En bref - 05.12.2020

Drôle de Jet non-partant dans la Finale du Grand National du Trot

Ce vendredi, en milieu de journée, Drôle de Jet (Coktail Jet) a été victime d'un début de crise de coliques, selon notre confrère Paris-Turf. Le pensionnaire de Pierre Vercruysse ne participera donc pas à la Finale du Grand National du Trot (Gr.2) ce dimanche. Le professionnel a déclaré au quotidien hippique : « Tout semble rentré dans l'ordre, mais je ne peux pas me permettre de courir un cheval de cette valeur seulement deux jours plus tard. Il faut se présenter à 100% pour être compétitif à un tel niveau. Il y a également le respect des parieurs, puisqu'il s'agit d'un quinté. » En revanche, une participation de Drôle de Jet au Prix du Bourbonnais (Gr.2) ou Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #2, dimanche 13 décembre, n'est pas exclue par l'entourage.

Les syndicats socioprofessionnels SNPT et SEDJ demandent 250 M€ d'allocations en 2021

Dans un communiqué conjoint diffusé ce vendredi, le Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs (SNPT) et le Syndicat des Entraîneurs Drivers et Jockeys de Trot (SEDJ) demandent le retour du montant des allocations en 2021 au niveau de celui budgété pour 2020 soit 250 M€. Les syndicats expliquent notamment que « le Conseil d’Administration du Trot doit fixer prochainement le montant des allocations pour l’année 2021. Rien ne justifie aujourd’hui de réduire pour 2021 le montant des allocations qui était prévu pour l’année 2020 soit 250 M€ ». Retrouvez le communiqué dans son intégralité par ce lien.

Erminig d'Oliverie s'impose à Mons

Cela faisait presque deux ans qu'Erminig d'Oliverie (Scipion du Goutier) ne s'était plus imposée. La pensionnaire de Franck Leblanc qui restait sur une disqualification dans le Prix de Bretagne (Gr.2) n'a pas rencontré d'opposition à sa mesure à Mons ce vendredi dans la Winter Cup. Elle a laissé à distance Apache Jeloca (Memphis du Rib) et Cyriel d'Atom (Otello Pierji). La jument rencontrait évidemment une opposition plusieurs tons au-dessous de celle qu'elle affronte habituellement. Franck Leblanc avait demandé à Jules Van den Putte Jr de piloter sa représentante.

Cagnes : Johnny Charron sanctionné pour ne pas avoir défendu ses chances

La première journée du meeting d'obstacle de Cagnes-sur-Mer s'est clôturée par une sévère sanction des commissaires de la réunion. En selle sur Mansionsa, une pensionnaire de Gabriel Leenders, le jockey est jugé coupable de ne pas avoir suffisamment soutenu sa partenaire, qui a conclu deuxième, dans la ligne d'arrivée. Dans un communiqué, France Galop diffuse l'explication du jockey qui affirme qu'il a senti sa monte sans ressource après le saut de la dernière haie. De son côté, l'entraîneur Gabriel Leenders, non présent sur l'hippodrome, a expliqué par téléphone qu'il n'avait pas compris la monte du jockey et que la jument aurait dû gagner la course si le jockey avait été plus énergique, regrettant par ailleurs cette attitude vis-à-vis des parieurs et de l'entourage du cheval. Les commissaires ont sanctionné le jockey par une interdiction de monter pour une durée de quinze jours et ont transmis le dossier aux commissaires de France Galop. Sur les réseaux sociaux, la monte du jockey est d'ores et déjà l'objet de nombreux commentaires courroucés.

A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite