... ©ScoopDyga
Actualité - 11.12.2020

Délia du Pommereux, La grande dame du Bourbonnais

La victoire de Ready Cash dans le Prix du Bourbonnais 2011, en prélude à son succès dans le Prix d'Amérique 2012

Appelez la "Délia la Bourbonnaise". Délia du Pommereux a remporté les deux dernières éditions de ce qu’il convient de dénommer dorénavant la Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #2. Quels sont ses atouts pour étendre son empire à un troisième Bourbonnais ce dimanche ?

Qui peut se targuer d’avoir épinglé deux vainqueurs de Prix d’Amérique dans la même course à douze mois d’intervalle ? Délia du Pommereux (Niky). En 2018, elle précédait Bélina Josselyn (Love You) quelques semaines avant son sacre de la fin janvier. L’an dernier, elle battait Bold Eagle (Ready Cash), avec le palmarès que l’on connaît. Qu’est ce qui fait que Délia se retrouve aussi efficace dans le Prix du Bourbonnais ? Il y a d’abord un point commun dans la façon d’aborder cette épreuve : celle de la quête du sésame pour participer au grand rendez-vous de janvier.

Le point commun : la quête de la qualification pour le Prix d’Amérique
Les gains actuels de Délia du Pommereux, qui viennent d’atteindre le million d’euros, ne lui garantissent pas encore une place sur la grille de départ du Prix d’Amérique 2021. L’an dernier, le concurrent le moins riche au départ de la Legend Race sans ticket réservé était Milligan’s School avec des gains d’alors de 1,13 M€… Comme lors des deux années précédentes, son entourage a donc installé Délia du Pommereux dans la quête d’une qualification.
En 2018, à l’âge de 5 ans, la pensionnaire de Sylvain Roger abordait le meeting dans la continuité de son été durant lequel elle avait cartonné (victoire dans le Prix Jockey, deuxième dans le Critérium des 5 Ans). Elle avait réalisé un début de meeting étincelant (succès dans le Prix Marcel Laurent et deuxième dans le « Bretagne ») et sa victoire dans le Prix du Bourbonnais était la continuité de cette dynamique. Sa qualification pour le Prix d’Amérique était assurée dès le Prix de Bretagne mais difficile de l’arrêter ensuite dans le Bourbonnais. Toujours à la quête d’une qualification l’an dernier, elle n’avait été déferrée cette fois que dans le Prix du Bourbonnais. Sa préparation avait été donc décalée après une vraie pause estivale. Une fois sa qualification en poche, elle n’avait participé qu’au Prix de Belgique en étant ferrée (5e).

2020 : l’occasion manquée dans la Qualif #1 remet la Qualif #2 au rang des priorités
Cette année, Délia se retrouve un peu dans la même situation. Sa reprise de la compétition a eu lieu en octobre et elle arrive sur le « Bourbonnais » avec trois sorties dans les jambes, contre deux l’an dernier. Elle a déjà été déferrée deux fois, dans le Prix des Cévennes et le Prix de Bretagne. Or ce dernier constitue une première occasion. Arrivée quelques jours avant le « Bretagne » à Grosbois, Délia du Pommereux y est sous la responsabilité de Jean-Luc Loudière, l’homme de confiance de Sylvain Roger en charge de son effectif parisien. Jean-Luc nous a confié : « La dernière fois, elle n’était pas loin du compte. Sylvain [Roger] était déçu car, si elle n’avait pas touché la roue de Diable de Vauvert, elle aurait été dans les trois premiers. Et maintenant on court toujours après la qualification. Si cela avait été fait dans le « Bretagne », après elle aurait pu courir ferrée. Là, on va encore la courir déferrée pour essayer de la qualifier. »

2018 et 2019 : deux scénarios bien différents
Lors de ses victoires en 2018 et 2019, Délia du Pommereux avait montré deux facettes de son talent bien différent. Dans la première des deux, elle avait entamé son effort en venant de derrière dans le dernier tournant et l’avait prolongé jusqu’au bout, en contenant le retour de Bélina Josselyn. L’an dernier, elle avait vite occupé les premiers rangs et était venue tout à la fin régler Bold Eagle sur une pointe.

Une édition 2020 marquée par la présence de Face Time Bourbon
Comment aborde l’entourage de Délia du Pommereux sa troisième tentative dans le Prix du Bourbonnais ? Jean-Luc Loudière nous déclare : « Elle va encore avoir monté sur sa sortie dans le Prix de Bretagne. Par contre, l’opposition me semble plus relevée cette fois avec, déjà, la présence de Face Time Bourbon. Du coup, il reste deux places parmi les trois qui donnent un ticket pour le Prix d’Amérique. »

L’EMPREINTE DU « BOURBONNAIS » SUR LE PALMARÈS DU PRIX D’AMÉRIQUE
À quelle hauteur contribuent les vainqueurs du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #2 au palmarès de la grande finale de janvier ? Assez peu en fait. Depuis l’année 2000, seuls trois vainqueurs du Prix du Bourbonnais ont doublé dans l’Amérique : Jag de Bellouet lors du meeting 2004/2005, Ready Cash dans l’exercice 2011/2012 et Bold Eagle lors du meeting 2016/2017. Le point commun entre ces trois vainqueurs est leur statut de champion absolu. Pour les cracks, une victoire dans le Prix du Bourbonnais est une voie royale pour le Prix d’Amérique. Pour les autres, non.


Le même timing qu’en 2019
Pour son troisième meeting d’hiver, Délia "la Bourbonnaise" a-t-elle changé son calendrier de préparation ? Non, selon Jean-Luc Loudière : « Elle suit une même progression que l’an dernier. Après sa victoire dans le Prix du Bourbonnais, on s’était demandé si elle n’avait pas été prête trop tôt mais, avec le recul, on se dit que c’était quand même bien calculé. Il ne faut pas oublier qu’elle a surtout ensuite eu des problèmes de trafic dans les deux grandes épreuves. Dans le Prix d’Amérique, elle a perdu trente mètres en partant et finit tout de même sixième. Et dans le Prix de France, elle avait fait un truc extraordinaire pour se classer troisième, avec les meilleurs partiels Tracking en fin de parcours. Meilleurs que Face Time Bourbon ! Elle était bien au top dans les grands rendez-vous. »

A voir aussi :
...
PMU : échanges tendus avant une Assemblée Générale jeudi prochain

Une semaine après la révélation d'un désaccord profond entre Cyril Linette et les deux Présidents Rothschild et Barjon, la situation a connu un nouvel épisode ce vendredi. Philippe Augier, Président du Conseil d'Administration du ...

Lire la suite
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite