... ©Aprh
Résultat de course - 04.03.2023

Granvillaise Bleue au bout du suspens

On peut dire que Camille Levesque en a eu du sang froid dans la phase finale avec Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet). Presque trop au goût de Pierre Levesque, qui des vestiaires de Vincennes est passé par toutes les émotions dans la ligne droite, il nous a confié : "Nous avions décidé avec Camille de ne pas faire la première partie du parcours. Après, elles ont vraiment beaucoup patienté, moi je serais sûrement venu avant ! Granvillaise Bleue devient plus maniable et à l'avenir, nous pourrons la monter ainsi. Elle n'a pas tant de marge à ce niveau mais continue de s'améliorer sur certains points qui sont importants comme la maniabilité. Elle sera revue dans les prochains mois avant de faire l'impasse sur l'été." Même analyse du coté de sa partenaire Camille Levesque : "Ce qui m'a plu aujourd'hui, c'est le changement de comportement de Granvillaise Bleue. Elle a pris des coups durant le parcours et est restée au trot. Granvillaise Bleue a beaucoup gagné en maniabilité ce qui fait la différence dans ce genre d'épreuve. Elle a aussi prouvé qu'elle détenait une pointe de vitesse acérée. C'est bien de terminer le meeting sur une victoire."

9e | PRIX HENRI DESMONTILS
M - 2850 m - Groupe 3 - 90 000 €
GRANVILLAISE BLEUE 1'12"6
Jag de Bellouet x Lady de Brevol (Capriccio)
Jockey : C. Levesque - Entraîneur : P. Levesque
Propriétaire : M. Gallier - Eleveur : M. Gallier
2e Django du Bocage 1'12"6 Real de Lou x Plume Bleue
3e Clegs des Champs 1'12"7 Legs du Clos x Proserpine
4e : Etoile de Bruyere - 5e : Hirondelle du Rib - 6e : Edition Gema - 7e : Corps Et Ame



©Aprh

Clap de fin pour Clegs des Champs
Avec Clegs des Champs (Legs du Clos), c’est un grand du trot monté qui tire sa révérence ce samedi. Avec 1,3 million d’euros de gains, il fait mieux que son prédécesseur au sein de l’écurie de Jean-Yves Rozé, également sous la responsabilité de Thierry Raffegeau, Uppercut de Manche (Neutron du Cébé), millionnaire en euros sous la selle. Elément classique dans sa jeunesse, vainqueur du Prix Louis Tillaye (Gr.2) à 3 ans et troisième du Prix du Président de la République (Gr.1) à 4 ans, Clegs des Champs est d’un tempérament très difficile, lequel conduira son entourage à le castrer à l’âge de 4 ans. Son éleveuse Yvette Vallée nous avait rappelé sur cette époque (lire notre édition du 7 avril 2022) : "C’était un vrai étalon… Il était difficile et seul Thierry Raffegeau réussissait à le maîtriser. De plus, il avait mal aux jambes. Il marchait et s’abimait les tendons." Son retour vingt mois plus tard, sous le statut de hongre, révèlera un cheval plus docile mais toujours compliqué. Thierry Raffegeau n’aura de cesse de répéter à son sujet : "Clegs reste toujours poulain dans sa tête, à l'entraînement, il faut parfois être vigilant. Il est comme ça et c'est tant mieux." De retour à la compétition à 6 ans, en 2018, avec David Thomain comme nouveau partenaire, Clegs des Champs ne va plus quitter le club des meilleurs chevaux d’âge sous la selle. Il affiche un bilan de 18 victoires dans les Groupes, dont dix dans des Groupes 2, comptant un triplé dans le Prix Jules Lemonnier (2019, 2020 et 2021), des doublés dans le Prix Théophile Lallouet (2019 et 2021) et le Prix Paul Buquet (2018 et 2019). Sa carrière a été émaillée de plusieurs problèmes de jambes dont il a toujours su revenir. Ses duels avec Boss du Meleuc, lui aussi top hongre sous la selle, ont longtemps alimenté la chronique parisienne. Clegs des Champs a battu dans sa carrière Bilibili, Etonnant et Arlington Dream et se retire avec un total de 26 victoires en 57 sorties. Merci champion.

Granvillaise Bleue a beaucoup gagné en maniabilité (Camille Levesque)



A voir aussi :
...
Chaude ambiance vendredi soir à Vincennes !

La première soirée tropicale de la saison à Vincennes a été un grand succès vendredi avec quelques 7.000 personnes venues s'ambiancer au cours d'une nocturne mêlant food-court, concert et courses hippiques. Charmés par le spectacle, Harry Roselmack, ...

Lire la suite
...
Ganay de Banville, le premier succès de sa deuxième vie

La victoire était absente jusqu'alors de la deuxième vie de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore), celle que le performer classique a lancée depuis son retour à la compétition l'an dernier. Victime d'une longue interruption de carrière ...

Lire la suite
...
Le grand numéro de Jet Express

Toutes les meilleures choses ont une fin. À commencer par les séries de victoires. "Il y a de bon deuxième comme on l'a vu cette semaine avec Ino du Lupin", disait Sylvain Gérard DUPONT au micro d'Equidia avant ...

Lire la suite
...
Horsy Dream au mieux pour l'Elitloppet

Rencontré ce jeudi à Grosbois, quelques heures avant le voyage en avion de son représentant HORSY DREAM (Scipion du Goutier) pour Stockholm, Pierre Belloche nous a partagé son état d'esprit : "Le cheval a travaillé ce mercredi. Il est bien. Il ...

Lire la suite