... © Aprh
Résultat de course - 13.12.2020

Gu d'Héripré et Gelati Cut plus forts que Galius

Galius va encore progresser là-dessus.
Yoann Lebourgeois

Galius n'a pas réussi à aller jusqu'à treize sorties sans défaite. La marche semi-classique a été trop haute mais l'alezan de Séverine Raimond a néanmoins été remarquable pour prendre la troisième place, tout près de ses tombeurs : Gu d'Héripré et Gelati Cut.

C'est une vraie course de costauds que le Prix Octave Douesnel (Gr.2) a mis en scène. Les premières centaines de mètres ont été marquées d'emblée par un duel entre les favoris, Gu d'Héripré (Coktail Jet) et Galius (Love You), comme si il fallait impressionner l'autre le plus tôt possible. C'est ensuite Galius qui a pris le train à son compte, offrant un dos royal à son rival lequel a mis du temps à trouver le jour dans la ligne d'arrivée avant de "gicler" pour s'imposer. Le pensionnaire de la team Billard/Souloy a fait dire à Fabrice Souloy : « Le cheval court de première même si j’ai eu peur qu’il ne reste dans la boîte. Lorsque Franck [Nivard] a pu le décaler, il a mis un sacré coup de jarret ! C’est un cheval gentil et complet. On ne peut rien lui reprocher. Direction le Critérium Continental. » Bon finisseur, Gelati Cut (Coktail Jet) a fait plaisir à son entraîneur Romain Larue : « Le cheval a eu un bon parcours mais a dû virer un peu au large dans le dernier tournant alors que les autres sont passés en dedans. Il a été très bon et répète toutes ses courses. »
Battu mais pas groggy, tel pourrait être le principal enseignement de la première défaite de Galius. Yoann Lebourgeois nous a appris : « On a dû faire un bout devant les tribunes et Gipson Creek nous a fait rouler pendant le parcours un peu inutilement. J’ai essayé de me sauver quand les autres sont venus en dehors mais Gu d’Héripré a trouvé l'ouverture. Mon cheval n’a pas démérité pour sa première à ce niveau. On est battus que par les meilleurs mâles de la génération. Il va encore progresser là-dessus. Le déferrage ne l’a pas dérangé mais ne l’a pas non plus transcendé. »

D'où vient-il ?

Fils de l'étalon phare Coktail Jet 1'10'', Gu d'Héripré est issu de Vedetta d'Héripré 1'15'' (Orlando Vici), qui était toute bonne, gagnant quatre de ses sept courses et se classant deux fois deuxième, avant d'être accidentée et de devoir interrompre sa carrière. Vedetta d'Héripré est, de surcroît, la soeur cadette du champion Rolling d'Héripré 1'10'' (Dahir de Prélong), triple gagnant de Groupe I, à la faveur du Prix de Sélection, puis du Critérium des 4 Ans et du Critérium Continental. Avant Gu d'Héripré, Vedetta d'Héripré a eu Falco d'Héripré 1'11'' (155.020 €) et, juste après, elle a mis bas Hérik d'Héripré 1'13'' (76.520 €). Ses produits les plus récents sont Iraty d'Héripré 1'16'', un fils de Love You, propre frère d'Hérik d'Héripré et trois quarts frère de "Gu", qui a débuté victorieusement, il y a peu, à Meslay-du-Maine, Just d'Héripré, un fils de Prodigious, et Kéola d'Héripré, une fille du jeune Fabulous Wood.

3e | PRIX OCTAVE DOUESNEL
Att - 2700 m - Groupe 2 - 85 000 €
GU D'HERIPRE 1'12"7
Coktail Jet x Vedetta d'Heripre (Orlando Vici)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : Ph. Billard
Propriétaire : Ec. d' Heripre - Eleveur : Ec. d' Heripre
2e Gelati Cut 1'12"8 Coktail Jet x Variety Cut
3e Galius 1'12"8 Love You x Star de Villeneuve
4e : Gamble River - 5e : Girolamo - 6e : Gipson Creek - 7e : Gangster du Wallon
A voir aussi :
...
Trois heures et demi de feu à Lexington !

Ce qui interpelle dès le début c'est le rythme de l'actionneur en tribunes. Une sorte de rap hippique endiablé séquencé par des coups de marteau finalement discrets dans ce flux de paroles quasi ininterrompu. En l'espace de ...

Lire la suite
...
20 restants dans le Saint-Léger à Caen

Alors qu'ils étaient 22 engagés validés lundi, le premier forfait du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1) n'a pas vu la liste profondément bouleversée. Ils sont encore 20 restants ce mardi, à la veille de la déclaration des partants ...

Lire la suite
...
Jack Tonic :
une réussite en forme d’hommage

Valeur montante au sein de la génération des 3 ans, venant de s’octroyer deux Groupes 3 consécutivement, Jack Tonic 1’12’’ (Charly du Noyer) est de grande naissance, sa famille maternelle remontant à la championne et matrone Neuilly 1’16’’ (1979-Amyot), puis à la ...

Lire la suite
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite