... ©Scoopdyga
Actualité - 11.03.2023

Délia du Pommereux face à la squadra azzurra

La Française Délia du Pommereux (Niky) aura la responsabilité demain de défendre au mieux les couleurs de notre pays dans le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur. Forte d'un CV exceptionnel et d'une capacité à briller sur les tracés de vitesse, elle est la mieux placée dans les rangs tricolores pour contrer les velléités transalpines et notamment celle de Vivid Wise As.

L'exemple à suivre est celui d'Étonnant (Timoko), lauréat de cette course l'an passé devant Vivid Wise As (Yankee Glide) lequel avait enchaîné précédemment deux succès dans le Groupe 1 cagnois. Comme Étonnant, Délia du Pommereux s'élancera à l'intérieur du protégé d'Alessandro Gocciadoro, lequel avait dû négocier le numéro 8 derrière l'autostart. Cette année le tirage au sort lui a été très légèrement plus clément avec le numéro 7 mais il aura à son intérieur sa grande rivale qui participera, comme lui, à son quatrième Grand Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur consécutif. Le bilan de la Française est moins flatteur que celui de son rival (difficile de faire mieux que 2 victoires et une 2ème place en même temps) mais nombre de facteurs
sont à l'avantage de la protégée de la team Lolic-Roger-Verva par rapport aux années précédentes. Tout d'abord le tirage au sort donc. Mais aussi la séquence qui aura précédé cette virée azuréenne. Cette année, point de Prix de Paris comme en 2020 et 2021 et un enchaînement hivernal tout en progression après un break. Malheureuse dans le Prix d'Amérique Legend Race, Délia du Pommereux a pris une très bonne 4ème place dans le Prix de France Speed Race malgré son numéro 9 derrière l'autostart et tout près de Vivid Wise As (2ème). Mais aussi et surtout, elle avait réalisé l'exploit d'établir le nouveau record du Prix d'Amérique Races ZEturf - Q5 Prix de Bourgogne : 1'09''6 (2100m auto). Et si cette édition était donc celle de Délia du Pommereux ? On veut y croire même si défaire Vivid Wise As, jamais plus loin que 2ème à Cagnes-sur-Mer et excellent dauphin d'Ampia Mede Sm dans le Prix de France Speed Race, relève forcément de la performance exceptionnelle.

"Je suis ton père", grande première en France
À notre connaissance (et surtout à celle de notre base de données), c'est la première fois qu'un étalon rencontrera un de ses fils dans une même course en France. Vivid Wise As revendique en effet la paternité de Charmant de Zack, vainqueur il y a trois ans du richissime Derby italien.

Les autres italiens ambitieux
Outre Vivid Wise As, le trot italien comptera sur quatre autres représentants. Trois d'entre eux sont aussi entraînés par Alessandro Gocciadoro : Charmant de Zack, Vernissage Grif (Varenne) et Vaprio (Adrian Chip), en vue cet hiver au monté. Blackflash Bar (Oropuro Bar) fut elle la dauphine du premier nommé dans le Derby et est présentée par Pipo Gubellini.

Ils participent à leur premier Groupe 1
C'est l'heure de plonger dans le grand bain. Gently de Muze (Perlando) et Émeraude de Bais (Repeat Love) vont participer à leur première course de Groupe 1. Pour la protégée de Benjamin Goetz, c'est la conclusion d'une conviction partagée par Franck Nivard son driver et co-propriétaire comme quoi les chevaux de Quinté ne sont pas si loin des chevaux de top-niveau. On passe donc de la théorie à la pratique. Gently de Muze peut lui également être un bon témoin de la théorie même s'il est passé par des paliers intermédiaires comme la Finale du Grand National du Trot qu'il a remportée avec brio. Invaincu à Cagnes, bien loti par le tirage au sort, il a des atouts pour offrir à Christophe Martens, un incontournable du haut des classements drivers à Cagnes, un premier Critérium de Vitesse : "Gently de Muze m’a toujours fait de très belles impressions. Il se plait particulièrement piste plate comme à Cagnes. Ce ne sont pas les mêmes chevaux dimanche mais le tirage au sort nous a été favorable. À part la présence de Vivid Wise As je ne trouve pas que c'est insurmontable. Il y a des chevaux qui ont beaucoup de gains avec une belle carrière mais plutôt en fin de carrière. Une jument comme Emeraude de Bais en seconde ligne, c’est une bonne chance selon moi. C’est la forme qui peut faire la différence et le mien sa forme est sûre. Il faut y croire pour une place dans les trois premiers. Pour la victoire c’est un peu plus compliqué. Dans ce genre de course on n’a pas de tactique prévue à l’avance. Tout dépend aussi du départ de nos rivaux. Bien que j'ai été le numéro 1 des drivers à Cagnes-sur-Mer pendant des années, cette course manque à mon palmarès. Il faut avoir le cheval pour, c’est une course spéciale. Malheureusement Commander Crown était hongre sinon je pense que j’aurais pu le gagner à son époque. J’aimerais bien remporter ce Groupe 1 dans ma carrière."

Björn Goop, déjà titulaire de 4 titres
Associé à Timoko lors de trois des quatre succès du crack de Richard Westerink puis à Readly Express lors de son succès en 2019, Björn Goop est le driver en lice le plus titré dans la course. Il est associé à Moni Viking (Maharajah), lequel a été qualifié cette semaine par le site sulkysport comme le "trotteur aux neuf vies". S'il est revenu à son bon niveau, il pourrait apporter une première victoire à la Norvège dans le Groupe 1 cagnois.

Frisbee d'Am, l'atout Westerink
Côté entraîneurs, le plus titré est Richard Westerink, vainqueur cinq fois de la course, quatre grâce à Timoko et une grâce au fils de celui-ci Étonnant, lauréat l'an passé. Cette année, Richard Westerink présente Frisbee d'Am (The Best Madrik) qu'il pense vraiment sur la bonne pente après une requalification record en 1'12''4 à Bordeaux en janvier et une reprise de contact le mois dernier à Cagnes.

C’est la forme qui peut faire la différence et la forme du mien est sure
Christophe Martens

©Aprh

A voir aussi :
...
Inexess Bleu dans un exercice inhabituel pour lui

Ancienne épreuve de haut niveau du plateau de Soisy, cataloguée Groupe 3 jusqu'en 2017, le Prix de New York compte à son palmarès des éléments classiques comme The Best Madrik (Coktail Jet) ou Robert Bi (Toss Out). Parmi les vainqueurs ...

Lire la suite
...
Julien Raffestin stoppe sa carrière de jockey

C'est par son compte Facebook que Julien Raffestin a annoncé, ce jeudi, la fin de sa carrière de jockey monté : "Clap de fin ! Je dis au revoir à une discipline qui m’a énormément apporté et m’a offert ...

Lire la suite
...
En élevage, l’omniprésence
génétique du trot monté

Dans dix jours, à Vincennes, la Journée des Champions proposera un Festival du trot monté (ou Étrier pour reprendre les codes voulus par la SETF) avec trois courses de Groupes 1, toutes classiques, les trois Finales des Étrier 3 ans, 4 ans et 5 ...

Lire la suite
...
Le Lauréat du Parc gagne en sagesse et sur la piste

C'est un 3 ans très bien né. Le Lauréat du Parc est un fils de Ready Cash (Indy de Vive) et de la bonne Sometime (Blue Dream), qui a conclu sa carrière avec 12 victoires et des gains de 531.568 €. ...

Lire la suite