... ©Scoopdyga
Actualité - 04.12.2020

le point sur les "i" Des leaders en danger

Ce samedi, la réunion de Vincennes met à son programme les deuxièmes Groupes ouverts aux 2 ans, respectivement les Prix Ourasi, pour les mâles et hongres, et Vourasie, pour les femelles. Entre confirmation et révélations attendues, il est temps de faire le point sur les "I".

À ce moment du calendrier, les mouvements au sein des meilleurs 2 ans peuvent être nombreux. Comme une sorte de marché permanent ouvert aux vents du changement. Que constate-t-on chez les "I" à ce jour ? Que les premiers remarqués sont encore bien là, accrochés à leur siège. Que la stabilité et la hiérarchie est jusqu’alors remarquable du côté des mâles où l’actuel leader, Idéal Ligneries (Repeat Love) est encore et toujours invaincu en cinq sorties. C’est aussi lui qui a remporté les plus belles épreuves jusque là offertes à la filière masculine. Avec deux courses A (Prix Aldebaran et Phaedra) et un Groupe 3 (Prix Louis Cauchois), le représentant de l’Écurie Le Trémont a fait carton plein. C’est d’ailleurs logique de le retrouver comme 2 ans le plus riche du moment avec déjà 72 450 € de gains. Au jeu des comparaisons, il fait mieux que son homologue de l’an dernier, Helgafell (Charly du Noyer), qui avait remporté le Prix Ourasi (Gr.3) après le « Louis Cauchois » mais comptait une défaite à son actif (deuxième du Prix Phaedra, battu par Heart of Gold). Son profil se rapproche plus à ce jour de celui de Gotland (Ready Cash), invaincu lui aussi à ce stade et vainqueur du Prix Ourasi à sa quatrième sortie. Il poussera encore plus loin son invincibilité avec deux semi-classiques. La séquence Prix Louis Cauchois/Prix Ourasi est une classique pour ces premiers de la classe à 2 ans, à l’actif donc d’Helgafell et Gotland notamment. Il reste que ce Prix Louis Cauchois sonne comme la première rencontre entre Idéal Ligneries et Italiano Vero (Ready Cash), le 2 ans le plus rapide, véritablement éblouissant lors de son dernier succès en 1’13’’5 sur la grande piste parisienne (2 100m autostart). Cette performance le place en obligatoire prétendant à la première place. Et voilà de quoi mettre Idéal Ligneries en danger.
Rien de tel dans les rangs des pouliches. La leader est It’s Now Or Never (Charly du Noyer), laquelle a connu deux fois la défaite en cinq tentatives. Ses deux défaites sont honorables, associées à des deuxièmes places. Elle retrouve d’ailleurs celle qui l’a battue dans le Prix Hékate (course A) : Idylle A Vie (Ready Cash). On est dans une configuration en miroir du Prix Ourasi avec une explication attendue entre une représentante de Philippe Allaire (It’s Now Or Never) et une de Philippe Billard (Idylle A Vie).
Mais le danger pour It’s Now Or Never a aussi pour nom I Wanna Be Queen (Bilibili), qui avait manqué son premier rendez-vous contre l’élite dans le Prix Marcel Dejean (Gr.3). Elle a depuis rendu une copie parfaite dans le Prix Gyptis et essaiera de transformer cet essai dans un Groupe 3 [lire aussi notre encadré à son sujet].

Celles qui ont quelque chose à se faire pardonner
Disqualifiées lors de leur dernière sortie, Idylle A Vie et Infinity Kalouma (Charly du Noyer) ont évidemment déjà des titres à avancer. La première en particulier, qui a battu dans une course A délocalisé à Mauquenchy, It’s Now Or Never. Elle a été rapidement disqualifiée dans le Prix Marcel Dejean, ne courant donc pas ce jour-là.

L’empreinte « Allaire »
Avec deux candidates clairement en lice pour la victoire, It’s Now or Never et Italienne (Goetmals Wood), Philippe Allaire est, une nouvelle fois, l’homme clé de cette épreuve pour 2 ans. À noter qu’il a remporté deux des trois dernières éditions : l’an dernier avec Beautiful Colibri (Ready Cash) et en 2017 avec Fly With Us (Ready Cash). Cette année, ses deux représentantes sont les deux pouliches les plus titrées et argentées du moment. Italienne, dont la mère est une nièce de Ready Cash, s’est déjà imposé sur 2 875 mètres à Enghien et n’a été battue que sur une pointe la dernière fois par sa compagne d’entraînement It’s Now or Never. Le parcours est cette fois encore celui des 2 200 mètres de la petite piste. Il faudra donc encore peut-être attendre pour voir Italienne prendre un envol victorieux à ce niveau. Dès lors que les épreuves se disputeront sur plus long ou, au moins, sur la grande piste parisienne.

La singularité I Want You
Représentante de l’entraînement de Louis Baudron, I Want You (Ganymède) est la première partante du professionnel dans un Groupe pour 2 ans (hors elle-même puisqu’elle a pris part au Prix Marcel Dejean) depuis Extrême Vrie (Village Mystic), candidate au Prix… Vourasie (Gr.3) en 2016.


Deux invaincus dans le Prix Ourasi
Les 2 ans invaincus portent toujours avec eux une couronne sainte. Ils sont deux dans le Prix Ourasi à défendre ce statut : le leader Idéal Ligneries et In The Money (Cristal Money). Ce pensionnaire de Thierry Duvaldestin, qui défend également son élevage et ses couleurs, n’a couru que deux fois. Il vient de s’imposer avec une belle autorité lors de ses débuts parisiens et monte donc logiquement de catégorie.

Le méritant
Inouï Danica (Boccador de Simm) a couru quatre fois pour deux succès initiaux et deux premiers accessits. Deux défaites mais un seul cheval l’a battu à ce jour : Idéal Ligneries dans le Prix Aldebaran, disputé à Laval, et dans le Prix Louis Cauchois (Gr.3). On ne peut imaginer meilleure ligne ni d’ailleurs meilleur bilan face à celui qui s’affiche comme l’actuel leader. Il reste que ce pensionnaire de Philippe Allaire sera cette fois épauler par Italiano Vero (Ready Cash) dans sa tâche pour renverser le patron.

La performance
Dire qu’Italiano Vero était attendu lors de ses débuts parisiens est un euphémisme. Celui qui porte à son cou la médaille de meilleur 2 ans de Philippe Allaire a des obligations. Après des deux disqualifications initiales, il a compris ce qu’on attendait de lui. En signant 1’13’’5 dans le Prix des Bignones (2 100m autostart), il a posé ses jalons et prévenu, à distance, Idéal Ligneries que les choses sérieuses allaient commencer pour lui.

Ceux qui veulent se faire une place
Sans tambour ni trompette, Idem du Pont (Quinoa du Gers) réussit un début de carrière remarquable. Ce pensionnaire d’Alexandre Buisson, après des débuts prudents au Croisé-Laroche (deuxième), a enchaîné deux succès. Le dernier a été signé à Vincennes dans un style suffisamment probant pour donner l’idée à son entourage de monter encore les marches. Il retrouve d’ailleurs dans sa tentative son dernier dauphin Invincible de Bry (Bold Eagle) qui est tout simplement le troisième du Prix Louis Cauchois (Gr.3) derrière Idéal Ligneries et Inouï Danica. La ligne est donc bonne pour Idem du Pont. Se faire une place dans l’élite, tout comme pour Invincible de Bry, n’a rien d’un doux rêve.

Sur les pas de glorieux aînés

Le Prix Ourasi se combine souvent au palmarès avec le Groupe qui le précède : le Prix Louis Cauchois (Gr.3). C'est ainsi que trois des cinq derniers vainqueurs ont réussi le doublé : Django Riff (Ready Cash), en 2015), Gotland (Ready Cash), en 2018), et Helgafell (Charly du Noyer), l'an dernier. Ces trois-là portent la marque de fabrique Philippe Allaire et sont des descendants de Ready Cash en lignée mâle. De ce point de vue, Idéal Ligneries, vainqueur du Prix Louis Cauchois, ne coche aucune case : il dépend de l'équipe de l'Ecurie Le Trémont de Philippe Billard et Fabrice Souloy et représente la lignée mâle de Coktail Jet par son père Repeat Love.

PARTANTS VINCENNES - Samedi 05 Décembre
8 PRIX OURASI - (18H10)
Course Premium - Attelé - Gr 3 - Mâles - 50 000 € - 2 200 m
1IBSENR. Congard
2IDEAL D'AVENIRF. Lagadeuc
3INTENSE DE TILLARDT. Le Beller
4IN THE MONEYT. Duvaldestin
5IS A DREAM LOUISEF. Anne
6INFANT PERRINEP. P. Ploquin
7IDEM DU PONTY. Lebourgeois
8INVINCIBLE DE BRYR. Derieux
9ITALIANO VEROD. Thomain
10INOUI DANICAE. Raffin
11IDEAL LIGNERIESF. Nivard
Coktail Jet 1'11''2 Quouky Williams 1'14''2
Repeat Love 1'13''3 Armbro Glamour (US)
Guilty Of Love 1'17''1 And Arifant 1'16''5
IDEAL LIGNERIES Amour d'Aunou (US) 1'15''3
Elvis de Rossignol 1'13''0 Sancho Panca 1'15''2
Ouragane 1'13''9 Velvet Slipper (US)
Happy Girl du Pont Mathusalem 1'17''2
Girl Blanche
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite