... © Aprh
Actualité - 11.12.2020

Les 16 partants du "Bourbonnais" Prix d'Amérique Races ZETURF Q#2

Le casting a été validé ce jeudi et a fière allure. Ils seront 16 à se présenter dans les aires de départ du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #2 – Prix du Bourbonnais (Gr.2). Il n’oublie personne – on ne compte aucun éliminé – et l’épreuve salue l’entrée dans le circuit des Prix d’Amérique Races ZEturf de Face Time Bourbon.

Il y a quelques semaines encore ce scénario n’était pas envisageable. Face Time Bourbon (Ready Cash) sera bien au départ du Prix du Bourbonnais – Qualif #2. Le champion est dans une telle condition et sa prochaine cible, le Prix Ténor de Baune (Gr.2), le 27 décembre, suffisamment éloignée pour qu’il profite de l’occasion de se produire. Il y va d’une logique d’entretien pour le pensionnaire de Sébastien Guarato. Il sera comme d’habitude l’attraction de l’épreuve et est aussi une aubaine pour les organisateurs. Voilà le trotteur français qui génère le plus d’enjeux à chacune de ses apparitions au programme d’un Quinté+ dominical. Une belle affaire pour les jeux de combinaison du côté du PMU, une moins bonne du côté des jeux simples où les marges sont réduites.
La présence de Face Time Bourbon crée par contre dans les camps adverses une possibilité de moins de se qualifier. Des trois places offertes aux trois premiers de l’épreuve, ce dimanche, au départ du Prix d’Amérique, les quinze autres participants doivent à présent se résigner à en convoiter deux, celles associées aux places d’honneur du podium.

Dans une logique de circuit ou tournoi qui mène vers sa finale, il faut, pour bien lire cette épreuve, avoir tiré les enseignements du premier round. Qu’apprend-t-on du Prix de Bretagne ? Que plusieurs candidats ont manqué leur cible de la qualification pour le Prix d’Amérique. Ce sont notamment les cas de Valzer di Poggio (Love You) et de Fakir du Lorault (Vaillant Cash).

Les "revanchards" de la Qualif#1
Valzer di Poggio et Fakir du Lorault : deux candidats qui n’étaient finalement pas forcément attendus sur la grille de départ ce dimanche. Fautif à la fin après avoir pris ses responsabilités et tenter le « tout pour le tout », le pensionnaire de Jean-Michel Bazire ne devait plus être revu à ce niveau. JMB avait déclaré : « On a fait peut-être trop fort mais il va se racheter plus tard dans sa catégorie. » Changement de plan mais la quête du ticket pour le Prix d’Amérique est toujours d’actualité, il va sans dire. D’autant plus que c’est bien JMB qui sera au sulky de Valzer di Poggio, laissant son fils Nicolas sur Davidson du Pont (Pacha du Pont). Quant à sa récente recrue italienne Victor Ferm (Nad Al Sheba), elle sera confiée à Alexandre Abrivard.
La course de l’hiver pour Fakir du Lorault
Les doutes concernant la participation de Fakir du Lorault, vainqueur le week-end dernier de son premier Groupe 2, renvoyaient pour leur part à sa récupération. Mais ce cheval de fer pouvait difficilement laisser passer cette occasion d’autant plus qu’il ne participera pas au Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #3 – Prix de Bourgogne. Son entraîneur Mickaël Charuel nous a donné cette information, reconnaissant que la qualification est la raison impérieuse de sa participation, dépassant les inconvénients d'une série de courses rapprochées [lire en page 3].

Ceux qui sont à la recherche de leur forme et du ticket d’or
Le compte à rebours est clairement lancé vers le Prix d’Amérique. Pour ceux qui sont encore à la recherche de leur meilleure forme, cette épreuve est importante pour passer un cap. Ce sera le cas notamment pour Chica de Joudes (Jag de Bellouet) qui devra par ailleurs, elle aussi, bénéficier de l’octroi d’une place réservée pour s’aligner au départ du Groupe 1 de fin janvier. Ses gains, tout juste supérieurs à 700 000 €, lui confèrent en effet peu d’espace pour y participer directement. Les deux représentants de Pierre Vercruysse, Moni Viking (Maharajah) et Drôle de Jet (Coktail Jet), sont dans une situation similaire. L’un et l’autre n’ont pas eu le rendement attendu dans le Prix de Bretagne et devront faire mieux cette fois. Frisbee d’Am (The Best Madrik), l’un des vassaux de Face Time chez les "F", devra aussi tenter crânement sa chance ce dimanche s’il veut être de la fête en janvier.

Ceux qui ont déjà brillé dans l’épreuve
Ce Prix du Bourbonnais est son épreuve. Délia du Pommereux (Niky) en est la double tenante du titre. La dernière fois, dans le Prix de Bretagne, elle aurait participé activement à l’arrivée si elle n’avait touché la roue d’un adversaire (en l’occurrence le futur lauréat Diable de Vauvert absent ici). Il est certain que la représentante de Noël Lolic jouera encore une grande partition ce dimanche. Il n’y a jamais de fumée sans feu : Sylvain Roger a décidé de laisser sa place cette fois à Franck Nivard qui n’avait plus été sur le sulky de la jument lors de ses quatre dernières sorties. Pour le reste, peu de performers vus à leur avantage dans cette épreuve lors des dernières éditions. Citons tout de même Carat Williams (Prodigious), quatrième en 2018. Cela tombe bien car ce pensionnaire de Sébastien Guarato vient de montrer des progrès dans le Prix de Bretagne.

Une deuxième session de l’Ante-Post ZEturf

Le round #2 des qualifs des Prix d’Amérique Races ZEturf est l’occasion pour le sponsor titre de clôturer la deuxième session de son offre Ante-Post sur la Legend Race Prix d’Amérique. Parmi les 39 chevaux proposés dans la liste, Face Time Bourbon en est bien sûr le grand favori à la cote de 1,4/1 ! Il précède Davidson du Pont à 10,1/1. Seuls deux autres trotteurs font afficher dans cette offre en mutuel, qui se finalisera dimanche avant le départ de la Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #2, des cotes inférieurs à 30/1. Il s'agit de Diable de Vauvert à 13,7/1 et de Feliciano également à 13,7/1.
[cotes Ante-Post jeudi 10 décembre à 17 heures]

PARTANTS VINCENNES - Dimanche 13 Décembre
4 PRIX AMERIQUE RACES ZETURF QUALIF 2 - (15H15)
Course Premium - Attelé - Gr 2 - Internationale - 95 000 € - 2 850 m
1HUDSON RIVER (USA)D4A. Prat
2VALZER DI POGGIOD4J. Bazire
3VICTOR FERMD4A. Abrivard
4JERRY MOMD4G. Gelormini
5FAKIR DU LORAULTD4F. Lecanu
6FRISBEE D'AMDPA. Barrier
7MONI VIKINGD4M. Abrivard
8ACTIVATEDDAF. Ouvrie
9DROLE DE JETD4P. Vercruysse
10CHICA DE JOUDESA. Laurent
11DELIA DU POMMEREUXD4F. Nivard
12ERMINIG D'OLIVERIEDPE. Raffin
13CARAT WILLIAMSD4Y. Lebourgeois
14DAVIDSON DU PONTN. Bazire
15BILIBILIL. C. Abrivard
16FACE TIME BOURBOND4B. Goop
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite