... ©APRH
Actualité - 23.11.2020

Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1 : Impacts médias et chiffres

Rarement le Prix de Bretagne (Gr.2) n'aura bénéficié d'une couverture médiatique aussi généreuse. Entre les présentations de l'événement, incluant l'information de son nouveau "naming", et les retours, une dizaine de médias ont relayé l'épreuve.

L'effet "nouveauté" a joué son effet levier en terme de communication. C'est ainsi que le spécialiste des médias, CB News, a relayé l'information sous l'angle de l'innovation marketing : « Le Trot innove et déploie une nouvelle stratégie marketing de l'offre : regrouper ses activités sous la bannière « Prix d'Amérique RacesZEturf », en partenariat avec l'opérateur de paris hippiques online (ZEturf donc, pour trois ans) pour mieux se faire connaître des publics et des parieurs, mais aussi sur la scène internationale. »
Du côté de Ouest-France, une présentation de la course inclut également une mise en perspective du nouveau schéma voulu par LeTROT. On apprend ainsi : « La compétition Prix d'Amérique Races ZEturf commence officiellement ce dimanche 22 novembre à Paris-Vincennes avec la Qualif#1, Prix de Bretagne. Les trois premiers obtiendront directement leur billet pour les trois courses au sommet de l'hiver : Prix d'Amérique Legend Race, Prix de France Speed Race et Prix de Paris Marathon Race. »
Sur LeMonde.fr, on parle d'une « nouvelle série de courses qualificatives pour le Prix d'Amérique. L'idée générale est louable : clarifier pour le grand public et les joueurs selon quels critères et comment les chevaux de l'élite se mesurent avant d'accéder à (...) une finale ». S'en suit une longue interview de Pierre Vercuysse qui évoque de nombreuses facettes des courses, de l'entraînement à la drive, de la communion homme/cheval à l'évolution de la génétique du trotteur.
Sur le site CNews, le même Pierre Vercruysse parle de l'épreuve et du grand favori du Prix d'Amérique Face Time Bourbon, expliquant notamment que, pour lui donner la réplique dans l'Amérique, il verrait bien : « un cheval étranger, d’autant qu’en Suède la génération des 4 ans s’annonce vraiment prometteuse. Il conviendra donc de garder un œil sur le vainqueur du critérium continental (27 décembre), réservé aux chevaux âgés de 4 ans, et dont le vainqueur sera automatiquement qualifié pour le Grand Prix d’Amérique 2021. »
Aujourd'hui en France et l'AFP ont traité pour leur part le résultat de l'épreuve, précisant à chaque fois le système des billets réservés délivrés pour le Prix d'Amérique.


Chiffres sur la journée du Prix de Bretagne

Avec un chiffre d'affaires cumulé PMU online (internet) et offline (les points de ventes) de 14,2 M€, la réunion du Prix de Bretagne est en recul de 25 % sur l'édition 2019 (qui affichait un CA de 18,9 M€). À noter que la structure des enjeux a changé entre 2019 et 2020. Il y a un an, la contribution de l'online était de 9 % au total contre 18 % cette année. La course du Quinté+, le Prix de Bretagne, s'est plutôt bien défendue avec un recul de 18 % de l'ensemble de son volume (9,7 M€ contre 11,9 M€). C'est donc mieux que les 25 % sur l'ensemble de la réunion.
Chez l'opérateur de paris sur internet ZEturf, sponsor titre des Prix d'Amérique Races ZEturf, on apprend que le chiffre d'affaires généré par la nouvelle formule Ante Post est de 8 000 €. Quant au CA global sur la réunion, on relève « du mieux dans une tendance globalement favorable ». À noter que le CA du seul Prix de Bretagne est en augmentation de 50 % sur celui de l'édition 2019.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite