... ©Aprh
Actualité - 06.12.2020

Gladys des Plaines sur 2175m Inaptitude ou circonstances ?

La championne Gladys des Plaines (à droite sur la photo) est en lice ce lundi dans le Prix Philippe du Rozier qui se dispute sur les 2175m de la Grande Piste. La lauréate du Prix du Président de la République n'y a jamais gagné et tombe sur le spécialiste Gospal Pat (à gauche). Cette disette est-elle la conséquence d'une réelle inaptitude ou la conclusion d'un concours de circonstances ?

En cinq tentatives sur le parcours, Gladys des Plaines n'a jamais réussi à s'imposer. Sans totalement démériter non plus, avec deux places sur les podiums et surtout des prestations de qualité quand on se souvient de ses fautes en début de parcours qui lui ont coûté (très) cher dans les Prix d'Essai 2019 et des Centaures 2020. De quoi donc faire pencher du côté des circonstances.

Néanmoins, au poteau des 2175m, Gladys des Plaines sort clairement moins bien du "fil" qu'à ceux des 2700m et encore moins des 2850m. Son entraîneur, Gilles Curens, est catégorique : c'est une question de réglages. "En termes d'embouchure et de mise au point, on a trouvé la formule parfaite pour les 2850m de la Grande Piste, explique l'entraîneur francilien. Ces réglages ne sont en revanche pas aussi optimaux pour le parcours des 2175m où il conviendrait peut-être de la libérer un peu plus. Mais ce n'est pas d'actualité et j'ai préféré tenter de la déferrer de nouveau des quatre pieds lundi. Pour voir." En janvier dernier, c'est pieds nus que Gladys des Plaines avait conclu 3ème du Prix de Pardieu (Groupe 2) et ses 2175m. Pour cette course difficile à refuser au cœur d'un meeting d'hiver qui bat son plein et dotée de 85 000€, Gilles Curens tente quelque chose. "Mais sur 2850m, j'aurais été sûr de gagner."

Au-delà du tracé en lui-même, il y a surtout l'adversité, peu nombreuse, avec seulement six adversaires, mais de taille avec la présence de Gospel Pat. Lui, les 2175m, il adore ! Deux victoires en six tentatives au monté sur le parcours dont une conclue en moins d'1'12'' de réduction kilométrique. De quoi arriver sur la course avec beaucoup plus de certitudes que Gladys des Plaines. Philippe Allaire, entraîneur de Gospel Pat confirme : "C'est sa course, sur sa distance : le cheval est top quand il est déferré des 4. Il est parti au galop la dernière fois, mais cela lui aura peut-être évité un combat. La jument est certainement meilleure que nous mais, sur ce parcours, le mien sera dur à prendre."
Le rendez-vous est pris !

PARTANTS VINCENNES - Lundi 07 Décembre
2 PRIX PHILIPPE DU ROZIER - (14H25)
Course Premium - Monté - Gr 2 - 85 000 € - 2 175 m
1GRETA DU CHATELETD4P. P. Ploquin
2GEF DE PLAYDPA. Lamy
3GOFORME DE HOUELLED4A. Barrier
4GRAZIADPA. Abrivard
5GRACE DE FAELM. Abrivard
6GLADYS DES PLAINESD4M. Mottier
7GOSPEL PATD4D. Thomain
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite