... ©Scoopdyga
Résultat de course - 13.12.2020

Hermine Girl : une ouverture de palmarès spectaculaire

C est une victoire qui fait du bien après une année moyenne pour l'écurie.
Stéphane Provoost

Gagner sa première course dans un Groupe, voilà qui n'est pas commun. C'est ce qu'a réalisé ce dimanche Hermine Girl (Atlas de Joudes) dans ce Prix Reverdy (Prix Albert Rayon) repéré de longue date par son entraîneur Stéphane Provoost, lequel n'a pu cacher son ouf de soulagement de taper dans le mille en fin d'une année qu'il a très envie d'oublier, comme beaucoup.

Rien ne lui aura été épargné : le confinement et l'arrêt des courses pendant deux mois comme pour tous les pros, les effets de la baisse d'allocations précédente et un effectif moins percutant que d'autres années. Cette victoire vient vraiment à point nommé pour l'entraîneur normand. S'il avait déjà gagné au niveau Groupe 3 avec Ipsos de Pitz et Tiger Danover, le profil est cette fois différent et inédit pour Stéphane Provoost : c'est une pouliche de 3 ans qui lui offre un succès de ce niveau, et ce en plein meeting d'hiver : "C'était la course visée et les ordres étaient d'aller devant et de ne laisser passer personne. Ça s'est passer comme prévu ! Elle n'avait jamais gagné certes mais elle est toujours tombée sur des bonnes pouliches. Là, l'engagement était bon : seulement des femelles, course fermée, et courte distance. Cela fait un mois que l'on a changé la méthode d'entrainement le matin en vue de cette épreuve et ça a porté ses fruits. Le travail paye !"
Ce succès d'Hermine Girl est de surcroît acquis entre amis avec la complicité de Yoann Lebourgeois en qualité de pilote.
Labellisée Groupe 3, la course est dans l'anti-chambre des bonnes épreuves de sélection mais Stéphane Provoost imagine, a priori, plutôt des vacances pour sa pouliche, plutôt que tenter plus haut.

D'où vient-elle ?

Petite-fille de Ready Cash 1'10'', par le canal d'Atlas de Joudes 1'13'', qui fut, à la fois, le premier gagnant et le premier fils étalon de celui-ci, Hermine Girl est le deuxième produit, après une inédite, de Salut Beauté, une fille du triple vainqueur de Critérium Fleuron Perrine 1'13'' qui ne s'est pas qualifiée. Les deux produits suivants de Salut Beauté sont les jeunes Ilaria de Cortem (Tag Wood) et Joueur de Cortem (Titan d'Occagnes). Hermine du Bottey 1'15'' (Stirwen), la deuxième mère, a gagné huit courses et plus de 100.000 €. Elle est la soeur du valeureux hongre Iras du Bottey 1'14'' a.- m. (Pythagoras), qui a couru la bagatelle de cent trente fois, de 3 à 11 ans, pour cinq victoires, moult accessits et pratiquement 330.000 € de gains.

2e | PRIX REVERDY (PRIX ALBERT RAYON)
Att - 2100 m - Groupe 3 - 60 000 €
HERMINE GIRL 1'11"7
Atlas de Joudes x Salut Beaute (Fleuron Perrine)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : S. Provoost
Propriétaire : E. Danover - Eleveur : S. Leveque
2e Helena Barosso 1'11"9
3e Beautiful Colibri 1'12"
4e : Hollywood Night - 5e : Namanga Bo - 6e : Harley de Laumac - 7e : Harvest Home
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite