... (© APRH)
Résultat de course - 28.11.2020

Hooker Berry, le poulain rêvé

Super poney ! Il répond toujours présent.
Jean-Michel Bazire

Avant ce Prix Jacques de Vaulogé (Gr. 2), Hohneck avait dominé deux fois Hooker Berry quand ils s'étaient rencontrés en le dominant sur une pointe finale après l'avoir pisté à chaque fois. Cette fois, les rôles ont été inversés et le fils de Booster Winner s'est imposé aux dépens de son rival.

Le poulain rêvé. Voilà un qualificatif qui semble coller à Hooker Berry. Ce n'est certainement pas son éleveur et propriétaire, Michel Aladenise qui dira le contraire. Qualifié en août de ses 2 ans à Grosbois, il débutait un mois plus tard par un succès à Vichy. Depuis et jusqu'à ce dernier samedi du mois de novembre compris, Hooker Berry a couru à 17 reprises, est monté 15 fois sur le podium, a gagné à cinq reprises dont deux semi-classiques et a pris deux deuxièmes places dans les Groupes 1 de sa génération (Critérium des Jeunes et Prix Albert Viel). "Le p'tit cheval", comme l'appelle son entraîneur, ne semble jamais marqué par les courses, physiquement ou moralement. Jean-Michel Bazire s'y est appliqué ce samedi en inversant les rôles avec Hohneck (Royal Dream), le favori en l'absence de Helgafell (Charly du Noyer).
Les deux fois précédentes où les poulains s'étaient affrontés, Hohneck était en effet venu sur Hooker Berry pour le battre sur une pointe de vitesse. Cette fois, la distribution des rôles a été inversée. Le pisté est devenu le pisteur et, au passage du poteau, Hooker Berry a devancé Hohneck devant un Hokkaido Jiel (Brillantissime) le résultat s'inverse même si cela conforte les lignes parmi les meilleurs mâles de la promotion. "Aujourd'hui (lire samedi), on a eu le parcours pour nous. Les bons dos", soulignait le lauréat alors que Yoann Lebourgeois confiait : "Il a peut-être été un peu moins tranchant que la dernière fois mais, après, on a emmené le futur lauréat sur notre porte-bagages". S'il a annoncé qu'il driverait la pouliche (Havana d'Aurcy) dans le Critérium, Jean-Michel Bazire n'a pas donné le nom du driver à qui il confiera le poulain rêvé.

D'où vient-il ?

C'est la deuxième production de Booster Winner 1'10'' et c'est là son plus beau fleuron. Hooker Berry est, en regard,, le cinquième produit d'Osaka Berry 1'13'' (quatorze victoires et 263.740 €), en même temps que son quatrième vainqueur, après Darling Berry 1'12'' (Prince Gédé - 287 540 €), Eliska Berry 1'12'' (Rocklyn - 211.305 €) et Falco Berry 1'12'' (Scipion du Goutier - 86.430 €). Osaka Berry est, en outre, la soeur utérine des classiques Quokine Berry et Paolo Berry .

4e | PRIX JACQUES DE VAULOGE
Att - 2700 m - Groupe 2 - 85 000 €
HOOKER BERRY 1'15"3
Booster Winner x Osaka Berry (Caballio In Blue)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : M. Aladenise - Eleveur : M. Aladenise
2e Hohneck 1'15"3
3e Hokkaido Jiel 1'15"3
4e : Heart Of Gold - 5e : Hyacinto Bello - 6e : Heaven's Pride - 7e : Hussard du Landret
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite