... ©Scoopdyga
Résultat de course - 04.03.2023

Hanna des Molles boucle son triplé historique

L'histoire devait se terminer ainsi. Grande animatrice du meeting d'hiver dont elle sortira avec le meilleur bilan comptable, forte de trois victoires de Groupe 1 (Ampia Mede Sm a fait mieux qu'elle en termes pécuniaires), Hanna des Molles (Village Mystic) met un point d'honneur à conclure son meeting par un triomphe dans le Prix des Centaures. À la baguette, Laurent Abrivard qui s'est fait un sang d'encre cette semaine, aux commandes Alexandre Abrivard, auteur d'un meeting historique, à l'origine Jean-Louis Béraud, exceptionnellement présent pour assister à la course de sa jument.

Habituellement discret, vivant même les courses de sa championne à distance depuis son Puy-de-Dôme, Jean-Louis Béraud, éleveur et propriétaire d'Hanna des Molles (Village Mystic) était cette fois présent pour le sacre attendu de sa championne : "Vous savez, venir à Paris, c'est une journée de déplacement complet. Personnellement, je vais vivre cela lentement : il me faudra certainement trois jours pour digérer. Je commence seulement maintenant (5 minutes après la course) à respirer ! C'est formidable car je le partage avec mes frères et mes amis. J'avais cassé ma tirelire à l'époque pour acquérir sa mère et possesseur d'une part de Village Mystic, je l'avais mariée à cet étalon. Sa mère Ultima Jet, c'est un mouton, elle est super facile et vis sa vie à 800m d'altitude." Née et élevée dans le Puy-de-Dôme, Hanna des Molles est restée sous les couleurs de son éleveur-propriétaire car elle n'avait pas fait le prix suffisant aux ventes de yearlings. L'histoire lui donnera raison : elle est aujourd'hui à la tête d'un palmarès riche de quatre victoires de Groupe 1, un à l'attelé et trois au monté conquis cet hiver. Avec Alexandre Abrivard, elle forme un duo parfait selon Jean-Louis Béraud : "Je pense qu'entre Hanna et Alexandre il existe une relation toute particulière. Le savoir-faire du papa pour préparer et Alexandre pour conclure, c'est parfait." Laurent Abrivard a quant à lui vécu assez difficilement les dernières heures avant la course : "J'étais stressé ! Quatre semaines entre deux courses c'est franchement long pour elle. Durant la semaine j'avais moins de jus qu'avant le Prix de l'Ile-de-France et je me suis demandé si ce n'était pas trop long... et comme je suis déjà un grand stressé de la vie, me posant des questions en permanence... Bref, que demander de mieux ? Quatre courses au monté cet hiver, trois victoires et une 3ème place dans le Cornulier !"

Les Abrivard père et fils : des premières
Auteur d'un meeting exceptionnel en quantité et en qualité, Alexandre Abrivard coche une autre case dans sa carrière en remportant le Prix des Centaures, Groupe 1 qui ne figurait jusqu'ici pas à son palmarès. Son père Laurent l'avait gagné deux fois lui en tant que jockey mais c'est une première en qualité d'entraîneur.


Alexandre Abrivard soulagé
"Je suis content que ce soit fait. La normalité est que cela se termine bien et toutes les autres options sont que cela se finisse mal quand on a la jument de la course. Donc, c'est bien que cela se finisse comme ça devait se finir. C'est ça le plus compliqué en fait. Il a fallu une grande jument pour aller chercher les deux 'J' et elle l'a fait. Garder une jument au top comme cela durant tout l'hiver, c'est du super boulot de la part de toute l'équipe."


Le podium
Longtemps patiente, Hanna des Molles est venue dicter sa loi dans la ligne droite aux dépens de Joyeuse (First de Retz) laquelle avait pris l'avantage à l'intersection des pistes Mathieu Mottier : "Je suis très content, avant le coup c'était difficile d'imaginer battre Hanna des Molles donc 2ème c'est très bien, d'autant que son meeting n'avait pas été à la hauteur de nos espérances jusque là." Elle aura désormais quelques vacances, courtes, avant de se positionner sur le circuit menant vers le Prix du Président de la République de la fin juin.
Ina du Rib (Uhlan du Val) complète le podium après la faute de Jakartas des Prés (Scipion du Goutier), malheureux alors qu'il luttait pour une de deux premières places. L'entraîneur de la pouliche nous a dit : "Elle fait sa valeur, réalisant le même chrono que lors de son avant-dernière course. La lauréate n'était pas battable."

L'hiver d'Hanna des Molles
7 courses (4 au monté, 3 à l'attelé)
3 victoires de Gr.1
1 troisième place dans le Prix de Cornulier
387.200€






D'où vient-elle ?

Splendide pedigree que celui d’Hanna des Molles 1’11’’, chef-d’œuvre de la production de Village Mystic 1’11’’ et dont la grand-mère, la semi-classique Delmonica Jet 1’16’’ (Tarass Boulba), n’est autre que la sœur cadette d’un certain Coktail Jet 1’10’’. Or, Village Mystic est un petit-fils de ce dernier, en lignée mâle, ce qui confère à Hanna des Molles un bel inbreeding sur Armbro Glamour (4x3), génitrice tant de "Coktail" que de "Delmonica". Son hiver 2022-2023 permet d'ajouter aux lauriers familiaux trois victoires de Groupe 1 au monté.

5e | PRIX DES CENTAURES
M - 2200 m - Groupe 1 - 240 000 €
HANNA DES MOLLES 1'11"2
Village Mystic x Ultimate Jet (Nuage de Lait)
Jockey : A. Abrivard - Entraîneur : L. Cl. Abrivard
Propriétaire : J. L. Beraud - Eleveur : SAS J. Management
2e Joyeuse 1'12"2 First de Retz x Tilda
3e Ina du Rib 1'11"6 Uhlan du Val x Tina du Rib
4e : Happy And Lucky - 5e : Historia Kat - 6e : Junon

Il existe une relation particulière entre Hanna et Alexandre
Jean-Louis Béraud

Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Village Mystic 1'11''1 Guilty Of Love 1'17''1
Netchka d'Orgeres 1'14''9 Full Account 1'13''2
HANNA DES MOLLES Falamine
Nuage de Lait 1'11''5 Defi d'Aunou (US) 1'11''3
Ultimate Jet 1'13''5 Harlotta 1'16''3
Delmonica Jet 1'16''0 Tarass Boulba (US) 1'18''8
Armbro Glamour (US)
A voir aussi :
...
Revivez la Journée des Champions

Succès populaire, avec ses 12.000 personnes sur l'hippodrome de Vincennes, et moment de grandes performances sportives, la Journée des Champions a aussi été celle des rencontres et défis dimanche. Parmi ces derniers, citons le duel entre Elixir De ...

Lire la suite
...
Le magazine 360 fort à propos

Le dernier numéro de 360° le magazine, disponible sur abonnement, vous proposait deux reportages-élevage dédiés : "Il était une fois Horsy Dream" et "Jeroboam d'Érable, un millésime appelé à bien vieillir". Une façon d'avoir un coup ...

Lire la suite
...
La nouvelle
vague de Champions

Au lendemain d’une Journée des Champions à Vincennes, dont on n’a pas fini de garder les images et les émotions en tête, les notions d’avènement, de partage, de communion et de jeunesse ont été les ...

Lire la suite
...
Killer de Cahot tue le suspense

Et de deux. Après une rentrée victorieuse à Bernay le 12 mai, Killer de Cahot (Village Mystic) répète avec une belle autorité ce lundi à Caen. Le pensionnaire d'Arnaud Desmottes est, dès lors, invaincu en deux sorties cette ...

Lire la suite