... ©Scoopdyga
Résultat de course - 24.11.2020

Fashion Touch, poursuit sa montée en puissance

Déferrée des postérieurs, je l'ai trouvé plus à l'aise que pieds nus.
François Lagadeuc

Acquise 35 000 € aux ventes mixtes d'Arqana au mois de septembre, Fashion Touch a pour ainsi dire fait un sans-faute depuis son arrivée dans les boxes de Pierre-Louis Desaunette. Dans un lot bien composé réservé aux juments de 5 ans, cette fille d'Aladin d'Ecajeul a très bien sprinté pour décrocher sa première victoire à Vincennes.

Entraînée par son propriétaire Laurent Koubiche jusqu'à cet été, Fashion Touch a changé d'horizon depuis. Si elle porte désormais les couleurs de Pascal Lebrault, ils sont finalement sept autres co-propriétaires associés sur cette jument : Guillaume Lebrault, Pierre-Louis Desaunette, Dominique Raffini, Florian Taurines, Yves-Marie Desaunette, Yoni Boccara et Jérémy Lévy. "Elle faisait partie des moins riches de cette course mais, finalement, il n'y avait pas une grande différence avec ses adversaires du jour, revient son driver François Lagadeuc. C'est surtout une question de déroulement de course. Nous avons eu un parcours parfait et ma jument a su très bien sprinter quand je lui ai demandé de le faire. Elle est très agréable à driver. Sachant qu'elle est en retard de gains, je ne suis pas surpris de sa performance. Déferrée des postérieurs, je l'ai trouvée plus à l'aise que pieds nus. Elle a des plaques aux antérieurs. Elle était parfaite, avec du confort sous les pieds. Il faut encore qu'elle s'endurcisse mais, pour l'instant, on ne peut rien lui reprocher."
Avec un compte en banque qui dépassé désormais les 100 000 € de gains, Fashion Touch n'a probablement pas fini de faire parler d'elle cet hiver. Il est même possible qu'elle soit vue en piste au cours des prochaines semaines à Cagnes-sur-Mer. Son entraîneur, Pierre-Louis Desaunette, a en effet prévu de faire le meeting sur la Côte d'Azur avec plusieurs de ses pensionnaires.

TANDEM P.-L. DESAUNETTE / F.LAGADEUC EN 2020
- 31 COURSES AVEC 17 CHEVAUX
- 9 VICTOIRES
- 55 % DE RÉUSSITE SUR LE PODIUM

D'où vient-elle ?

Avec désormais 110 550 € de gains, Fashion Touch devient le meilleur rejeton de sa mère Triskèle Witt ( 2 victoires). Easy Touch (106 560 €) fait également partie de la fratrie. Dans cette lignée maternelle, on retrouve aussi Dandy de Godrel (227 280 €), Ungarou de Flore (215 700 €) ou encore Balzac de l'Iton (497 670 €).

1ère | PRIX LACHESIS
Att - 2100 m - Course B - 41 000 €
FASHION TOUCH 1'12"5
Aladin d'Ecajeul x Triskele Witt (Orlando Vici)
Driver : F. Lagadeuc - Entraîneur : P. L. Desaunette
Propriétaire : P. Lebrault - Eleveur : E. L. Koubiche
2e Fille du Chene 1'12"6
3e Fiable 1'12"7
4e : Flower By Magalou - 5e : Filoe de Jary - 6e : Fiesta du Belver - 7e : Fipsie de Guez
A voir aussi :
...
Des débutantes montées
qui inspirent la méfiance

Premier rendez-vous monté labellisé Groupe pour les pouliches de 3 ans, le Prix Holly du Locton pourrait revenir à des novices sous la selle. Trois candidates titrées à l'attelé se lancent en effet ici dans le grand bain du monté.

Lire la suite
...
I Love You Nobless vs Ici C'est Paris
déjà le match 4

Le départ du Prix Édouard Marcillac s'annonce crucial. Tour à tour, I Love You Nobless (Singalo) et Ici C'est Paris (Dollar Macker) ont en effet hypothéqué leurs chances de victoire au signal. Pour gagner, il leur faudra être irré...

Lire la suite
...
Objectif transformé
pour Harvest de Bulière

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite