... ScoopDyga
Résultat de course - 12.08.2020

Du Grand Art

J’ai tiré dessus en fin de parcours.
Gabriele Gelormini

Septième du Prix de Milan le 25 juillet sur le plateau de Soisy, Grand Art trouvait une tâche beaucoup plus facile dans ce mercredi. Associé à Gabriele Gelormini, le fils de Prodigious a survolé les débats pour glaner le trosième succès de sa carrière.

Grand Art à livre ouvert
220 000 € : son prix d'achat en 2019
3 : son nombre de victoires
0 : aucune participation pieds nus

En cinq essais sur la piste d’Enghien, Grand d’Art (Prodigious) avait obtenu quatre podiums sans jamais avoir pour autant réussi à triompher. C’est désormais chose faite. Avec un compte en banque supérieur à 111 000 €, le pensionnaire d’Erik Bondo a su profiter de ce bel engagement fermé à 135 000 € de gains. Son mentor était logiquement ravi de voir son protégé s’imposer avec une telle aisance : « Il n’est pas très bien parti mais, finalement, tout s’est très bien passé. Il a gagné très facilement. Je pense désormais viser le meeting d’hiver avec lui. Gaby Gelormini l’a beaucoup aimé aujourd’hui. Ce n’est pas un top cheval mais on va peut-être se laisser tenter par le Critérium des 4 Ans (Gr.1), à la fin du mois. »
Entraîné en début de carrière par Philippe Moulin, Grand Art porte la casaque de l’écurie Rita depuis le mois de septembre l’an dernier. Il a été acquis par ses actuels propriétaires 220 000 € lors de la vente du Haras des Rouges Terres organisée par Osarus Trot en juillet 2019. Ce mâle de 4 ans n’a encore jamais évolué pieds nus et conserve donc encore cet atout dans sa manche. Un atout important s’il veut à nouveau tenter sa chance face à l’élite de sa promotion.

Favorablement impressionné, son driver Gabriele Gelormini a ajouté sur Equidia Racing : « Il venait de bien tenir sa partie à un meilleur niveau sur cette piste d’Enghien. Quand je lui ai rabattu les œillères, il a vraiment foncé dans des 300 derniers mètres. J’ai tiré dessus en fin de parcours. Il a vraiment un bout de classe quand on peut le préserver. »

D'où vient-il ?

Elevé par Jean-Philippe Dubois, Grand Art est le meilleur des cinq rejetons en âge de courir de sa mère Real Artist (134 920 €). Sa sœur cadette, Illusive Artist, a été qualifiée 1’19’’8 le 30 juillet à Caen. C'est la famille du classique Millenium Wood (198 040 €) et du vainqueur semi-classique Eclipse Danica (280 960 €).

4e | PRIX DE NOUZONVILLE
Att - 2875 m - Course B - 37 000 €
GRAND ART 1'13"8
Prodigious x Real Artist (Love You)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : H. E. Bondo
Propriétaire : S. Rita - Eleveur : J. Dubois
2e Gondole Jenilou 1'14"
3e Goodman Turgot 1'14"2
4e : Genny Mauvaisville - 5e : Gipson Creek - 6e : Guerilla de Simm - 7e : Gilmour
A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite