... (© APRH)
Résultat de course - 25.11.2020

Cette « Queen » est décidément très « Glamour »

Elle est brave comme son père et possède la classe de sa mère.
Jean-Philippe Dubois

Tout semble simple pour Glamour Queen (Prodigious). En l'espace d'un mois, la pouliche de Jean-Philippe Dubois a remporté trois courses en autant de tentatives. Celle du jour a été obtenue avec autant sinon encore plus de facilité que les précédentes.

One le sait, ce n'est vraiment pas le genre de Jean-Philippe Dubois de s'enthousiasmer devant un micro sur la performance de l'un de ses chevaux. "On va gravir les échelons petit à petit avec elle", annonce-t-il quelques minutes après cette course comme pour tempérer l'impression de facilité laissée par la pouliche. Avec cette nouvelle victoire de Glamour Queen, il y aurait pourtant de quoi se projeter, quand bien même, il est vrai, nous ne sommes "que" dans une course D pour femelles n'ayant pas gagné 72 000 €. Le style de cette fille de la lauréate du Critérium des 5 Ans Queen's Glory est cependant très parlant. C'est en s'attardant sur les origines de sa représentante que Jean-Philippe Dubois en dit plus : "Queen's Glory est une fille de Love You qui croise bien avec Goetmals Wood, donc je l'ai mise à Prodigious. Glamour Queen a pris un peu de ses deux parents : elle est brave comme son père et possède la classe de sa mère". Les quatre premiers produits de la jument sont d'ailleurs tous signés Prodigious (lire ci-contre).
Le mot classe est lâché et c'est bien de cela dont il faut parler avec cette nouvelle démonstration de Glamour Queen qui a déjà marché 1'12''5 sur les 2 100 mètres de la grande piste au mois de septembre dernier. La marge de progression saute aux yeux alors que la pouliche enchaîne les courses, trois en l'espace du dernier mois écoulé, sans nullement se ressentir des efforts consentis. Il est vrai qu'elle ne donne pas l'impression d'avoir à puiser dans ses réserves pour s'imposer. Ce mercredi, il y avait ainsi encore elle et les autres.

D'où vient-elle ?

Glamour Queen est une élève de Jean-Philippe Dubois et est frappée de son sceau, des deux côtés de son pedigree, non seulement par l'entremise de Prodigious 1'11'', son père, mais par celle de Queen's Glory 1'10'' (Love You), sa mère. Cette dernière offrit le Critérium des 5 Ans à son mentor, installé à son sulky, de retour d'une longue suspension; une date, pour lui, à marquer d'une pierre blanche. Queen's Glory fut aussi troisième du Prix de France ou encore du Prix de l'Atlantique. De ses quatre premiers produits, par le même Prodigious, Glamour Queen est la seule gagnante, mais, parmi eux, il y a une 2 ans, Imperial Queen, qui a l'avenir devant elle. La suit un mâle de Voyage de Rêve, baptisé Joli Voyage.

8e | PRIX DE BRESSUIRE
Att - 2700 m - Course D - 29 000 €
GLAMOUR QUEEN 1'14"5
Prodigious x Queen's Glory (Love You)
Driver : J. Dubois - Entraîneur : P. Moulin
Propriétaire : E. Victoria Dreams - Eleveur : J. Dubois
2e Grande Pretresse 1'15"
3e Give Me Seven 1'15"
4e : Geisha du Poncelet - 5e : Grindelwald - 6e : Gloria Galii - 7e : Graine des Molles
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite