... © Aprh
Résultat de course - 13.12.2020

Helboy d'Alesa, l'impeccable finish

Il était plaqué pour la première fois des 4 pieds.
Alexis Grimault

Il s'est mis à plat ventre dans la ligne d'arrivée pour venir coiffer dans les dernières battues un audacieux italien qui avait cherché son salut dans la fuite dans le dernier tournant. Helboy d'Alesa remporte son premier Groupe et va maintenant viser plus haut.

La montée en puissance d'Helboy d'Alesa (Rodrigo Jet) orchestrée par son entraîneur Alexis Grimault est remarquable. Le poulain venait de dévoiler ses ambitions au niveau semi-classique (5e du Prix Abel Bassigny, Gr.2) et est redescendu d'un étage pour décrocher son premier Groupe, faisant dire à Alexis Grimault : « À Vincennes sur la grande piste, il est plus performant sur courte distance car il peine un peu en montant. Quand Mathieu lui a descendu les œillères, il a vraiment accéléré. Il adore ça. Il progresse vraiment à chacune de ses sorties. Il était plaqué pour la première fois des quatre pieds. » L'italien Bacco del Ronco (Owen's Club) effectue pour sa part d'excellents débuts parisiens en allant très loin dans son effort.
Une tentative de Groupe 1 à l'horizon
C'est l'une des valeurs montantes de l'année. Alexis Grimault ne s'est installé qu'en 2018 et compte cette année 31 succès avec un taux de réussite exceptionnel de quasiment 20 % (31 titres en 156 courses). Il enregistre ici sa première victoire de Groupe après avoir obtenu en juin dernier la deuxième place du Prix d'Essai (Gr.1) grâce à Hera Landia. Avec Helboy d'Alesa, Alexis Grimault évoque une alternative : « J’ai deux options maintenant : soit le Critérium [des 3 Ans] mais c’est à huit jours avec une hiérarchie déjà définie même si Mathieu m’a dit que j’avais le droit d’essayer sans être ridicule. Ou alors, il va sur le Prix de Vincennes dans quinze jours. N’oublions pas qu'il a déjà été performant au monté à ce niveau [5e du Saint-Léger des Trotteurs]. Je me laisse quelques jours pour prendre ma décision. »

D'où vient-il ?

Il s'agit du premier produit, par le véloce Rodrigo Jet 1'09'', de Violine des Loups 1'14'' (Jasmin de Flore), avant un yearling mâle par Singalo, baptisé Just A Boy d'Alesa. Violine des Loups a été la meilleure contribution, au haras, de Jifayenne Montfort 1'17'' (And Arifant), amassant quelque 60.000 €, au gré de deux succès et d'une douzaine d'accessits. La famille maternelle est l'une des plus belles que développa Albert Dauphin, au Haras de Montfort, puisque c'est celle de l'exceptionnelle Billie de Montfort 1'09'', dont la mère est une propre soeur de Jifayenne Montfort. Le croisement de Violine des Loups est, en outre, quasiment identique à celui qui a procuré Billie de Montfort, dans la mesure où elle est par le même Jasmin de Flore que la championne de Sébastien Guarato.

2e | PRIX DE MANSLE
Att - 2100 m - Groupe 3 - 60 000 €
HELBOY D'ALESA 1'11"9
Rodrigo Jet x Violine des Loups (Jasmin de Flore)
Driver : M. Mottier - Entraîneur : A. P. Grimault
Propriétaire : F. Saussaye - Eleveur : A. De Jesus
2e Bacco Del Ronco 1'11"9
3e Honneur du Cebe 1'12"2
4e : Hodake Vedaquais - 5e : Hede Darling - 6e : Hamilton Renka - 7e : Bengurion Jet
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite