...
Actualité - 13.12.2020

Face Time Bourbon, les frissons en bonus

On a bien fait de le courir dans cette épreuve, il a besoin d'être dans le rythme quand même.
Sébastien Guarato

Le champion Face Time Bourbon n'a pas manqué son rendez-vous avec la Qualif #2 Prix d'Amérique Races ZEturf : il remporte la course de toute une classe et aura offert un moment de stress à tous ses supporters avant de laisser place à la sérénité la plus totale. L'ascenseur émotionnel qui se conclut au sommet. En revanche, pour Fakir du Lorault, c'est la guigne : suite à une chute au premier départ invalidé, le cheval a dû être déclaré non-partant.

La course
Mais revenons à Face Time Bourbon (Ready Cash) et à cette petite bévue quelques battues après le départ. Quelques mètres au galop qui ont dû glacer le sang de ceux qui avaient massivement parié sur ses chances : près d'un million et demi d'euros misés sur ses chances au total, gagnant et placé (voir en page suivante le détail). Vu par ce prisme, ce qui restera comme finalement un simple détail s'est avéré être un réel événement. Mais rapide, fugace même ! Car très vite Face Time Bourbon retrouve la bonne carburation sous la main de Björn Goop qui déclarera au micro d'Equidia (via l'excellente racecam) : "Il s'est accroché un postérieur avec un antérieur comme il l'avait fait à Naples dans la Loterie. Il veut trop bien faire son travail et ça peut donc lui arriver mais il se remet très vite. Il est très intelligent. Et ensuite, tout a été facile." Dès que Face Time Bourbon a effectivement pris la pole-position, tout a semblé très facile et la course s'est surtout résumée à une longue accélération de 500m pour le vainqueur, finalement nullement inquiété pour remplir son contrat en toute décontraction. Meilleur témoin de ce scénario tactique : le chrono, tout sauf révélateur, d'1'13''8 en réduction kilométrique.
Quant aux frissons, Björn Goop assure ne pas en avoir eu, le Suédois sachant garder son sang froid comme il nous l'a dit à son retour aux écuries : "Je n'ai pas eu peur... ce n'est pas dans mon tempérament et puis il est si trotteur qu'il s'est vite rattrapé de sa bêtise. Ensuite je suis venu sans aller trop vite et on a surtout fait le dernier kilomètre. Le cheval est parfait."
Le vainqueur
Inutile de le présenter. Mais attardons-nous sur quelques données le concernant. Il s'agit de sa 6ème victoire consécutive à Vincennes, la série ayant été interrompue par sa 2ème place dans le Prix de France en février quand il subissait la loi de Davidson du Pont. Mais il s'agit de son premier titre sur les 2850m. Et pour cause, il participait à sa première course sur ce tracé ! Cette 27ème victoire dans sa carrière est la 19ème au niveau Groupe. À quand la prochaine ? Dans cet océan de certitudes, c'est la seule question qui semble rester en suspens. Sébastien Guarato garde la Qualif #4 - Prix Ténor de Baune dans sa ligne de mire mais n'écarte pas totalement l'option Qualif #5 - Prix de Bourgogne. De quoi alimenter la chronique ces prochaines semaines. Qui s'en plaindra ?

Les enjeux sur Face Time Bourbon
Sur le online : 67 087€ gagnant / 245 087€ placé
Sur le offline : 308 819€ gagnant / 873 601€ placé


Les autres qualifiés
Victor Ferm
Au registre "Italie/JMB" on attendait Valzer di Poggio (Love You) pour "un deuxième essai" dixit son entraîneur mais, cette fois, il ne pourra plaider coupable sur sa drive et même s'il a dû être le premier à attaquer dans le dernier virage, le fils de Love You a coincé pour finir, laissant croire qu'il n'est pas (encore ?) de ce niveau. Son compagnon d'entraînement Victor Ferm (Nad Al Sheba) a quant à lui profité de circonstances avantageuses pour venir sprinter fort et décrocher une belle 2ème place qui le qualifie. Alexandre Abrivard nous a dit : "Belle découverte. On a profité d'avoir le bon parcours pour se qualifier. Parfait."

Moni Viking
Très discret dans la Qualif #1, Moni Viking (Maharajah) est lui aussi à créditer d'une belle fin de course pour décrocher le précieux sésame, nécessaire, comme pour Victor Ferm, afin d'être certain d'avoir une place sur la grille de départ le 31 janvier prochain. Matthieu Abrivard a apprécié : "Super. On a bénéficié d'un bon parcours. Quand ça a accéléré aux 1200m, j'ai été un peu pris de vitesse mais ensuite j'ai mis du temps à pouvoir trouver l'ouverture et il a bien fini. Top. Dans un Prix d'Amérique, ce ne sera pas la même course mais il peut jouer les petites places."

D'autres réactions
Dans le clan de Délia du Pommereux, 4ème. Sylvain Roger : "Un peu déçu. Après elle préfère les courses qui roulent tout le temps. J'aurais quand même préférer la voir finir 2ème que 4ème." Franck Nivard : "Déçu de ne pas être 2ème. J'ai eu le super parcours, ne faisant pas d'effort pour prendre la tête et avec le dos du cheval de la course."

Pierre Vercruysse à propos de Moni Viking (3ème) : "Il confirme ma confiance. Son partenaire lui a donné la super course et il a été très courageux. Il a son ticket, c'est super."
À propos de Drôle de Jet (5ème) : "C'est mieux ! Sa fin de course est bonne, après avoir patienté il trace une belle fin de parcours. Sachant qu'il avait eu des soucis, il y a 10 jours, c'est de bon augure surtout que, la prochaine fois, il sera sur sa distance."

Fakir du Lorault déclaré non-partant
La malchance continue pour Fakir du Lorault (Vaillant Cash). 4ème de la Qualif #1, il s'est cette fois accroché au premier départ, partant au grand galop sur la piste avant d'être déclaré forfait. L'émotion de Mickaël Charuel, son entraîneur, était palpable aux écuries alors que son driver François Lecanu a commenté : "Tout va bien pour moi et le cheval. Le mien a coupé la volte et Drôle de Jet n'a pas pu m'éviter... Pas de chance... On s'en sort sans casse..."

D'où vient-il ?

Dimitria 1'15'' (1969-Mario), la cinquième mère de Face Time Bourbon, fut, en son temps, une championne, dont le fils de Ready Cash 1'10'' tient beaucoup. Douée de vitesse, particulièrement à son aise sur piste plate et sur le tracé court de Vincennes, Dimitria sera ensuite vendue en Suède, à la même vente, "Goulandris" où Jean-Pierre Dubois acheta son futur champion, High Echelon. Après quoi, sa fille, par Speedy Crown 1'12'', Une Crown 1'19'', fit le chemin inverse et se trouve être, aujourd'hui, la quatrième mère du crack, par l'entremise, successivement, d'Etta Extra 1'18'' (Florestan) -d'où les championnes Mara Bourbon 1'10'' et Qualita Bourbon 1'12''-, de Kaméra Bourbon 1'13'' (Cézio Josselyn) et de Vita Bourbon 1'12'' (Love You).

4e | PRIX AMERIQUE RACES ZETURF QUALIF 2
Att - 2850 m - Groupe 2 - 95 000 €
FACE TIME BOURBON 1'13"8
Ready Cash x Vita Bourbon (Love You)
Driver : B. Goop - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : S. Bivans Srl - Eleveur : S. H. Saint Martin
2e Victor Ferm 1'13"9
3e Moni Viking 1'14"
4e : Delia du Pommereux - 5e : Drole de Jet - 6e : Chica de Joudes - 7e : Erminig d'Oliverie
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite