont en plus trois courses de Groupe, il n'a pas fait dans la dentelle. Il a monté beaucoup de grandes courses. Il est au top niveau, a confiance en lui et aborde les courses en sérénité. C'est aussi cela qui fait la différence.
Cheval du meeting : Sincèrement, je ne pensais pas qu'Hooker Berry avait l'envergure d'un gagnant de Prix d'Amérique. Le travail de son entraîneur a fait la différence. Nous n'avons pas vu de match car Idao de Tillard a fait la faute rapidement mais, pour moi, Idao de Tillard est le futur "grand" de Vincennes.
Évènement du meeting : J'ai vraiment été impressionné par Idao de Tillard durant ce meeting. Il a fait preuve d'une telle facilité lors de ses courses. Il a une capacité à changer de rythme qui sort de l'ordinaire.
Coup de Cœur du meeting : Mon coup de cœur sera Flamme du Goutier qui s'est baladée dans le Prix de Cornulier. Elle a été montée aux "petits oignons" par Mathieu Mottier et magnifiquement préparée par Thierry Duvaldestin et toute son équipe.
Satisfaction du meeting et déception du meeting : He And Me nous a fait plaisir en s'imposant a deux reprises durant le meeting. Il nous apporte beaucoup d'émotions fortes, et ce, dans les deux sens. Il ne manque pas de qualité mais reste très délicat comme l'attestent ses récentes sorties.
Stats meeting de Michel Lenoir (au 27/02/2023) : 2 victoires comme entraîneur en 13 courses (et 75.200 €).
© Aprh

Mathieu Mottier : "Je garderai un merveilleux souvenir du Cornulier "

Entraîneur du meeting : Je vais dire Thierry Duvaldestin. C'est un entraîneur qui se trompe rarement. Ses chevaux sont toujours bien présentés et réalisent souvent de belles choses. Il a amené Flamme du Goutier au top pour son objectif et, grâce à lui, j'ai remporté le Prix de Cornulier (Gr.1).
Driver du meeting et jockey du meeting : Impossible de ne pas mettre Alexandre Abrivard dans les deux classements. Il a été parfait tout l'hiver. Il domine les deux spécialités depuis le début du meeting et ses victoires de Gr.1 dans les deux disciplines l'attestent.
Cheval du meeting : Ampia Médé Sm a réalisé un magnifique meeting qu'elle a conclu par deux victoires de prestige dans les Prix de France et de Paris.
Évènement du meeting : J'ai apprécié la mise en avant du Prix de Cornulier et de la discipline du monté. J'espère que cette nouvelle mise en scène a amené un nouveau public à découvrir les épreuves de trot monté.
Coup de Cœur du meeting et satisfaction du meeting : La victoire de Flamme du Goutier dans le Prix de Cornulier. Je la découvrais au monté et elle était parfaite, remarquablement préparée par Thierry Duvaldestin et son équipe. J'ai vécu un grand moment et j'ai pu savourer tout au long de la course. C'était un grand moment pour moi. J'étais entouré de ma femme, de mes enfants et de mes parents. J'en garderai un merveilleux souvenir.
Déception du meeting : La seule déception est Joyeuse car je pensais pourvoir batailler avec elle dans les courses de haut niveau et cela n'a pas été le cas.
Stats meeting de Mathieu Mottier (au 27/02/2023) : n°2 des jockeys en nombre de victoires avec 18 (et 935.240 €) | n°8 des entraîneurs ex aequo en nombre de victoires avec 12 en 57 courses (et 370.870 €).

Marc Sassier : "C'est bien d'avoir remis le trot monté sur le devant de la scène"

Entraîneur du meeting : Jean-Michel Bazire. Il surclasse encore tout le monde. Ce qu'on a vu dans le Prix d'Amérique a été impressionnant. Il prépare comme personne un cheval pour un objectif.
Driver du meeting : Benjamin Rochard. C'est partisan car c'est mon driver mais je trouve qu'il a passé un nouveau cap lors du meeting. Avec tous les chevaux que je lui ai confiés, cela s'est bien passé.
Jockey du meeting : Alexandre Abrivard. Au monté (mais aussi à l'attelé), il a fait un meeting de fou.
Cheval du meeting : Ampia Médé Sm a été la plus régulière du meeting dans les plus grandes épreuves. C'est une femelle qui aurait même pu gagner le Prix d'Amérique.
Évènement du meeting : Les efforts marketing du Cheval Français entrepris sur le Prix de Cornulier. Tout a été fait pour remettre sur le devant de la scène le trot monté et l'organisation du Prix de Cornulier. Je trouve cela très positif.
Coup de Cœur du meeting : Je parlerais plutôt d'un coup de gueule. Contre les courses à l'autostart. Je trouve qu'il y a eu trop de courses à l'autostart durant le meeting. Et l'autostart nous impose une loterie avec le tirage au sort des places au départ. Quand vous préparez une course pendant plusieurs semaines et que vous recevez le 9, c'est pas possible. C'est dommage, on est en France, on a des chevaux dressés pour les départs voltés avec de bonnes raquettes de départ. Je ne vois pas l'intérêt faire autant de courses autostart. Qu'on favorise les courses longue distance à la volte plutôt que les 2.100 mètres départ autostart.
Satisfaction du meeting : Harley Géma qui compte trois victoires et trois deuxièmes places en six courses. Elle a vraiment fait le meeting que l'on pouvait espérer au mieux.
Déception du meeting : Horatius d'Ela est passé à côté de son meeting. Tout s'est mal passé pour lui mais on a eu, à chaque fois, des explications. Une fois par exemple, il n'était pas propre (N.D.L.R. : dans ses voies respiratoires). Il va maintenant faire le printemps. Il aurait dû en théorie faire un bon meeting mais cela n'a pas été le cas.
Stats meeting de Marc Sassier (au 27/02/2023) : n°8 des entraîneurs ex aequo en nombre de victoires avec 12 en 77 courses (et 362.960 €).

Il y a eu trop de courses à l'autostart durant le meeting


A voir aussi :
...
Chaude ambiance vendredi soir à Vincennes !

La première soirée tropicale de la saison à Vincennes a été un grand succès vendredi avec quelques 7.000 personnes venues s'ambiancer au cours d'une nocturne mêlant food-court, concert et courses hippiques. Charmés par le spectacle, Harry Roselmack, ...

Lire la suite
...
Ganay de Banville, le premier succès de sa deuxième vie

La victoire était absente jusqu'alors de la deuxième vie de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore), celle que le performer classique a lancée depuis son retour à la compétition l'an dernier. Victime d'une longue interruption de carrière ...

Lire la suite
...
Le grand numéro de Jet Express

Toutes les meilleures choses ont une fin. À commencer par les séries de victoires. "Il y a de bon deuxième comme on l'a vu cette semaine avec Ino du Lupin", disait Sylvain Gérard DUPONT au micro d'Equidia avant ...

Lire la suite
...
Horsy Dream au mieux pour l'Elitloppet

Rencontré ce jeudi à Grosbois, quelques heures avant le voyage en avion de son représentant HORSY DREAM (Scipion du Goutier) pour Stockholm, Pierre Belloche nous a partagé son état d'esprit : "Le cheval a travaillé ce mercredi. Il est bien. Il ...

Lire la suite