... ©ScoopDyga
Actualité - 11.12.2020

Qualif#2 / J-3 : Fakir du Lorault Le podium comme seul objectif

L’objectif est clair et précis. La participation de Fakir du Lorault à la Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif#2 est de finir sur le podium pour décrocher l’une des places réservées au départ de la Legend Race.

Les choses se sont précipitées pour Fakir du Lorault (Vaillant Cash) ces dernières semaines et particulièrement ces derniers jours. Depuis sa troisième place dans le Prix de l’Etoile (Gr.1) de septembre, immédiatement suivie d’une victoire dans l’étape du GNT (Gr.3) de Lisieux, le pensionnaire de Mickaël Charuel occupe de plus en plus d’espace médiatique. Il est passé à un doigt de la qualification dans le Prix de Bretagne (Qualif#1), en concluant quatrième, et vient de remporter son premier Groupe 2 en s’imposant dans le Prix Doynel de Saint-Quentin samedi dernier. Mickaël Charuel nous a fait un point complet de la situation.

24H au Trot.- D’abord, comment a récupéré Fakir du Lorault ?
Mickaël Charuel.- Il était bien souple mardi matin sur la plage de Jullouville où il a fait un petit travail d’entretien. Le cheval a bien encaissé sa victoire de samedi dernier dans le Prix Doynel de Saint-Quentin. Il méritait de remporter son Groupe 2. Finalement, j’ai bien fait de l’aligner dans cette épreuve. J’avais hésité avec la Finale du GNT dimanche dernier. Il aurait eu une course plus dure dans cette course où Elie de Beaufour a été impressionnant. Il fera son dernier boulot vendredi à la plage.

Votre cheval n’a jamais semblé aussi performant et régulier depuis cet été. Quelle explication en donner ?
Ses contre-performances du printemps, suite au déconfinement, s’expliquent par le fait que le cheval avait mal au dos. C’était une conséquence de sa deuxième saison de monte. Le 14 juillet, à La Rochelle, j’avais décidé de le courir sans enrênement pour la première fois. Il était très bien ainsi et court de la sorte depuis. À l’entraînement, il travaille toujours sans enrênement et il est parfait. Il a de très bons pieds donc je peux le déferrer des quatre pieds à chaque fois.

Le Prix du Bourbonnais devient une belle occasion de se qualifier pour le Prix d’Amérique ?
Dimanche, on va effectivement tout faire pour se qualifier. La partie qui s’annonce n’est tout de même pas gagnée d’avance. Face Time Bourbon et Délia du Pommereux seront très difficiles à devancer. Fakir est un guerrier mais courir à répétition est compliqué. J’espère qu’il ne va pas accuser le coup. Depuis le 15 août, le cheval n’a jamais eu de break. J’espère qu’il va rester dans cet état de forme encore deux mois.

Il aurait d’autres possibilités ensuite de se qualifier s’il n’y arrivait pas ce dimanche ?
Il ne courra pas le Prix de Bourgogne, c’est certain. Il est nettement meilleur sur les longues distances. En plus, avec ses gains, s’il venait à courir, il serait en deuxième ligne derrière l’autostart. On n’y pense même pas. Seul le gagnant du Prix Ténor de Baune sera qualifié pour le Prix d’Amérique. Sachant que Face Time Bourbon va le courir, on ne pourra pas se qualifier dans cette course. Lorsque Face Time Bourbon court, ses adversaires sont réduits à disputer les places. Pour moi, ce Prix du Bourbonnais est la « qualif » la plus abordable.

Dimanche, il faudra aussi oublier la déconvenue du Prix de Bretagne ?
Fakir a le même niveau qu’un cheval comme Feliciano. On l’a vu dans le Prix de Bretagne, c’est le parcours qui fait la différence. Je sais que François (Lecanu) ne fera pas mal au cheval. Il ne fera pas n’importe quoi. Quand Fakir a terminé quatrième du Prix de Bretagne, je me suis dit, c’est la place du « con ». Franchement, j’aurai signé pour un tel classement avant la course car l’opposition était très relevée mais, après l’épreuve, j’avais du mal à digérer. En tout cas, dimanche, Fakir entrera sur la piste pour se qualifier. Je crois en mon cheval.

A voir aussi :
...
Lexie de Banville, la corde gagnante

Depuis ses premiers pas en compétition en décembre, Lexie de Banville (Réal de Lou) affiche une progression constante qui lui permet ce vendredi à Vincennes de remporter une première victoire. "Au mois d'octobre, je ne pensais pas ...

Lire la suite
...
Les engagés du coup d'envoi du GNT 2024 à Amiens

Mercredi prochain (le 6 mars), la caravane du Grand National du Trot s'élancera depuis l'hippodrome du Petit Saint-Jean d'Amiens à peine quelques jours après la fin du meeting d'hiver de Vincennes. Pour rappel, le tour de France des trotteurs 2024 est ...

Lire la suite
...
Face Time : le défi à triple entrée

Auteur jusqu’ici d’un meeting parfait ayant été reçu cinq sur cinq, Face Time (Coktail Jet) fait face à son dernier et sûrement plus grand défi de l’hiver. Tout d’abord donc celui de gagner six ...

Lire la suite
...
Face Time : le défi à triple entrée

Horsy Dream dans un "plateau" relevéTrès attendu cet hiver, Horsy Dream (Scipion du Goutier) n’a pas pu vraiment s’illustrer. Après avoir été malade, il a subi la loi du tirage au sort dans les Prix ...

Lire la suite