... ©Aprh
Résultat de course - 03.12.2020

Huwaga le joli cadeau d'anniversaire à son propriétaire

Pour moi, elle a le niveau pour batailler avec les meilleurs à l'avenir.
Jean-Michel Bazire

Huwaga, c'est désormais cinq victoires en dix courses. Tenue en haute estime par Jean-Michel Bazire, le fille de Ready Cash a fait le job en s'imposant pour la deuxième fois depuis le début du meeting. Son propriétaire Alexandre Skowronski ne pouvait espérait mieux le jour de son anniversaire.

Après un peu plus d'un mois de meeting d'hiver 2020/2021 (25 réunions sur les 94 au programme se sont déjà disputées), Jean-Michel Bazire tient sa 23ème victoire en tant qu'entraîneur. Impressionnante de facilité lors de son succès le 2 novembre sur la grande piste, Huwaga (Ready Cash) a réussi à doubler la mise ce jeudi, le brio en moins. C'est également le ressenti de Jean-Michel Bazire qui a déclaré au micro d'Equidia : "Au kilomètre, la pouliche a fait un très bon bout. Dans le tournant final, je ne savais pas trop si j'allais gagné. Pour finir, elle ne s'est pas envolée. Pour moi, elle a le niveau pour batailler avec les meilleurs à l'avenir mais pas tout de suite. Il va falloir que je l'allège dans sa ferrure pour qu'elle soit plus efficace à trotter. Elle sera plus performante ainsi. Le matin au travail, elle est capable de suivre Hooker Berry et Havana d'Aurcy. Elle a le même niveau qu'eux mais je souhaite prendre mon temps avec elle. Le Critérium des 3 ans ne fait pas partie de son programme." Si Health Mesloise (Prince Gédé) n'a pas réussi à remonter Huwaga dans les derniers mètres de course, la pensionnaire de Pierre Belloche a tout de même réalisé, au tracking, des meilleurs partiels que la gagnante. Son dernier kilomètre a été chronométré 1'13''2 et ses derniers 500 mètres 1'13''3. Sa deuxième place est donc très prometteuse pour la suite de l'hiver. La très bien née Hatika Bourbon (Brillantissime et Scala Bourbon) complète le podium.

D'où vient-elle ?

Huwaga est par Ready Cash 1'10'' et a pour pères de mères Coktail Jet 1'10'', Viking's Way 1'15'' et l'américano-suédois Meadow Road 1'11'', soit une splendide combinaison, assortie d'un inbreeding sur Viking's Way (3x3). Gagnante de sept courses et de 96.070 euros, Uwaga la mère d'Huwaga, est, en outre, la soeur d'Aupiquaria (huit victoires et 302.860 €) et de Rican Way (trois victoires et 122.820 €). La famille remonte à Toscane B (1941-Junior du Verdier), mère du champion de Pierre-Désiré Allaire et de Pierre de Montesson, Toscan 1'15'', vainqueur du Critérium des Jeunes, du Prix Capucine, aujourd'hui Prix Albert Viel, du Critérium des 3 Ans, du Critérium des 4 Ans ou encore du Prix de Sélection, puis, l'âge venu, du Prix d'Amérique, de deux Prix de Paris et du Grand Prix de Bavière.

6e | PRIX DE CABRIERES
Att - 2850 m - Course A - 44 000 €
HUWAGA 1'16"1
Ready Cash x Uwaga (Coktail Jet)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : A. Skowronski - Eleveur : S. B. Chateau
2e Health Mesloise 1'16"2
3e Hatika Bourbon 1'16"2
4e : Haziella d'Amour - 5e : Harley de Laumac - 6e : Helena Barosso - 7e : Harvest Home
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite