... ©Aprh
Résultat de course - 09.12.2020

Eadshot Josselyn double la mise

Sur les 2100 mètres derrière l'autostart, il est fort !
Nicolas Bridault

100% dans les Quintés ! Pour son deuxième essai dans une course événement ce mercredi, Eadshot Josselyn n'a toujours pas connu la défaite à ce niveau de compétition. Acquis il y a un an par l'écurie Léomy, le fils de The Best Madrik a remporté depuis 71 450€.

Au tracking, c'est Eadshot Josselyn (The Best Madrik) qui a couvert les derniers 500 mètres le plus vite dans ce Quinté+ : 1'10''5. Derrière l'autostart, l'élève de Nicolas Bridault n'a pour ainsi dire jamais déçu : 14 courses, 6 victoires et 4 podiums (86% de réussite dans les 4 premiers). Son mentor confirme cette aptitude et encore plus sur les courtes distances : "Sur les2100 mètres derrière l'autostart, il est fort. Le cheval a dû sortir d'un dos un peu plus tôt que la dernière fois mais il a été très courageux dans la phase finale. Quand il a un parcours caché, il est redoutable sur un sprint. Il va continuer à courir cet hiver. Le cheval a 6 ans, il est bien soudé. On espace bien les courses avec lui à chaque fois. Il a besoin d'avoir du confort sous les antérieurs pour donner le meilleur de lui même. Si je lui retrouve un bon engagement sur les 2100 mètres départ à l'autostart, ça serait top. Je suis également content de la performance d'Emone Cruz : la jument s'est retrouvée enfermée lorsque la course s'est jouée. Sa sixième place est donc bonne". Avec environ 540 000€ de gains obtenus par ses pensionnaires, Nicolas Bridault approche de son record de l'an dernier (586 885€) avec deux mois de confinement, ce qui réhausse encore plus son année.
Il y a bientôt un an, Eadshot Josselyn était réclamé pour la somme de 26.620€ à Vincennes.

D'où vient-il ?

Eadshot Josselyn provient des ventes de yearlings sélectionnés d'Arqana Trot, à Deauville, où il a été adjugé 20.000 €, en septembre 2015. Il est par The Best Madrik 1'10'' et descend de la grande matrone de l'élevage développé par Yvan Bernard au Haras du Bois-Josselyn, à savoir, bien sûr, Quézira 1'17'' (1982-Patara), qui est sa troisième mère. Il est le premier produit de sa mère, Vézia Josselyn (Quatre Juillet), qui ne s'est pas qualifiée. Celle-ci est la sœur utérine de six vainqueurs, parmi lesquels le plus performant fut Séo Josselyn 1'14'' (Jeanbat du Vivier), gagnant de huit courses et de 125.000 €, ou quasiment. Ce printemps, Vézia Josselyn était suitée d'un mâle de Timoko, Kiko Josselyn. Elle a un 2 ans par Carat Williams, Inshot Josselyn, qui s'est bien qualifié, cet été, à Caen, mais vient d'être disqualifié, pour ses débuts, à Cordemais. A ce jour, son seul autre produit gagnant est Fénézia Josselyn 1'20'' (Satchmo Wood), modeste lauréate sur le petit hippodrome de Montmirail.

1ère | PRIX DE VILLERS COTTERETS
Att - 2100 m - Course C - 37 000 €
EADSHOT JOSSELYN 1'11"7
The Best Madrik x Vezia Josselyn (Quatre Juillet)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : N. Bridault
Propriétaire : E. Leomy - Eleveur : E. Y. Bernard
2e Equinoxe 1'12"
3e Effigie Madrik 1'12"2
4e : Eminent d'Orgeres - 5e : Ugolinast - 6e : Emone Cruz - 7e : Catch My Love
A voir aussi :
...
Héraut d'Armes,
un potentiel à façonner

Invaincu en trois courses en 2020 avant de faire une rentrée discrète il y a deux semaines, Héraut d'Armes ouvre son palmarès parisien dans ce Prix de Lauzun. Le chrono est très prometteur (1'14''1 sur 2850...

Lire la suite
...
Hemma de Brikvil révèle
Reinier Feelders

Déjà lauréate précédemment à La Capelle et à Mauquenchy, Hemma de Brikvil triple la mise en remportant le Prix de Gavray, synonyme de première victoire parisienne pour elle mais aussi pour son entraîneur Reinier Feelders. Faisons ...

Lire la suite
...
Gai Matin, la signature de la
famille Gillot

Course support du Quinté+, le Prix de Pont-l'Évêque est revenu à Gai Matin qui représente le duo Eric Raffin-Guillaume Gillot (voir statistiques ci-dessous) mais surtout le label familial avec Philippe le père de Guillaume, en qualité d'é...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite