... ©Scoopdyga
Résultat de course - 25.11.2020

Première à Vincennes pour William Forniglia

C’est surtout un éclairage sur la jument qu’il faut faire
William Forniglia

Le programme réservé aux apprentis a été enrichi cet hiver. Avec la double ambition de révéler de futurs espoirs durant la saison la plus importante et de féliciter ceux qui œuvrent au quotidien dans les écuries. Comme William Forniglia, vainqueur ici avec Fantasia Mesloise (Uriel Speed).

Cette année, William Forniglia avait gagné à Enghien mais pas encore à Vincennes. Depuis ce mercredi, il tient désormais sa première victoire sur la cendrée parisienne. Un succès acquis au sulky de sa jument de cœur, Fantasia Mesloise (Uriel Speed), pour l’entraînement de son patron Pierre Belloche : « C’est surtout un éclairage sur la jument qu’il faut faire », confie l’apprenti de 32 ans, avant d’ajouter : « elle est bonne et a été très régulière toute l’année. Gagner ici avec elle, c’est génial ! J’ai la chance d’être assis derrière, mais c’est surtout à mon chef que je le dois. » Depuis son arrivée chez Pierre Belloche en janvier dernier, William Forniglia s’est imposé quatre fois, dont trois avec cette fille d’Uriel Speed : « Si on ne me met pas cette jument-là, je ne gagne ni à Enghien, ni à Vincennes. J’en ai remporté trois avec elle cette année, c’est un rêve ! »
Originaire de Brignoles, dans le Var, William Forniglia a été formé au CFA de Laval. « Je suis arrivé en Normandie il y a une dizaine d’années, indique celui qui totalise désormais onze succès au sulky dans sa carrière. J’ai aussi passé deux ans dans le Sud-Ouest. J’ai pas mal bourlingué. J’ai notamment travaillé quatre ans chez Franck Anne et six mois chez Jean-Philippe Mary. » Son avenir, il ne le voit pas forcément avec la casquette d’entraîneur : « Ce n’est pas un but pour l’instant. Je suis bien comme ça dans ma vie, au service de gens comme Pierre. Pour entraîner, il faut avoir les épaules plus larges. » Quant aux vœux de fin d'année : « Pourquoi pas une 5ème ?, Mais c’est déjà une très bonne année pour moi. »

D'où vient-elle ?

Fantasia Mesloise est de très belle naissance puisque fille de l'étalon Uriel Speed (père de Gospel Pat notamment) et d'Actrice Mesloise, qui n'a pas gagné en course mais est sœur du classique Roc Meslois (812 950€, 10 victoires dont le Critérium des 5 Ans) mais aussi des multiples vainqueurs que sont Théo Meslois et Ode Mesloise.


La lignée maternelle nous ramène dès la 3ème mère à une véritable matrone en la présence de Sonate d'Atout, à l'origine de dizaines de vainqueurs sous toutes ses branches.

2e | PRIX DE BRETIGNY
Att - 2100 m - Course D - 29 000 €
FANTASIA MESLOISE 1'13"2
Uriel Speed x Actrice Mesloise (Look de Star)
Driver : W. Forniglia - Entraîneur : P. Belloche
Propriétaire : E. Bois Doufray - Eleveur : E. Bois Doufray
2e Fleur d'Erable 1'13"4
3e Fleur de Larre 1'13"5
4e : Frostie Love - 5e : Felina - 6e : Fabuleuse Fligny - 7e : Fusion Merite
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite