... ©Aprh
Résultat de course - 23.11.2020

Étoile de Bruyère, mention très bien

On avait besoin de se rassurer par rapport à sa dernière sortie.
Charles dreux

Si Bilibili était hier en lice dans le Prix de Bretagne, laissant d'ailleurs une impression très favorable à son entraîneur Laurent Abrivard ("Je suis très content de lui. Il fait même un meilleur chrono que l'année dernière donc on est bien" nous a-t-il confié), plusieurs de ses futur adversaires dans le Prix de Cornulier étaient aux prises dans le Prix Edmond Henry. Trois ont répondu présents et un a fait faux-bond.

Fado du Chêne, sur lequel fondait beaucoup d'espoirs Julien Le Mer s'est montré très vite fautif et a été disqualifié. En revanche, comportements irréprochables de Feeling Cash (Ready Cash), bon 3ème avec ses fers, d'Étonnant (Timoko) capable d'appliquer sa tactique de prédilection en tête même sur cette longue distance sans céder, et surtout d'Étoile de Bruyère (Kénor de Cossé), lauréate probante grâce au coup de reins qu'elle sait placer quand elle est bien.
La jument était présentée en mode objectif par son entraîneur Charles Dreux, très satisfait du comportement de sa championne : "Auparavant, je n’avais pas intensifié le travail et elle était molle en course. J’avais donc décidé de monter dans les tours lors de ses derniers exercices pour voir quelque chose dans ce Groupe 2. Je suis content car cela a porté ses fruits. Ma jument est revenue à son bon niveau. L’objectif avec elle, c’est bien entendu le Prix de Cornulier donc il ne faut pas non plus être trop affûté de bonne heure. Je me pose toujours beaucoup de questions avec elle." Quelques maux de tête en perspective alors pour ces prochaines semaines mais pas sur le programme qui est lui bien établi : "le Prix du Bourbonnais, le Prix du Calvados et le Prix de Cornulier. Je ne veux pas courir une nouvelle fois face aux hongres avant le Cornulier."

D'où vient-elle ?

Issue de l'élevage sarthois des Levrard, Etoile de Bruyère est le meilleur, de loin, des trois produits qualifiés, tous vainqueurs, de Reinette du Tijas, elle-même qualifiée, mais vierge de performances. Etoile de Bruyère est également la référence la plus probante de son père, Kénor de Cossé 1'13'' (Ténor de Baune), dont Reinette du Tijas était à nouveau suitée, ce printemps, via un mâle, cette fois, Kénor de Bruyère. C'est la proche famille de Business du Parc 1'14'' (136.560 €) et de Capac 1'12'' (114.110 €). Etoile de Bruyère est inbred, principalement, sur Florestan (3x4) et sur Seddouk (4x4).

2e | PRIX EDMOND HENRY
M - 2700 m - Groupe 2 - 85 000 €
ETOILE DE BRUYERE 1'12"8
Kenor de Cosse x Reinette du Tijas (Ekir de Leau)
Jockey : A. Lamy - Entraîneur : C. Dreux
Propriétaire : C. Dreux - Eleveur : V. Levrard
2e Etonnant 1'12"8
3e Feeling Cash 1'12"9
4e : Ezalyo Smart - 5e : East River - 6e : Freeman de Houelle - 7e : Excessive Well
A voir aussi :
...
I Run de Janeiro ouvre
son palmarès à Vincennes

Pour sa quatrième course de l'année 2021, I Run de Janeiro ouvre son palmarès dans ce Prix de Graignes, course remportée par le passé par quelques chevaux de Groupe comme Un Amour d'Haufor et l'an dernier Hokkaido ...

Lire la suite
...
Héliade fait briller les Goutier
en attendant Flamme dimanche

Le label du Goutier était très attendu ici avec Héra, la favorite qui n'a pu se mêler au sprint final, et Héliade qui, au contraire, a finalement survolé les débats de cette bonne course pour ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite