... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 06.12.2020

Ganay de Banville : et si le meilleur était à venir ?

Peut-être même que, dans deux ans, ce sera un cheval de GNT !
Jean-Michel Bazire

Grandissime favori de la Finale de LeTROT Open des Régions des 4 Ans, Ganay de Banville a une fois encore justifié toutes les qualités que lui prête Jean-Michel Bazire en remportant un succès tout aussi facile que les précédents. Son avenir est assurément au beau fixe.

Ce fils de Jasmin de Flore, dont le professionnel sarthois fut le driver lors de quelques-unes de ses plus grandes victoires, comme le Critérium des 4 Ans et le Prix de Sélection, occupe une place quelque peu à part dans l'effectif de Jean-Michel Bazire qui rappelait lors de sa victoire dans la finale régionale à Laval le surnom qu'il lui donnait : "[mon] petit Dorgos de Guez". La manière avec laquelle Ganay de Banville s'est imposé ce dimanche ne fait sûrement que renforcer encore un peu plus les éloges et surtout les convictions de son entraîneur. Depuis Viking d'Hermès (Sancho Pança) en 2013, aucun autre trotteur n'avait en effet remporté cette épreuve en trottant aussi vite, soit 1'13''5 (2875m.). "Objectif atteint ! Le cheval a été bon, a commenté le driver lauréat. Il a mis une belle accélération dans le tournant final. Le plus dur était alors fait."
Entamée depuis l'été dernier, l'ascension de Ganay de Banville ne fait donc que se confirmer, en lien avec le fait de le déferrer, que ce soit des antérieurs ou des quatre pieds (seulement à Vincennes), puisqu'il est tout simplement invaincu dans cette configuration. Et rien, vraiment rien ne semble s'opposer à ce que le cheval élevé dans la Manche par la famille Duprey. Jean-Michel Bazire est d'ailleurs le premier à se projeter plus loin : "C'est un chic poney, très brave, facile. Il ne devrait pas en rester là. Je pense même qu'il est capable de faire mieux que ça. Il a encore une vitesse à passer. En tout cas, c'est ce qu'il me montre le matin. Peut-être même que, dans deux ans, ce sera un cheval de GNT !".

D'où vient-il ?

C'est le premier des deux uniques produits répertoriés de sa mère, Anaïs de Banville 1'17'' (Quaker Jet), qui n'a pu que se placer, à quatre reprises, dans le nord de la France. Le second est Hope de Banville, une fille de Késaco Phédo qui, à ce jour, n'est pas qualifiée. Anaïs de Banville est la soeur de Quéron de Banville 1'13'' (Epicondyle) et de Rush de Banville 1'15'' (Achille), qui totalisent, à eux deux, près de 250.000 € de gains. Comme tous les "Banville", Ganay de Banville, né des oeuvres du champion pluridisciplinaire Jasmin de Flore 1'13'', provient de l'élevage du G.A.E.C .de Banville, animé, dans la Manche, par la famille Duprey.

3e | LETROT OPEN DES REGIONS - 4 ANS
Att - 2850 m - Groupe 3 - 70 000 €
GANAY DE BANVILLE 1'13"5
Jasmin de Flore x Anais de Banville (Quaker Jet)
Driver : J. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. J. M. Bazire - Eleveur : G. d. Petit Banville
2e Gege Baroque 1'14"3
3e Gamin Normand 1'14"6
4e : Galet de Riviere - 5e : Golden Phyt's - 6e : Get Happy - 7e : Gwendolo Bello
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite