... (© APRH)
Résultat de course - 06.12.2020

Favori de l'Iton, à gauche c'est aussi très bien

Je n'avais peur ni de la corde à gauche, ni de la grande piste.
Tristan de Genouillac

Ne pas avoir de référence sur la grande piste de Vincennes et n'avoir encore jamais gagné corde à gauche étaient les deux réserves de la candidature de Favori de l'Iton dans la finale de LeTROT Open des Régions des 5 Ans. Le cheval de l'Ecurie de l'Iton les a balayées dans un style très convaincant.

Alors que Hugues Levesque et toute l'équipe de l'Ecurie de l'Iton préparaient consciencieusement cette finale depuis la victoire de Favori de l'Iton à Argentan à la fin du mois d'octobre, en essayant de mettre toutes les chances du côté de leur représentant. Tristan de Genouillac, habituel partenaire de ce fils de Jasmin de Flore (deuxième finale du jour pour le regretté étalon de la famille Dauphin), n'avait pas caché sa confiance avant la course tout en ayant préféré laissé sa place au sulky à Eric Raffin : "On s’attend à le voir faire une très belle course". Non seulement, Favori de l'Iton, qui était pieds nus ce qui n'avait plus été le cas depuis son succès sur l'herbe d'Ecommoy en septembre, a répondu à l'attente de son entourage mais il a même sûrement été au-delà en s'imposant dans un excellent style (1'13''6 sur 2850m.). "J'ai pris beaucoup de plaisir à son sulky où j'ai eu de très bonnes sensations, s'est félicité le Sulky d'Or en titre. Son entourage m'avait dit qu'il était dur et qu'il fallait lui faire confiance. Il l'a prouvé, car il a fait seul le dernier kilomètre quasiment." De la confiance, Tristan de Genouillac n'en manque pas envers Favori de l'Iton : "Ça fait quinze jours qu'on le montait dans les tours le matin à l'entraînement. Il était au top aujourd'hui (lire dimanche). Je n'avais peur ni de la corde à gauche, ni de la grande piste. Même si, parfois, on peut penser qu'il est lymphatique, il sait quand il doit travaille. Eric l'a mené aux ordres. C'est parfait !". Ce succès témoigne de la bonne saison de l'Ecurie de l'Iton qui remporte son 33ème succès de l'année.

D'où vient-il ?

Non seulement Noora de l'Iton 1'13'' m. (Workaholic) a été une toute bonne compétitrice, dont la palmarès s'orne de dix victoires, incluant le classique Saint-Léger des Trotteurs (Groupe I) et cinq semi-classiques, dans les deux disciplines, mais elle se révèle aussi une poulinière de qualité. Ses quatre premiers produits se sont, en effet, tous imposés, emmenés par Favori de l'Iton et ses dix succès, à ce jour. Ses deux rejetons les plus jeunes sont In Love de l'Iton, un fils de Goetmals Wood âgé de 2 ans, et Khéops de l'Iton, un fils de Magnificent Rodney dont elle était suitée cette année. C'est là l'élevage de l'Iton, animé par Hughes Levesque et les siens. A noter, pour conclure, que Jasmin de Flore 1'13'', le père de Favori de l'Iton, est également celui de Ganay de Banville, lauréat, plus tôt dans la réunion, de l'épreuve équivalente dans les rangs des 4 ans.

5e | LETROT OPEN DES REGIONS - 5 ANS
Att - 2850 m - Groupe 3 - 70 000 €
FAVORI DE L'ITON 1'13"6
Jasmin de Flore x Noora de l'Iton (Workaholic)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : H. Levesque
Propriétaire : Ec. de l' Iton - Eleveur : Ec. de l' Iton
2e Fetiche Atout 1'13"9 Ganymede x Santa Ella
3e Festif Charmant 1'13"5 Love You x Quelle Copine
4e : First des Mares - 5e : Fan de Phyt's - 6e : Feux Verts - 7e : Fabago du Gers
A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite