... © Province Courses
En bref - 06.03.2023

Cherbourg : la Journée des Étalons trouve son public

La deuxième Journée des Étalons organisée dimanche par l'hippodrome de Cherbourg en partenariat avec Province Courses-24 Heures au Trot confirme la réussite de cette initiative. Cela se mesure notamment au nombre de bulletins déposés dans la trentaine d'urnes pour tenter de gagner par tirage au sort les saillies demis-tarifs ou gratuites offertes par la vingtaine d'étalonniers et/ou propriétaires d'étalons. "On a eu plus de bulletins que l'an dernier. On n'a pas encore le décompte complet mais on peut tabler sur plus de 600 bulletins dans les urnes", notait ainsi en fin de journée avec satisfaction Audrey Coeuret, responsable de cette manifestation au sein des bénévoles de la société du président Jean-Philippe Massieu. "C'est satisfaisant, confirme ce dernier, d'autant que nous avons eu des éleveurs de toute la Basse-Normandie mais aussi de Seine-Maritime et de Bretagne." Bien sûr, les quelques six cents personnes qui ont participé à cette journée n'étaient pas tous éleveurs mais beaucoup parmi ces derniers ont salué cette initiative au cours de laquelle ont été présentés en main les étalons Cupidon du Vivier, Gelati Cut et Harvest de Bulière (lire ci-contre). "Je découvre car je n'avais pas eu l'occasion de venir l'an dernier mais je trouve l'initiative bonne, confie par exemple Olivier Tapin, éleveur à Carentan. C'est l'occasion de nouer des contacts avec d'autres éleveurs mais aussi avec des étalonniers et des entraîneurs. Si, en plus, on peut gagner une saillie à demi-tarif ou offerte, c'est encore mieux." "Ça apporte une animation bienvenue. J'ai rencontré des éleveurs qui, comme moi, ne viennent pas toujours aux courses. Quant au tirage au sort, on sait à l'avance ce que l'on peut gagner", prolonge Dominique Clin, le père de Christophe, autre éleveur régional présent. Tous ceux qui ont déposé des bulletins n'ont évidemment pas eu cette chance mais le satisfecit était quasiment général parmi les éleveurs croisés durant l'après-midi comme de la part haras représentés, Denis Anne pour le Haras Dangueville et Fanny Morel pour le Haras du Vivier.

© Province Courses

Harvest de Bulière et Gelati Cut préparent leur rentrée

Alors que Cupidon du Vivier se consacre déjà depuis plusieurs saisons à la monte, avec un taux de 54 % de qualifiés chez les "K" (sa deuxième année de production), Gelati Cut et Harvest de Bulière sont amenés à poursuivre en parallèle leur carrière de compétiteur. Si le premier, absent depuis le printemps 2022, devrait être attelé de nouveau à partir de mai avec "l'objectif de le préparer pour le meeting d'hiver 2023-2024", dixit Régis Breux, le responsable du Haras du Pays d'Auge, le second s'apprête à faire sa rentrée. "Il sera en piste le 1er avril à Laval, nous apprend Benoît Vassard. Depuis le Critérium, rien n'a été. Du coup, on a décidé de prendre notre temps et de faire pour lui avant tout. Il fait des balades depuis la mi-janvier. On retrouve notre cheval gai comme il était avant. Il va commencer les gros boulots sous peu. L'idée est de le monter gentiment en condition en lui donnant essentiellement un programme provincial."

A voir aussi :
...
Chaude ambiance vendredi soir à Vincennes !

La première soirée tropicale de la saison à Vincennes a été un grand succès vendredi avec quelques 7.000 personnes venues s'ambiancer au cours d'une nocturne mêlant food-court, concert et courses hippiques. Charmés par le spectacle, Harry Roselmack, ...

Lire la suite
...
Ganay de Banville, le premier succès de sa deuxième vie

La victoire était absente jusqu'alors de la deuxième vie de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore), celle que le performer classique a lancée depuis son retour à la compétition l'an dernier. Victime d'une longue interruption de carrière ...

Lire la suite
...
Le grand numéro de Jet Express

Toutes les meilleures choses ont une fin. À commencer par les séries de victoires. "Il y a de bon deuxième comme on l'a vu cette semaine avec Ino du Lupin", disait Sylvain Gérard DUPONT au micro d'Equidia avant ...

Lire la suite
...
Horsy Dream au mieux pour l'Elitloppet

Rencontré ce jeudi à Grosbois, quelques heures avant le voyage en avion de son représentant HORSY DREAM (Scipion du Goutier) pour Stockholm, Pierre Belloche nous a partagé son état d'esprit : "Le cheval a travaillé ce mercredi. Il est bien. Il ...

Lire la suite