... ©Aprh
Résultat de course - 30.11.2020

Victor Ferm, une recrue de choix pour l'Écurie Bazire

Il fait le feignant quand il est en tête mais il n'était pas à fond pour finir.
Jean-Michel Bazire

Troisième au niveau Groupe 1 en Italie en juin 2019 derrière Arazi Boko et Bel Avis, Victor Ferm n'aura pas mis de temps à ouvrir son palmarès sous l'entraînement de Jean-Michel Bazire. Peu chargé en gains, ce cheval transalpin est à l'aube d'un très beau meeting d'hiver.

Mauro Boroncini a bien fait de placer son cheval Victor Ferm sous la responsabilité de Jean-Michel Bazire. Double lauréat de Groupe 3 en Italie, ce mâle de 6 ans avait déjà triomphé sur la grande piste de Vincennes en février 2019, devançant notamment Portland. Troisième le 22 novembre à Vincennes pour ses débuts chez Jean-Michel Bazire, Victor Ferm a cette fois-ci vaincu avec plus de marge que ne l'indique l'écart avec Martin de Bos au passage du disque final comme nous l'a confirmé Jean-Michel Bazire : "Le cheval a cassé sa croupière peu de temps après le départ. Il était donc très gazé et a tapé dans le pont. Il fait le feignant quand il est en tête mais il n'était pas à fond pour finir. Quand je lui ai débouché les oreilles, il a failli m'échapper. Avec 300 000€ de gains à 6 ans, il va avoir des bonnes courses tout au long de l'hiver."
Si le train n'a pas été sélectif dans le parcours (1'15''3 pour le temps final sur les 2850 mètres de la grande piste), Victor Ferm a prouvé sa belle vitesse de base. Lancé par Jean-Michel Bazire à la sortie du tournant final, il s'est bien allongé, couvrant ses derniers 400 mètres de courses sur le pied de 1'08''1. À la lecture des engagements, Victor Ferm a de nombreuses options à son programme, surtout au mois de janvier. Non loin des deux premiers, Eclair du Mirel renoue avec les bonnes performances. Sa troisième place dans ce lot lui confère le droit d'avoir des ambitions au cours des prochaines semaines.

D'où vient-il ?

Pedigree standardbred, italo-américain, incarné, en dernier ressort, par Nad Al Sheba 1'12'' (Gran Premio Nazionale, Gran Premio Tito Giovanardi) et Gavina Di Casei 1'13'' (plus de 100.000 € de gains), une fille d'Uronometro 1'13'' (Derby Italiano). Une famille maternelle originaire d'outre-Atlantique, donc, implantée en Italie depuis trois générations, remontant à l'américaine Mary's Brawest 1'15'' (1962-Florican), la quatrième mère, qui a favorablement essaimé par-delà les Alpes, où sa descendance compte plusieurs classiques: Daurade 1'13'' (Gran Premio Continentale, troisième du Derby Italiano), Zin The First 1'15'' (deuxième du Gran Criterium), Galantez 1'12'' (deuxième du Gran Premio E.N.C.A.T.), etc.

5e | PRIX DE QUIMPER
Att - 2850 m - Course A - 50 000 €
VICTOR FERM 1'15"3
Nad Al Sheba x Gavina Di Casei (Uronometro)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : M. A. Passoni - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Martin de Bos 1'15"3
3e Eclair du Mirel 1'15"4
4e : Effigie Royale - 5e : Elite de Jiel - 6e : Echo de Chanlecy - 7e : Equinoxe Jiel
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite